Aller au contenu principal

Extinction Rebellion : un mouvement mondial bloque plusieurs villes

De Sydney à New York en passant par Londres et Paris, le mouvement écologiste mené par « Extinction Rebellion » bloque plusieurs places et ponts dans le monde. De nombreuses arrestations ont marqué le début des deux semaines de protestations visant à mettre la lumière sur ce que les manifestants décrivent comme une « urgence climatique ».

Par Khansaa Bahra, Publié le 08/10/2019 à 12:35, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Dans le monde entier, des dizaines de milliers de manifestants ont entamé « l’Extinction Rebellion », exigeant que les dirigeants mondiaux prennent des mesures énergiques et immédiates pour faire face à la crise climatique. Ce mouvement international durera deux semaines dans 70 pays du monde, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne, en Autriche, en France et en Nouvelle-Zélande.

 

Comme le mouvement de septembre, initié par Greta Thunberg, ce mouvement a été organisé par Extinction Rebellion, fondé au Royaume-Uni l’année dernière. Le groupe a acquis une notoriété internationale après avoir presque bloqué des ponts, des routes et des bureaux politiques à Londres en avril 2019. Le groupe organisateur affirme que sa stratégie consiste à utiliser la désobéissance civile non violente « dans le but de mettre fin à l’extinction massive et de minimiser le risque d’effondrement social » causé par le changement climatique, en utilisant une série « d’actions directes de participation de masse ».

 

Le jeudi 3 octobre à Londres, où Extinction Rebellion a multiplié ses rassemblements ces derniers mois, ces actions consistaient à tremper le Trésor de Westminster de faux sang, et lundi 7 octobre, des activistes se sont enchaînés sur deux voitures bloquant le remblai Victoria de Westminster. Une fermeture de trois jours de l’aéroport de London City est prévue dans les prochains jours. Des manifestations et blocages ont également eu lieu dans d’autres grandes capitales européennes, notamment à Paris, à Madrid, à Rome et à Berlin, selon euronews.

 

 

 

Jusqu’à présent, il y a eu plus de 270 arrestations à Londres, bien que l'Extinction Rebellion a déclaré que 1 000 personnes se sont portées volontaires pour être arrêtées. À Sydney, 30 personnes ont été interpellées, dont quatre manifestants âgés de moins de 16 ans, selon The Guardian. La BBC rapporte que la police d'Amsterdam a annoncé lundi avoir arrêté 90 manifestants dans le centre-ville pour avoir bloqué une rue principale.

 

 

Comment affronter le quotidien avec plus de confiance ?

De nature, l’être humain affronte son quotidien avec beaucoup d’hésitation et d’incertitude. Et si mon réveil ne sonne pas ? Et si j’arrive en retard à mon entretien d’embauche ? Et si je ne décroche ...

Covid-19 : le gouvernement impose de nouvelles restrictions

En raison de la recrudescence des cas de contamination et de décès liés à la Covid-19, le gouvernement marocain a décidé de durcir davantage les mesures restrictives en vigueur. Les nouvelles disposit...

Covid-19 : la vaccination contre la saturation imminente des hôpitaux

Le taux d’occupation des lits de réanimation consacrés aux patients souffrant de la Covid-19 est pa...

Fermeture de plusieurs établissements pour violation de l’état d’urgence sanitaire

Sur ordre de la wilaya de la région de Marrakech-Safi, et après avoir organisé une pool-party, un hôtel a été fermé dans la ville ocre pour violation du protocole sanitaire contre la Covid-19. Les élé...

Driouch : intense activité sismique

La terre n'arrête pas de trembler dans la province de Driouch (région de l'Oriental) depuis vendredi. Ce lundi, une nouvelle secousse tellurique de magnitude 4,3 degrés sur l'échelle de Richter a eu l...

L’icône Fatima Regragui tire sa révérence

Ce lundi 2 août, l’actrice marocaine Fatima Regragui est décédée à l’âge de 80 ans suite à une longue maladie. Elle devrait être inhumée ce lundi à Rabat après la prière d’Al-Asr. Le réalisateur Amine...