Aller au contenu principal

Le Ministère public réagit aux accusations de Zefzafi

Par Khansaa Bahra, Publié le 07/11/2019 à 10:38, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Ce mardi 5 novembre, le ministère public a annoncé dans un communiqué de presse qu’il était prêt à réexaminer les allégations avancées par le dirigeant du mouvement du Hirak, Nasser Zefzafi, si ce dernier arrive à apporter de nouvelles preuves. Cette déclaration publique a eu lieu moins d’une semaine après la fuite sur les réseaux sociaux d’un enregistrement de Zefzafi, dans lequel il indique avoir subi lors de son arrestation des actes de « torture » et de « viol ».

 

De plus, lit-on sur le même document, « cette affaire a été portée devant la justice et ce détenu avait confirmé, lors de sa comparution pour la première fois devant le Parquet, le 5 juin 2017, en présence de sa défense, n’avoir subi de la violence qu’au moment de son interpellation à Al Hoceima. Ce qu’il avait justifié par la présence de cicatrices et de légères blessures sur son corps qui ont été notifiées dans le procès-verbal de son arrestation et qui s’étaient avérées causées par sa résistance farouche et violente au moment de son interpellation par les éléments de sûreté ».

 

Le communiqué ajoute que le détenu avait déclaré que les services de sécurité judiciaire qui avaient mené l’enquête « l’avaient bien traité et ne l’avaient soumis à aucune violence ni torture pendant le processus d’interrogatoire ». Cependant, Zefzai a déclaré au juge du tribunal de première instance qu’il avait fait l’objet d’une « tentative d’atteinte à la pudeur ». Dans sa déclaration, le procureur a rappelé qu’un examen médical effectué le 8 juin 2017 avait montré que Zefzafi « n’avait été soumis à aucune agression, viol ou atteinte à la pudeur ».

Sinopharm : le Maroc reçoit un million de doses

Ce mardi 27 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit d’un million de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le Maroc ...

Prolongation de l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre

Ce mardi 27 juillet, le gouvernement a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 septembre 2021 à 18h. Cette décision intervient dans le cadre des efforts de lutte contre la propagati...

Covid-19 : le gouvernement joue la carte de l'omniprésence

Afin d’inciter le maximum de personnes à se faire vacciner contre la Covid-19, le ministère de la S...

Covid-19 : ce qu’il faut savoir sur le variant Delta

Le variant Delta de la Covid-19 est devenu le plus répandu au monde. 60% plus contagieux que la souche britannique Alpha, Delta est aujourd’hui présent dans la majorité des pays et a même forcé plusie...

Covid-19 : le Maroc déterminé à accélérer sa campagne de vaccination

Le ministère de la Santé annonce ce lundi 26 juillet que la vaccination contre la Covid-19 peut désormais se faire dans n’importe quel centre de vaccination au Maroc et sans rendez-vous. Ainsi, toute ...

Le calendrier des vacances scolaires 2021-2022

Les parents peuvent d’ores et déjà consulter les dates des vacances scolaires des élèves de la maternelle au lycée, pour la rentrée 2021-2022. En effet, le ministère de l’Éducation nationale, de la Fo...