Aller au contenu principal

Le nouveau gouvernement d'El Otmani vu par les médias

À l’issue du remaniement, 15 ministres ont plié bagage, 6 ministres, dont 2 femmes, intègreront le gouvernement pour la première fois.

Par Mohamed Laabi, Publié le 10/10/2019 à 15:31, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

« 6 nouveaux visages seulement ! » titre Assabah sur sa une du 10 octobre 2019. « Le courant Benkirane se faufile au gouvernement, l’USFP grand perdant », estime la même source qui livre une courte biographie de chacune des six personnalités. 

 

Ils s’appellent Hassan Abyaba ( ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, porte-parole du gouvernement), Nadia Fettah Alaoui (ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale), Mohamed Amakraz (ministre du Travail et de l’insertion professionnelle), Driss Ouauicha (ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique), Khalid Ait Taleb (ministre de la Santé), et Nouzha Bouchareb (ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville) et seront tous présent jeudi prochain à la première réunion du gouvernement El Othmani II, rapporte le 360.

 

Pour sa part, le quotidien arabophone Akhbar Alyaoum titre : « le remaniement gouvernemental fait chuter 17 ministres ». Le quotidien illustre son article par une photo du chef du gouvernement Saad Dine El Otmani se tenant la tête entre les mains. Le quotidien fait référence au Parti de la Justice et Développement (PJD) qui a perdu le plus grand nombre de places face aux partis de la majorité (6).

 

Al Ahdath Al Maghribia titre à son tour : « le roi nomme les ministres de la compétence ». Le quotidien affirme que les tractations politiques entre les partis sont restées secrètes et que le retard de l’annonce du nouveau gouvernement est dû aux remarques stratégiques du cabinet royal. 

 

Lahcen Haddad : « ne pas juger la ministre avant qu’elle ne commence son travail »

Sur Twitter, l’ex-ministre du Tourisme Lahcen Haddad a commenté la nomination de Nadia Fettah Alaoui, remplaçante de Mohamed Sajid au ministère de Tourisme. « Il ne faut pas juger la nouvelle ministre avant qu’elle ne commence son travail, elle a déjà fait ses preuves dans le domaine de la finance et de l’assurance. Une expérience qu’elle devra mettre en avant dans sa gestion politique des dossiers chauds qui l’attendent et défendre ses positions devant la représentation nationale et l’opinion publique », rapporte leseco.ma. Pour rappel, Nadia Fettah Alaoui qui a entamé ses fonctions ce jeudi matin au sein du ministère du Tourisme est la première femme à occuper ce poste dans l’histoire du secteur.

 

Une chose est sûre, le nouveau gouvernement de Saad Dine El Otmani, dont le tiers est composé de technocrates, aura deux ans pour prouver ce qu’il vaut avant les prochaines élections législatives de 2021.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...