Aller au contenu principal

Libye : L’ingérence étrangère empire la situation

Par Khansaa Bahra, Publié le 08/01/2020, mis à jour le 08/01/2020
Teaser Media

Ce mardi 7 janvier à Dakhla, en marge de la cérémonie d’inauguration du Consulat général de la République de Gambie, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a partagé la position officielle du Maroc quant à l’escalade militaire en Libye. « Le royaume exprime sa profonde préoccupation suite à l’escalade militaire en Libye », a-t-il déclaré. Il a ajouté que le Maroc rejette toute intervention étrangère, « quels que soient ses fondements, ses motifs et ses acteurs ». « Les interventions étrangères n’ont fait que compliquer la situation en Libye », a-t-il déploré. Pour le Maroc, les affaires intérieures sont sacrées et la diplomatie du pays doit respecter le principe de « non-ingérence » pour éviter les problèmes et les conflits. « La Libye ne peut se transformer en un “fonds de commerce” politique au service des conférences et réunions diplomatiques, au lieu de servir les besoins vitaux du peuple libyen, en matière de paix et de sécurité », a conclu Bourita.

Ces commentaires ont été prononcés quelques jours après que le Parlement turc a approuvé le déploiement de son armée en Libye. Cette décision a attisé les préoccupations des puissances internationales, dont les États-Unis et l’Arabie saoudite. Le lundi 6 janvier à New York, le représentant du secrétaire général des Nations Unies pour la Libye, Ghassan Salamé, a mis en garde les pays étrangers qui s’immiscent dans le conflit interne libyen. « Le pays souffre de toutes ces interventions étrangères, souffre des armes vendues, données à la Libye, souffre d’interventions militaires étrangères qui cherchent à installer des bases dans le pays... Ce que je demande au Conseil de sécurité, et à ces pays, est très clair : restez hors de la Libye ! », a-t-il lancé à la presse, ajoutant que l’ingérence étrangère ne faisait qu’empirer la situation.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...