Aller au contenu principal

Climat : 11 000 scientifiques déclarent l'état d'urgence

Par Khansaa B., Publié le 08/11/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Quelques jours après l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord de Paris, une coalition mondiale de scientifiques a pris la parole pour avertir la population mondiale quant aux risques encourus par l’humanité « face à une urgence climatique claire et non équivoque », due aux changements climatiques. Dans un document signé par plus de 11 000 scientifiques issus de 153 pays, dont 10 Marocains représentant plusieurs universités et instituts de recherche au Maroc et à l’étranger, les auteurs appellent à multiplier les efforts nécessaires pour éviter « une souffrance humaine indescriptible » qui parait inévitable. Ils ajoutent que, bien que la communauté scientifique a sonné l’alarme à plusieurs reprises au cours des 40 dernières années, les décideurs n’ont pas pris en considération leurs avertissements.

 

Le document, écrit à l’occasion du quarantième anniversaire de la première conférence mondiale sur le climat (tenue à Genève en 1979) et publié dans la revue Biosciences, s’appuie sur plus de 40 ans de données et d’analyses scientifiques sur la consommation d’énergie, la température de surface, la croissance démographique, le défrichement, la déforestation, la masse de glace polaire, les taux de fertilité et les émissions de carbone. Selon ces études, écrivent-ils, la crise est « plus grave que prévu, et menace les écosystèmes naturels et le destin de l’humanité ».

 

Cependant, les chercheurs affirment qu’il n’est pas trop tard. « Pour assurer un avenir durable, nous devons changer notre façon de vivre », déclarent-ils. Ainsi les chercheurs réclament que des « transformations audacieuses et radicales » doivent être adoptées pour ralentir les effets du réchauffement de notre planète. Lire le document.


  • Partagez

Lutte contre le Coronavirus : le Maroc "très proche du succès"

Après plus de deux mois et demi de confinement, le Maroc se dirige vers la levée de cette mesure le...

Une médiation nécessaire entre les écoles privées et les parents d'élèves

L’ambiance est tendue entre les parents d’élèves et les directeurs d’écoles privées. La raison ? Le...

Rapatriement des Marocains : Ait Taleb temporise mais rassure

Khalid Ait Taleb, ministre de la Santé a déclaré jeudi devant la commission des secteurs sociaux qu...

Les cafés et restaurants autorisés à rouvrir

Fermés depuis le 16 mars dernier, les cafés et les restaurants sont autorisés à rouvrir à partir de ce vendredi 29 mai. C’est ce qu’a annoncé le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie ...

Khalid Aït Taleb défend l’utilisation de la chloroquine pour traiter le Covid-19

Alors que l’hydroxychloroquine, traitement supposé efficace contre le Covid-19, fait débat, le Maro...

Tadamoncovid : 2 millions de réclamations enregistrées en une semaine

Ce mercredi 27 mai, le Comité de veille économique (CVE) a publié un communiqué indiquant que depuis le 21 mai, près de deux-millions de réclamations des ménages du secteur informel ont été enreg...