Aller au contenu principal

Destitution : début du procès historique de Donald Trump

Par Khansaa Bahra, Publié le 21/01/2020 à 15:43, mis à jour le 21/01/2020 à 17:48
Teaser Media

Ce mardi 21 janvier, le procès de destitution du président américain, Donald Trump, a commencé. Ce dernier est mis en accusation par la Chambre des représentants pour « abus de pouvoir » et « entrave à la bonne marche du Congrès ». Le Congrès accuse Trump d’avoir utilisé son pouvoir présidentiel pour faire pression sur le président ukrainien, Volodymyr Zelenskiy.

Les démocrates ont choisi sept « managers de la Chambre » pour assurer le rôle de procureurs au procès. Le but est de convaincre les sénateurs de la culpabilité du président. Côté défense, Trump sera représenté par Pat Cipollone, le conseiller juridique de la Maison-Blanche, et Jay Sekulow, son avocat personnel. En renfort, la Maison-Blanche a également appelé Kenneth Starr, le procureur spécial dans l’affaire Lewinsky, et Alan Dershowitz, l’avocat qui avait défendu, entre autres, O.J. Simpson et Jeffrey Epstein.

Après avoir officiellement reçu l’acte d’accusation, le Sénat, dominé par les républicains, se prononcera à son tour sur la destitution du milliardaire. Ce mardi, les sénateurs voteront pour établir certaines règles de la procédure, dont la participation d’éventuels témoins. Alors que la commission du renseignement de la Chambre des représentants a auditionné une quinzaine de personnes, il n’est toujours pas clair si la Chambre haute va convoquer de nouveaux témoins, notamment John Bolton, l’ex-conseiller de la Maison-Blanche. Mercredi et jeudi, les démocrates du Congrès doivent présenter leur dossier. La défense de Trump aura deux jours, vendredi et samedi, pour y répondre. À l’issue des débats programmés, les 100 sénateurs, dont 47 démocrates, voteront pour condamner ou acquitter Trump.

Sommet US-UE : la Covid-19, le climat et le commerce à l’ordre du jour

Les États-Unis et l’Union européenne ont convenu d’une trêve de cinq ans dans leur différend de longue date sur les subventions accordées aux constructeurs aéronautiques. Cette annonce a été faite ce ...

L’Otan réaffirme sa force et interpelle la Russie et la Chine

Les 30 États membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (Otan) ont clôturé leur somme...

Covid-19 : 2.000 euros pour discréditer le vaccin de Pfizer

Alors que la pénurie de vaccins contre la Covid-10 handicape les campagnes de vaccination de plusieurs pays, certains influenceurs ont été sollicités pour discréditer le vaccin de Pfizer. Dans ce podc...

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...