Aller au contenu principal

Loi de finances 2020 : près de la moitié des députés étaient absents !

189 députés n’ont pas jugé utile de se déplacer pour prendre part à la séance de vote du projet de loi de finances 2020. En pourcentage, cela représente 47 % de l’ensemble des députés parlementaires. Un chiffre inquiétant quand on connait l’impact et l’importance de ce projet pour l’avenir économique et social du pays.

Par Mohamed Laabi, Publié le 09/12/2019 à 17:15, mis à jour le 06/01/2021 à 11:02          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Le taux d’absentéisme au parlement est alarmant. Le 6 décembre 2019, jour du vote du PLF 2020, 189 députés n’étaient pas présents, soit 47 % du nombre total des députés, rapporte les Inspirations éco ce lundi 9 décembre 2019. Le journal, qui cite une source interne de l’institution législative, révèle que les chefs des groupes parlementaires sont les principaux responsables de ce phénomène. Ces derniers couvriraient les députés absentéistes en présentant des attestations justifiant leur absence lors des travaux du parlement.

 

Le quotidien souligne qu’absents ou présents, ces députés ne contribuent pas aux efforts de l’assemblée. « Ce sont presque toujours les mêmes parlementaires qui prennent la parole, discutent et accomplissent les missions qui leur sont dévolues. Plusieurs parlementaires passent inaperçus et leurs travaux parlementaires n’ont aucun impact sur le contrôle et la législation ». L’article qui considère le fléau de l’absentéisme comme « un mal chronique » estime que les partis politiques et les organisations concernées par les élections à la chambre des conseillers sont appelés à revoir le profil des candidats accrédités aux élections.

 

Pour sa part, Al Massae révèle que malgré leur absence, certains représentants de la nation continuent de percevoir une indemnité mensuelle de 30 000 dirhams. Le journal précise que certains d’entre eux, qui résident à l’étranger, profitent encore des avantages de leurs postes.

 

Deux articles du règlement intérieur interdisent les absences

Pour faire face à ce fléau qui nuit à l’image du parlement, Habib El Malki, président de la Chambre des représentants, avait auparavant adressé une correspondance aux chefs de groupes parlementaires. Dans cette missive, il les a exhortés à se conformer aux articles 105 et 106 du règlement intérieur de la Chambre des représentants. Il a également exigé qu’on lui remette à chaque séance, la liste complète des membres absents sans raison valable, au risque de se voir sanctionnés, rapportent nos confrères du Le360.

 

Pour rappel, l’article 105 du règlement intérieur oblige les membres des commissions permanentes à participer aux travaux parlementaires sauf quand la justification de l’absence est acceptée. L’article 106 évoque quant à lui les prélèvements sur les indemnités mensuelles, en fonction des jours manqués au parlement.

 

Malgré l’existence de ses articles dans le règlement intérieur, leur application n’a jamais été effectuée. Une chose est sûre, le bureau de la chambre des représentants devra faire preuve de beaucoup plus d’autorité s’il veut limiter les dégâts et réduire ce taux d’absence monstrueux.

Melilia de nouveau prise d’assaut par des migrants

238 migrants ont réussi à entrer à Mélilia ce jeudi 22 juillet, après avoir escaladé la barrière qu...

Bourita met en avant la contribution majeure du Pacte de Marrakech sur la migration

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a prononcé un discours au nom des pays champions de la mise en œuvre du Pacte mond...

Covid-19 : les marchés convenus par le ministère de la Santé font encore polémique

Le rapport révélé jeudi dernier par une mission parlementaire d’information portant sur les contrat...

Guantanamo Bay : un Marocain libéré après 19 ans de détention

Abdellatif Nasser, un Marocain qui était détenu à la prison de Guantanamo Bay, a été extradé ce lundi 19 juillet au Maroc. Ces avocats ont assuré que «toutes les assurances de sécurité fournies par le...

Le ministre des Affaires étrangères israélien Yair Lapid confirme son arrivée au Maroc 

L’annonce a été faite sur le compte Twitter du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid. Ce dernier a confirmé qu’il se rendra prochainement au Maroc pour une visite officielle, la premi...

Rencontre Bourita - Le Drian : les sujets chauds à aborder

Le ministre marocain des Affaires étrangères Nasser Bourita rencontre ce lundi 19 juillet son homol...