Aller au contenu principal

Loi de finances 2020 : près de la moitié des députés étaient absents !

189 députés n’ont pas jugé utile de se déplacer pour prendre part à la séance de vote du projet de loi de finances 2020. En pourcentage, cela représente 47 % de l’ensemble des députés parlementaires. Un chiffre inquiétant quand on connait l’impact et l’importance de ce projet pour l’avenir économique et social du pays.

Par Mohamed Laabi, Publié le 09/12/2019 à 17:15, mis à jour le 06/01/2021 à 11:02          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Le taux d’absentéisme au parlement est alarmant. Le 6 décembre 2019, jour du vote du PLF 2020, 189 députés n’étaient pas présents, soit 47 % du nombre total des députés, rapporte les Inspirations éco ce lundi 9 décembre 2019. Le journal, qui cite une source interne de l’institution législative, révèle que les chefs des groupes parlementaires sont les principaux responsables de ce phénomène. Ces derniers couvriraient les députés absentéistes en présentant des attestations justifiant leur absence lors des travaux du parlement.

 

Le quotidien souligne qu’absents ou présents, ces députés ne contribuent pas aux efforts de l’assemblée. « Ce sont presque toujours les mêmes parlementaires qui prennent la parole, discutent et accomplissent les missions qui leur sont dévolues. Plusieurs parlementaires passent inaperçus et leurs travaux parlementaires n’ont aucun impact sur le contrôle et la législation ». L’article qui considère le fléau de l’absentéisme comme « un mal chronique » estime que les partis politiques et les organisations concernées par les élections à la chambre des conseillers sont appelés à revoir le profil des candidats accrédités aux élections.

 

Pour sa part, Al Massae révèle que malgré leur absence, certains représentants de la nation continuent de percevoir une indemnité mensuelle de 30 000 dirhams. Le journal précise que certains d’entre eux, qui résident à l’étranger, profitent encore des avantages de leurs postes.

 

Deux articles du règlement intérieur interdisent les absences

Pour faire face à ce fléau qui nuit à l’image du parlement, Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, avait auparavant adressé une correspondance aux chefs de groupes parlementaires. Dans cette missive, il les a exhortés à se conformer aux articles 105 et 106 du règlement intérieur de la Chambre des représentants. Il a également exigé qu’on lui remette à chaque séance, la liste complète des membres absents sans raison valable, au risque de se voir sanctionnés, rapportent nos confrères du Le360.

 

Pour rappel, l’article 105 du règlement intérieur oblige les membres des commissions permanentes à participer aux travaux parlementaires sauf quand la justification de l’absence est acceptée. L’article 106 évoque quant à lui les prélèvements sur les indemnités mensuelles, en fonction des jours manqués au parlement.

 

Malgré l’existence de ses articles dans le règlement intérieur, leur application n’a jamais été effectuée. Une chose est sûre, le bureau de la chambre des représentants devra faire preuve de beaucoup plus d’autorité s’il veut limiter les dégâts et réduire ce taux d’absence monstrueux.

Sahara : le plan d’autonomie est la seule et unique solution, selon Omar Hilale

Dans un discours prononcé lundi devant le Comité des 24 de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, a réaffirmé que le plan d’autonomie ...

Le roi Mohammed VI félicite le nouveau Premier ministre israélien Naftali Bennett

Ce mardi 15 juin, le roi Mohammed VI a adressé un message de félicitations à Naftali Bennett. Ceci intervient à l’occasion de son élection au poste de Premier ministre de l’État d’Israël. Dans sa corr...

L'Armée de terre américaine célèbre son anniversaire au Maroc

Ce lundi 14 juin à Agadir, l’Armée de terre américaine a célébré l’anniversaire de sa création, qui coïncide cette année avec l’exercice combiné maroco-américain African Lion 2021. Ainsi, une cérémoni...

Chambre des représentants : approbation en commission du projet de loi relatif à l’usage licite du cannabis

Ce lundi 14 juin, la Commission de l’intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a adopté le projet de loi N° 13.21 relatif à...

L’Algérie met fin à l’accréditation de France 24

Ce dimanche 13 juin, le ministre de Communication et porte-parole du gouvernement algérien, Ammar Belhimer, a annoncé que l’Algérie retire l’accréditation de France 24 en raison de «l’hostilité manife...

Espagne-Maroc : quid de la concession du gazoduc Maghreb-Europe ?

Après avoir exclu l’Espagne de l’opération Marhaba 2021, le Maroc aurait interrompu les négociation...