Aller au contenu principal

Après l’amnistie fiscale, l'amnistie sur les chèques sans provision

Par Mohamed Laabi, Publié le 13/11/2019 à 17:39, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les députés de la commission des finances de la première chambre ont adopté une mesure de la trésorerie générale du royaume. Cette dernière prévoit une contribution libératoire sur les amendes pécuniaires relatives aux chèques en bois, rapporte Medias24, ce mercredi 13 novembre 2019.

 

Cette contribution libératoire est estimée à 1,5 % du montant du chèque ou des chèques à condition que cette contribution soit versée à la trésorerie générale du royaume (TGR) avant la fin de l’année 2020. Medias 24 indique que cette contribution est plafonnée et ne peut dépasser les 10 000 dirhams pour les personnes physiques et 50 000 dirhams pour les personnes morales.

 

Les chèques en bois ont connu une hausse non négligeable en 2018. En effet, ces chèques impayés sont en hausse de 6,4 % par rapport à 2017. Les interdits de chéquier atteignent jusqu’à 670 000 personnes.

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...

Finances publiques : un déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai

La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 24,6 milliards de DH (MMDH) pour les cinq premiers mois de cette année, contre un déficit de 23,3 MMDH à fin mai 2020. ...

Marché financier international : l'OCP lève avec succès 1,5 milliard de dollars

Dans un communiqué récemment publié, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a annoncé avoir réuni une émission obligataire sur les marchés internationaux. Ainsi, conformément à l’autorisation de son ...

La Banque mondiale révise la croissance du Maroc à la hausse

La croissance du PIB du Maroc devrait atteindre 4,6% en 2021, selon les dernières projections de la Banque mondiale. «Au Maroc, la production devrait rebondir à 4,6% en 2021 sous l'effet de plusieu...

Innovation et entrepreneuriat : le CAM et l'UM6P partenaires

Le groupe Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l'Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) ont signé, mercredi, deux conventions de partenariat pour développer l'innovation et l'entrepreneuriat au Maro...