Aller au contenu principal

#Masaktach, la version marocaine des mouvements #Metoo et #Balancetonporc

Par Khansaa Bahra, Publié le 12/02/2020 à 16:06, mis à jour le 12/02/2020 à 18:08
Teaser Media
#Balancetonporc

Depuis septembre 2018, le collectif Masaktach appelle les victimes de viol à s’exprimer et à dénoncer leurs agresseurs. Ce mouvement, né à la suite des affaires Khadija et Saad Lamjarred, s’est fixé comme objectif de défendre les femmes harcelées ou violées, qui encourent des difficultés dans une société masculine, patriarcale et souvent misogyne. Dimanche 9 février, le collectif a lancé un appel à témoignages sur les réseaux sociaux. «Parce que la parole des survivantes doit être libérée, parce que la peur doit changer de camp, parce que la preuve des viols et des agressions est souvent difficile, nous mettons notre plateforme à disposition de vos témoignages, tout en conservant votre anonymat (...) Notre messagerie Facebook et Twitter vous est ouverte, nous publierons les témoignages que vous y enverrez».

Le collectif a déjà reçu et publié une dizaine de témoignages choquants. Le mouvement espère que «ces témoignages permettront de faciliter le travail judiciaire de lutte contre les violences faites aux femmes : les viols sont des crimes qui ne se prescrivent qu’après 20 ans. Les agressions sexuelles sont des délits qui ne se prescrivent qu’après 5 ans».

Notons que d’après un rapport du Procureur général du roi près la Cour de cassation, les affaires de viols au Maroc seraient passées de 800 en 2016 à 1600 en 2017. Elles ont constitué 8,6% des affaires de violences physiques enregistrées dans les tribunaux marocains. Le viol est l’acte d’agression le plus répandu avec une part de 70%, et est signalé de plus en plus grâce aux réseaux sociaux.

DGSN : suspension de quatre responsables pour manquements dans l’exercice de leurs fonctions

Ce jeudi 16 septembre, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a publié un communiqué annonçant avoir suspendu quatre responsables de leurs postes de responsabilité et provisoirement de le...

Formation du gouvernement : la semaine prochaine sera décisive

Le Chef de gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, a conclu mercredi le premier round des consultati...

Les dépouilles des deux Marocains tués au Mali vont être rapatriées

Les proches des deux chauffeurs routiers marocains tués au Mali auront enfin la possibilité d’enterrer leurs morts. Hassan Naciri, l’ambassadeur du Maroc au Mali, a publié une déclaration sur Twitter ...

MEN : de nouvelles mesures concernant le système du contrôle continu

Ce jeudi 16 septembre, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur a annoncé avoir publié une note relative aux nouveautés du système du contr...

Le jeûne intermittent est-il bon pour la santé ?

Le jeûne intermittent, une pratique très tendance de nos jours, consiste à se priver de nourriture pendant 12 à 16 heures maximum. De nombreuses personnes essaient ce régime afin de perdre du poids. R...

Covid-19 : une situation épidémiologique qui s’améliore

La baisse des cas de contamination à la Covid-19 se poursuit. 2.642 cas ont été enregistrés entre m...