Quarante-cinq pays s’engagent à poursuivre les «actes de terrorisme» russe commis en Ukraine

Temps de lecture : 5 minutes


45 pays s’engagent à poursuivre les «actes de terrorisme» russes commis en Ukraine

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Monde , En Bref

Temps de lecture : 5 minutes

Des frappes russes sur Vinnytsia, une ville du centre de l’Ukraine, ont fait, jeudi 14 juillet, au moins 23 morts, dont trois enfants de moins de 10 ans. L’attaque a fait près d’une centaine de blessés, dont 71 sont hospitalisées dans un état très grave. «Ce n’est malheureusement pas le nombre final», car «des dizaines de personnes sont portées disparues», 29 selon le dernier bilan. «Cette journée démontre une nouvelle fois que la Russie doit être reconnue officiellement comme un État terroriste. (…) Aucun autre pays au monde ne se permet de détruire chaque jour des villes paisibles et des vies humaines ordinaires avec des missiles de croisière et de l’artillerie», a déclaré jeudi soir le président ukrainien, Volodymyr Zelensky. Il a souligné qu’un centre médical avait été détruit. Selon la défense ukrainienne, des missiles de croisière Kalibr, lancés d’un sous-marin russe en mer Noire, sont à l’origine de cet «acte de terrorisme [tel que qualifié par le président ukrainien]», atteignant entre autres un parking et un immeuble commercial du centre de la ville, abritant des bureaux et des petits commerces.

Réagissant à cette nouvelle attaque, le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, et le commissaire européen à la gestion des crises, Janez Lenarcic, ont déclaré que «l’Union européenne condamne avec la plus grande fermeté la poursuite des attaques aveugles contre des bâtiments civils, notamment des hôpitaux, des écoles et des abris». Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, s’est pour sa part dit «atterré» par le nombre de victimes civiles à Vinnytsia. Il «condamne toute attaque contre des civils ou des infrastructures civiles et réitère son appel à désigner les responsables de ces violations» du droit international, a rapporté son porte-parole.

Les tirs de missiles de l’armée russe contre cette ville du centre de l’Ukraine, éloignée des lignes de front, visaient la «maison des officiers de la garnison de Vinnytsia», a affirmé la défense russe dans son rapport quotidien. «L’installation accueillait une conférence entre le commandement des forces armées ukrainiennes et des fournisseurs d’armement étrangers pour discuter de l’envoi d’avions et de la réparation des avions ukrainiens. L’attaque a entraîné l’élimination des participants à la conférence», poursuit le rapport russe. Moscou n’a jamais reconnu de bavure ou de crime de ses forces armées en Ukraine. Le Kremlin assure systématiquement frapper que des cibles militaires et accuse l’Ukraine de mettre en scène des bombardements ou des exécutions de civils par des Russes.

Cette nouvelle attaque survient au moment où quarante-cinq pays, réunis à La Haye, se sont engagés à poursuivre les crimes commis en Ukraine. Karim Khan, procureur de la Cour pénale internationale (CPI), instance organisatrice aux côtés de la Commission européenne et les Pays-Bas de cette conférence, a déclaré que la réunion de jeudi répondait à «un besoin de coordination, de cohérence» et à «la nécessité d’une stratégie globale». Et de plaider, «la simple vérité est que, au moment où nous parlons, des enfants, des femmes et des hommes, des jeunes et des vieux, vivent dans la terreur». Intervenant en visioconférence, Volodymyr Zelensky a appelé à la création d’un «tribunal spécial» chargé de juger «les crimes de l’agression russe contre l’Ukraine». Kiev évalue à 22.000 le nombre des civils ayant péri dans la seule ville de Marioupol, théâtre des combats les plus violents de la guerre jusqu’à présent. Le bureau des droits de l’Homme des Nations unies évalue à 5.000 le nombre des civils tués en Ukraine, mais reconnaît que le bilan réel est probablement beaucoup plus élevé. Une hypothèse que soutient le Centre pour la résilience de l’information (CIR), organisation non gouvernementale qui lutte contre la désinformation. Le CIR révèle, à partir de l’analyse d’images satellites avec des données géolocalisées, en particulier issues des médias sociaux, une augmentation brutale du nombre des enterrements dans les territoires ukrainiens occupés par les Russes.

En représailles à cette guerre, qui en est à son 142ᵉ jour, l’UE a annoncé un nouveau paquet de sanctions contre Moscou. Elle ciblera désormais les exportations d’or, comme l’avaient décidé les pays du G7 fin juin. Le commissaire européen Maros Sefcovic a ajouté, en marge d’une réunion des ministres des Affaires européennes à Prague, que l’Europe va aussi chercher à «fermer les échappatoires» pour ceux qui contournent les précédents trains de sanctions. L’UE a déjà adopté six paquets de sanctions, dont un embargo sur l’essentiel du pétrole russe d’ici à la fin de l’année.


Recommandé pour vous

Indonésie : au moins 174 morts après un mouvement de foule dans un stade de football

Temps de lecture : 2 minutes

Le bilan du mouvement de foule survenu après un match de football en Indonésie s’est élev…

Fin de cavale, l’imam Hassan Iquioussen arrêté en Belgique

Temps de lecture : 1 minute

Le ministre de la Justice belge a confirmé ce vendredi l’arrestation de l’imam Hassan Iquioussen…

Poutine officialise l’annexion de «quatre nouvelles régions russes puisque c’est la volonté» de la population ukrainienne

Temps de lecture : 7 minutes

Le président russe, Vladimir Poutine, a formalisé ce vendredi l’annexion par la Russie de quatr…

L’annexion des territoires ukrainiens par la Russie, officielle dès vendredi

Temps de lecture : 3 minutes

Les responsables pro-russes des régions de Donetsk, de Zaporijjia et de Kherson vont se réunir …

La Russie en expansion sur le territoire ukrainien

Temps de lecture : 5 minutes

Sept mois après le début de l’offensive russe en Ukraine, les quatre régions – Louhansk, Donets…

Arabie saoudite : le prince héritier Mohammed ben Salmane nommé premier ministre

Temps de lecture : 1 minute

Le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a été nommé premier ministre, selon …

Le scénario d’une frappe nucléaire contre l’Ukraine, une menace réelle

Temps de lecture : 4 minutes

«Je vais le répéter encore une fois pour les oreilles sourdes (…): la Russie a le droit d…

Territoires ukrainiens bientôt annexés par la Russie, nouvelle escalade dans le conflit

Temps de lecture : 4 minutes

La Russie achève mardi 27 septembre l’organisation des référendums d’annexion dans quatre terri…

Iran : les manifestations ont coûté la vie à plus de 75 personnes

Temps de lecture : 1 minute

Les manifestations en Iran continuent de faire des victimes. Plus de 75 personnes ont été tuées…

Pluies diluviennes aux Canaries : plus de 200 vols annulés

Temps de lecture : 1 minute

Depuis dimanche, plus de 200 vols ont été annulés aux Canaries en raison d…

Italie : victoire historique pour l’extrême droite

Temps de lecture : 1 minute

Giorgia Meloni et son parti Fratelli d’Italia ont frappé un grand coup lors des législativ…

Le prédicateur Youssef al-Qaradawi tire sa révérence

Temps de lecture : 1 minute

Le théologien, prédicateur et universitaire qatarien d’origine égyptienne, Youssef al-Qara…