Aller au contenu principal

Climat : 11 000 scientifiques déclarent l'état d'urgence

Par Khansaa Bahra, Publié le 08/11/2019 à 10:19, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Quelques jours après l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord de Paris, une coalition mondiale de scientifiques a pris la parole pour avertir la population mondiale quant aux risques encourus par l’humanité « face à une urgence climatique claire et non équivoque », due aux changements climatiques. Dans un document signé par plus de 11 000 scientifiques issus de 153 pays, dont 10 Marocains représentant plusieurs universités et instituts de recherche au Maroc et à l’étranger, les auteurs appellent à multiplier les efforts nécessaires pour éviter « une souffrance humaine indescriptible » qui parait inévitable. Ils ajoutent que, bien que la communauté scientifique a sonné l’alarme à plusieurs reprises au cours des 40 dernières années, les décideurs n’ont pas pris en considération leurs avertissements.

 

Le document, écrit à l’occasion du quarantième anniversaire de la première conférence mondiale sur le climat (tenue à Genève en 1979) et publié dans la revue Biosciences, s’appuie sur plus de 40 ans de données et d’analyses scientifiques sur la consommation d’énergie, la température de surface, la croissance démographique, le défrichement, la déforestation, la masse de glace polaire, les taux de fertilité et les émissions de carbone. Selon ces études, écrivent-ils, la crise est « plus grave que prévu, et menace les écosystèmes naturels et le destin de l’humanité ».

 

Cependant, les chercheurs affirment qu’il n’est pas trop tard. « Pour assurer un avenir durable, nous devons changer notre façon de vivre », déclarent-ils. Ainsi les chercheurs réclament que des « transformations audacieuses et radicales » doivent être adoptées pour ralentir les effets du réchauffement de notre planète. Lire le document.

Royaume-Uni : quelles sont les conditions pour s’y rendre depuis le Maroc ?

Alors que le monde continue de se déconfiner progressivement, de nombreuses personnes en profitent pour partir à l’étranger ou réserver des vacances, notamment au Royaume-Uni. Toutefois, ce pays est d...

Aïd Al-Adha : 5,8 millions de têtes d’ovins et de caprins identifiées

Dans le cadre des préparatifs de Aïd Al-Adha 1442, l’opération d’identification des bêtes se poursuit. En effet, la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (FIVIAR) et l’Association nationa...

Plus de 87% des eaux des plages marocaines conformes

Ce vendredi 18 juin, le département de l’Environnement du ministère de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement a organisé une conférence de presse afin de présenter les résultats du rapport nationa...

Quel avenir pour la Radio au Maroc ? (avec Imad Kotbi)

Du jonglage au DJing en passant par la RNT, Imad nous fera voyager avec lui depuis ses débuts et sa formation, jusqu’à cette époque où la Radio évolue et ses méthodes aussi. Comment a-t-il débuté ? Qu...

Marhaba 2021 : quand le Maroc tend les bras à ses immigrés

Le Conseil de gouvernement a approuvé ce jeudi un projet de décret instituant « une indemnité de tr...

Ahmed Réda Chami, président du CESE, invité de "Les Matins HEC"

Ce lundi 14 juin, Ahmed Réda Chami, président du Conseil économique, social et environnemental (CESE) et membre de la Commission spéciale sur le nouveau modèle de développement (NMD), a été l’invité d...