Aller au contenu principal

Le médecin de Raissouni dénonce le manque de soutien de ses collègues

Par Khansaa Bahra, Publié le 18/10/2019 à 13:01, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le docteur Mohamed Jamal Belkziz, un gynécologue marocain accusé d’avoir pratiqué un avortement illégal sur la journaliste Hajar Raissouni, a exprimé son soulagement après avoir reçu la grâce royale. « Ma dignité a été détruite, mais la grâce royale me l’a rendue. Je remercie le roi pour cela », a déclaré Belkziz dans une interview. « C’est honteux !  », a ajouté le médecin en indiquant à la presse qu’il pratiquait la médecine depuis 40 ans avec altruisme et honnêteté. Le médecin a également dénoncé « l’injustice dont il a été victime » et le manque de soutien de ses confrères et du Conseil national des gynécologues.

 

Belkziz a été arrêté par la police le samedi 31 août. Le lundi 30 septembre, le tribunal de première instance de Rabat l’a condamné à deux ans de prison et à deux ans d’interdiction de pratiques médicales. Après son arrestation, un certain nombre d’associations de médecins ont manifesté dans les rues pour réclamer sa libération, notamment des cardiologues, des endocrinologues et des gastro-entérologues. L’association des gynécologues marocains n’a toutefois pas participé aux protestations.

 

 

Le roi Mohammed VI ordonne la mise en place d'un dispositif spécial pour l'accompagnement des MRE

Dans un communiqué du cabinet royal publié ce dimanche, le Roi Mohammed VI a demandé la contribution de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour organiser et accompagner de la meilleure des faç...

Les voyageurs issus de la liste B n'ont plus besoin d'une autorisation exceptionnelle pour entrer au Maroc

L'annonce a été faite ce dimanche par le ministère de la Santé. Les conditions d’accès au territoire national pour les citoyens marocains résidant dans les pays de la liste B ont connu une modificatio...

Le ministère de la Santé appelle les citoyens au respect des mesures de précaution

Le ministère de la Santé a appelé, samedi, les citoyennes et les citoyens au respect strict des mesures de précaution et préventives anti-Covid-19. À l’approche des vacances d’été et de la fin de l...

Officiel: pas de pèlerinage pour les Marocains cette année

C'est officiel, les Marocains sont privés de pèlerinage cette année. En effet, le pèlerinage de cette année sera limité aux Saoudiens et aux résidents du même pays. L'Arabie saoudite va autoriser 60.0...

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...