BENALILOU

Temps de lecture : 3 minutes


Loi de finances : le médiateur du royaume furieux contre El Otmani

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Politique , Gros plan

Temps de lecture : 3 minutes

Le médiateur du royaume, Mohamed Benalilou, a exprimé sa déception de ne pas avoir été associé au débat autour de l’article 9 du projet de loi de finances 2020. Ce mardi 3 décembre 2019, Benalilou a profité de sa présence au forum de la MAP à Rabat pour faire part de sa position à ce sujet. Le médiateur a appelé tous les citoyens, qui ont poursuivi l’État et obtenu un jugement favorable, de lui communiquer leurs plaintes. Il pourra ainsi appliquer les mesures nécessaires et défendre leurs intérêts.

Temps de lecture : 3 minutes

Invité ce mardi à présenter les activités de l’institution du médiateur du royaume au titre de l’année 2018, Mohamed Benalilou a lancé des propos virulents à l’encontre du gouvernement Saad Dine El Otmani. En effet, le médiateur du royaume s’est dit déçu de la marginalisation de son institution dans le débat concernant l’article 9 du projet de loi de finances 2020, rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia ce mercredi 4 décembre 2019.



 



Benalilou a souligné que sa position par rapport à cet article est claire. « Notre institution ne peut que veiller à ce que les jugements donnés par la Justice soient respectés et appliqués. Il y va de l’égalité des citoyens et de l’administration devant la Justice », affirme-t-il. Ce dernier a d’ailleurs appelé tous les citoyens de se diriger vers son institution en cas de jugement non exécuté contre l’administration. « Tout citoyen disposant, devant la justice, d’un jugement contre l’administration qui n’a pas été exécuté a le droit de porter plainte devant le Médiateur, et nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre ses intérêts. Il suffit d’un jugement et d’une situation de refus exprimé par l’administration pour que nous nous saisissions du dossier ».



 



Ainsi, le médiateur se positionne ouvertement du côté des citoyens. L’article 9 du PLF2020 stipule l’insaisissabilité des biens de l’État, même en cas de jugement favorable prononcé par la Justice. Benalilou souligne que la constitution marocaine et le respect dû à la justice sont indiscutables. Il exhorte également la justice à jouer son rôle en assurant l’égalité entre administration et citoyen.



 



Cet article controversé continue à faire polémique au sein du parlement. En effet, à la grande surprise de la coalition le PJD s’est abstenu de voter l’article 9, rapporte le quotidien Assabah ce mercredi 4 décembre 2019. La même source juge que le vote du PJD est politiquement « fou », en comparaison avec sa position et son vote lors de la réunion de novembre de la Chambre des représentants. De son côté, Hespress estime que « tout le tollé fait autour de cet article n’aura, en fin de compte mené à rien, et les sursauts de certains groupes n’auront donc servi qu’à marquer une position politique ». Le média ajoute qu’il est surprenant que les groupes parlementaires aient approuvé l’adoption de cet article alors qu’ils l’ont longtemps qualifié d’anticonstitutionnel.



Actuellement examiné par la Chambre des conseillers, le PLF 2020 retournera en cas d’adoption à la chambre des représentants pour une deuxième lecture avant d’être voté en plénière au sein des deux chambres du parlement.



Recommandé pour vous

Consulats à Laâyoune et Dakhla : la stratégie payante de Bourita

Temps de lecture : 5 minutes

«Une trentaine de pays ont ouvert des consulats dans les provinces du Sud, marquant ainsi leur…

ONU : les avancées du Maroc lors de sa participation à la 77e AG

Temps de lecture : 6 minutes

Étalé sur 14 jours, du 13 au 26 septembre courant, la 77ᵉ session de l’Assemblée générale de l…

Le gouvernement face au nouveau défi de la couverture sociale des agriculteurs

Temps de lecture : 5 minutes

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’Offi…

Libération de Brahim Saadoun : une médiation saoudienne et un suivi personnel du Roi

Temps de lecture : 4 minutes

La bonne nouvelle a été annoncée par le ministère saoudien des Affaires étrangères. Un communi…

Visas Schengen : une indignation sans fin !

Temps de lecture : 5 minutes

Pour des raisons migratoires, la France avait décidé, fin 2021, de réduire le nombre de visas …

ONU : Akhannouch présente le projet de réforme du système éducatif

Temps de lecture : 4 minutes

Le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a présenté, ce lundi, le grand projet de réforme du …

Dialogue social : ce qu’il faut retenir de la réunion du lancement du 2ᵉ round

Temps de lecture : 4 minutes

Le dialogue social, lancé ce 14 septembre, a porté sur la révision du régime de l’impôt sur le…

Sahara : Staffan de Mistura boucle sa deuxième tournée régionale

Temps de lecture : 4 minutes

Avec une feuille de route bien précise conforme à la résolution 2602, Staffan De Mistura, envo…

Université d’été du RNI : Akhannouch expose le bilan des réalisations de son parti

Temps de lecture : 5 minutes

« Le renforcement des piliers de l’État social : contraintes d’activation et engagement ferme …

Maroc-Royaume-Uni : décès d’Elizabeth II, sa visite au Royaume et les relations bilatérales

Temps de lecture : 6 minutes

Le décès d’Elizabeth II, reine d’Angleterre dans sa résidence d’été de Balmoral en Écosse, a é…

Tournée de Staffan de Mistura : Alger noie le poisson

Temps de lecture : 4 minutes

 »Circulez, il n’y a rien à voir ». C’est ainsi qu’on pourrait résumer l’étape algérienne de l…

Sahara : Staffan de Mistura poursuit sa 2e tournée régionale

Temps de lecture : 5 minutes

Le diplomate italo-suédois, Staffan de Mistura, est arrivé samedi à Tindouf pour rencontrer le…