Aller au contenu principal

Armes, pétrole et influence : bilan du 1er sommet Russie-Afrique

Le président Vladimir Poutine a accueilli mercredi et jeudi le premier sommet Russie-Afrique de l’histoire, qui témoigne des efforts déployés par Moscou pour rétablir sa position géopolitique sur le continent après la chute de l’Union soviétique. Au milieu d’un déluge de mémorandums d’accord et d’accords de coopération, la Russie a conclu une série de partenariats commerciaux avec certains des 54 pays africains représentés au sommet de Sotchi.

Par Nora Jaafar, Publié le 25/10/2019 à 13:03, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Accords militaires et politiques

Selon l’agence de presse Reuters, la Russie a signé un contrat pour la fourniture de 12 hélicoptères d’attaque Mi-35 Hind E au Nigeria. Elle prévoit d’envoyer, dans l’ensemble, 4 milliards de dollars d’armes aux pays africains en 2019, a déclaré l’exportateur d’armes de l’État. Poutine a indiqué que son pays a effacé 20 milliards de dollars de dettes des pays africains qui s’étaient accumulées à l’époque soviétique, ajoutant qu’il était prêt à contribuer à la stabilisation des conflits en République centrafricaine et au Soudan.

 

Accords sur l’Énergie

L’entreprise nucléaire russe Rosatom est en pourparlers avec l’Éthiopie pour construire une centrale nucléaire dans le pays africain. La banque de développement de l’État VEB, le centre d’exportation russe, la Banque africaine d’import-export et la Société nationale des pétroles du Congo ont signé un accord de coopération pour l’investissement dans un pipeline régional de produits pétroliers en République du Congo, affirme Reuters.

 

VEB et le centre d’exportation russe, un institut d’État soutenant les exportations de produits autres que les matières premières ont également signé un mémorandum avec la société marocaine MYA Energy sur le financement d’une raffinerie dans le nord du Maroc, rapporte la MAP.

 

En outre, poursuit Reuters, la société d’exploration russe Rosgeo a signé des protocoles d’entente et des accords de coopération avec la Guinée équatoriale, le Sud-Soudan et le Rwanda. Une filiale du conglomérat russe Rostec, le centre d’exportation russe, le groupe industriel russe Vi Holding et l’African Export-Import Bank ont convenu, quant à eux de créer une plate-forme interétatique pour les projets miniers en Afrique.

 

Accords économique et commercial

La Sberbank, le plus grand prêteur russe, VEB et le centre d’exportation russe se sont associés à Gemcorp Capital, société d’investissement basée à Londres, pour un accord de 5 milliards de dollars visant à créer un mécanisme de soutien au commerce entre la Russie et les pays africains, indique Bloomberg. Ce partenariat contribuera à stimuler les exportations en octroyant une aide financière pour la livraison de produits russes à des pays africains comme l’Angola, l’Éthiopie, le Mozambique et le Zimbabwe, affirme Sberbank. Il est prévu d’offrir un soutien financier et des conseils aux projets des exportateurs russes dans des secteurs tels que les produits agricoles, les engrais et les produits médicaux, ajoute le prêteur russe, cité par la même source.

 

Les autres ambitions de la Russie

Poutine a déclaré que le chiffre d’affaires commercial de la Russie avec l’Afrique avait doublé au cours des cinq dernières années pour atteindre plus de 20 milliards de dollars. « Je pense que nous pouvons facilement au moins doubler le volume des échanges commerciaux au cours des quatre ou cinq prochaines années », a-t-il affirmé.

 

En effet, la Russie est loin derrière ses concurrents géopolitiques présents dans le continent africain. Bloomberg compare son volume commercial, de 20 milliards de dollars en Afrique, aux 334 milliards de dollars injecté par l’Union européenne et aux 204 milliards de dollars investis par la Chine. La même source souligne aussi que l’apport russe ne représente environ qu’un tiers du volume commercial des États-Unis en Afrique.

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...