Aller au contenu principal

Modèle de développement : les recommandations d'Ahmed Reda Chami

Dans une étude publiés la semaine dernière, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a livré plusieurs propositions pour le nouveau modèle de développement. Dans ledit rapport, long de 150 pages, le Conseil appelle l’État à adopter les moyens nécessaires pour la réalisation de quelques axes stratégiques afin de garantir aux citoyens une meilleure situation économique et sociale. Voici les grandes lignes de ces propositions.

Par Mohamed Laabi, Publié le 30/12/2019 à 15:53, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

C’est un véritable plan d’action que présente le conseil économique, social et environnemental (CESE) à la « Team Chakib Benmoussa ». Dans son rapport publié jeudi dernier, le CESE livre un ensemble de propositions qui pourraient permettre au royaume de construire un modèle de développement fructueux. La mise en œuvre de ces actions pourrait, selon le Conseil, se concrétiser dans les cinq prochaines années, mais cela nécessitera une grande mobilisation et implication des institutions et parties prenantes, rapporte l’Économiste dans son édition du lundi 30 décembre 2019.

 

Concernant le département économique, le CESE recommande la création d’un programme pour soutenir 30 000 petites et moyennes entreprises sur une durée de cinq ans. Le conseil souligne que cet objectif pourrait être atteint par l’accompagnement des toutes petites entreprises (TPE) à travers quelques mesures. La première est la création d’un fonds dédié au soutien des entrepreneurs, tandis que la seconde mise sur la livraison de garanties publiques auprès des banques, afin que ces dernières puissent accorder plus facilement des prêts et crédits.

 

Le CESE suggère aussi de doubler le nombre de médecins diplômés et augmenter celui des infirmiers et personnels paramédicaux pour atteindre les niveaux recommandés par l’OMS (23 médecins, infirmiers et sages-femmes pour 10 000). Avec une moyenne de 7,3 médecins pour 10 000 personnes, le Maroc est encore très loin de cet objectif.

 

Pour le logement, le conseil propose d’appliquer des prix abordables à travers l’augmentation de l’offre foncière, une meilleure planification urbaine et une réorientation des impôts locaux. En Justice, le CESE appelle à opter pour des mesures alternatives aux peines de liberté visant la réparation et la reconnaissance de la responsabilité. L’instance préconise également le renforcement de la transparence judiciaire.

 

Les femmes rurales, un facteur clé de développement

Dans son rapport, Ahmed Reda Chami, président du CESE, a mis l’accent sur l’importance de la femme dans le développement de l’économie nationale. Le document présente les statistiques de l’état des lieux actuel. Le taux d’activité des femmes est en net recul en 2018 par rapport à 2008, 21,8 % contre 26,6 %, rapporte les Inspirations Éco dans son édition du lundi 30 décembre 2019.

 

Le Conseil estime que les femmes sont plus exposées au chômage, notamment dans le monde rural où 17,7 % de la population féminine est considérée comme une population « pauvre ». Le manque d’opportunités de travail dans les milieux ruraux et les zones montagneuses étant une source indéniable de chômage dans ces régions. C’est dans ce sens que le Conseil souhaite que le monde rural soit au centre des politiques d’aménagement du territoire, rapporte Telquel.

 

La commission spéciale chargée du nouveau modèle de développement arrivera-t-elle à placer ses éléments au centre de ses engagements ? Réponse fin juin prochain, « deadline » de la remise du projet au roi Mohammed VI.

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...

Maroc-Espagne : entre préoccupations et fake news

La responsable de la diplomatie espagnole a récemment exprimé son intention de rester discrète au s...

Sahara : le plan d’autonomie est la seule et unique solution, selon Omar Hilale

Dans un discours prononcé lundi devant le Comité des 24 de l’Organisation des Nations unies (ONU), le représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a réaffirmé que le plan d’autonomie ...