Aller au contenu principal

Industrie : les deux tiers des objectifs atteints

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a présenté ce lundi à la Chambre des représentants les résultats du plan national d’accélération industrielle 2014-2020. Il a mis en avant quelques réalisations importantes de ce secteur qu’il considère comme « une priorité » pour son gouvernement.

Par Mohamed Laabi, Publié le 31/12/2019, mis à jour le 31/12/2019
Teaser Media

Le secteur industriel marocain a passé une bonne année 2019. C’est en tout cas ce que l’on peut retenir des chiffres dévoilés ce lundi au Parlement par Saad Dine El Otmani. Le chef du gouvernement a présenté devant son auditoire les réalisations du plan national d’accélération industrielle (PAI) 2014-2020. Il en ressort que les deux tiers des objectifs industriels, prévus dans le cadre du programme gouvernemental, ont été atteints. Ainsi, les exportations du secteur industriel ont dépassé les 235 milliards de dirhams à fin octobre 2019, soit une hausse de 3,1% par rapport à l’année dernière, rapporte le journal le Matin ce mardi 31 décembre.

Concernant le secteur de l’automobile, le chef de l’exécutif a exposé les ambitions de ce secteur pour les années à venir. Il a révélé qu’après avoir produit quelque 400 000 voitures en 2018, le Maroc a produit 500 000 voitures en 2019 et souhaite atteindre la barre du million de voitures produites en 2023.

« Le Maroc est devenu le plus grand producteur et exportateur de voitures en Afrique, avec une moyenne d’un véhicule produit toutes les 90 secondes », se réjouit El Otmani. Il a évoqué le rôle important qu’ont joué certaines entreprises spécialisées dans les fils électriques, les sièges, les plaques minérales, les batteries, dans ces réalisations. Selon Hespress, El Otmani aurait même dévoilé le nom de trois entreprises de systèmes de motorisation, alors que le règlement intérieur de la première Chambre au parlement le lui interdit.

Autre satisfaction du secteur, la création d’emplois. Le chef du gouvernement a affirmé que le secteur de l’automobile a pu créer 117 000 emplois directs supplémentaires entre 2014 et 2018, rapporte Finances News. L’objectif fixé pour l’année 2020 était de 90 000 emplois. El Otmani ajoute qu’il a été procédé à la création de 17 500 emplois dans le secteur aéronautique, en plus de la signature de dix conventions d’investissement.

 

Bientôt un second PAI

Durant sa présentation, le chef du gouvernement a livré les grandes lignes de la deuxième phase du PAI qui se déroulera sur 5 ans, entre 2021 et 2025. Il a révélé que cette deuxième phase intégrera les petites et moyennes entreprises et mettra l’industrie au cœur des transformations technologiques, rapporte Challenge.

« Le but principal de cette nouvelle génération du plan est la consécration des acquis réalisés dans le cadre de la 1re phase et leur généralisation à toutes les régions », a expliqué El Otmani. Il a également souligné que ce plan sera élaboré et mis en œuvre en collaboration avec toutes les régions du royaume.

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...

Antoum : la radio interne de la Société Générale

Société Générale Maroc vient de lancer "Antoum Radio", une radio interne à destination des collaborateurs de la banque. Par ce nouveau canal de communication interne, Société Générale Maroc vise à...

LafargeHolcim : la cimenterie de Settat très performante

LafargeHolcim peut être fière de la performance de ses unités marocaines et surtout de cette de Settat. La cimenterie de la capitale de la Chaouia, dont la capacité annuelle de production est de 1,7 m...

AMMC : un nouveau plan stratégique 2021-2023

La présidente de l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a présenté, jeudi à Rabat, le nouveau plan stratégique de l'Autorité couvrant la période 2021-2023. Fruit d'un travail collaborat...

Comment certaines entreprises échappent-elles aux impôts ?

Il existe des sociétés qui ne paient pas d’impôts sur le bénéfice. Les entreprises des GAFA, notamment Apple Facebook, Amazon et Google, échappent également aux taxations dans les pays dans lesquels e...