Aller au contenu principal

Le Maroc rejette l'accord du siècle : Al Qods est « une ligne rouge »

Ce dimanche 29 septembre, lors d’une rencontre avec les élus de son parti dans la région Souss-Massa à Agadir, Saâdeddine El Otmani a annoncé que, pour le Maroc, la seule solution au conflit israélo-palestinien est de garantir les droits légitimes du peuple palestinien. Il a affirmé que le Maroc avait toujours soutenu et continuerait de soutenir le peuple palestinien.

Par Khansaa Bahra, Publié le 01/10/2019 à 15:31, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le gouvernement marocain et le roi Mohammed VI ont déclaré que toute atteinte au statut d’Al Qods est inacceptable, a souligné le chef du gouvernement au cours de la réunion, ajoutant que le Maroc soutient le droit des Palestiniens à l’autodétermination. Par le biais de lettres et de déclarations du roi Mohammed VI, le Maroc a officiellement « exprimé son rejet de l’accord du siècle », a ajouté El Othmani.

 

En effet, SM le roi Mohammed VI « a exprimé sa position à travers une lettre officielle envoyée au président américain Donald Trump, au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres et à d’autres organismes régionaux ». Pour le Maroc, Al-Qods, est une « ligne rouge », a déclaré El Othmani, soulignant que le roi ne pouvait accepter un compromis à ce sujet. Selon lui, le souverain, qui est le président du comité Al Qods, « ne peut accepter aucune tentative visant à nuire au statut d’Al Qods ».

 

La déclaration du Chef du Gouvernement intervient quelques mois après la visite du gendre et conseiller de Trump, Jared Kushner, au Maroc, dans le cadre de la promotion du plan élaboré par les États-Unis pour encourager les investissements en Palestine et établir la paix dans le Proche-Orient. Il a été reçu par le roi Mohammed VI, qui l’a accueilli par un Iftar en son honneur.

 

La visite de Kushner a suscité des inquiétudes, d’autant plus que le Maroc manifeste depuis longtemps un soutien indéfectible à la cause palestinienne. En juin, des milliers de Marocains se sont rassemblés dans la rue pour s’opposer à « l’accord du siècle ».

Fête du trône : grâce royale et discours ce samedi

À l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône, le roi Mohammed VI adressera un discours à son peuple ce samedi 31 juillet 2021. Le discours sera retransmis sur les ondes d...

Covid-19 : vers une vaccination obligatoire ?

Le professeur Azeddine Ibrahimi, directeur du centre de recherche Bio-Inova, a souligné la hausse du taux de vaccination contre la Covid-19 au Maroc, déclarant que les autorités sanitaires ont réussi ...

Une femme à la tête du parquet d’un tribunal de première instance, une première au Maroc

Vendredi dernier, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que le roi Mohammed VI, président de cette instance, a approuvé la nomination de nouveaux responsables judiciaires, au sein de di...

Burn-out, et après ?

De plus en plus de personnes dans le monde professionnel souffrent d’épuisement. Le burn-out, en lien avec un stress chronique et parfois aigu, se traduit par une grande fatigue émotionnelle, un cynis...

Covid-19 : hausse constante du nombre de contaminations

Le Maroc a enregistré 9.428 cas de contamination à la Covid-19 ce mercredi 28 juillet. Une nette au...

Orangina lance sa nouvelle campagne, "Malin Sayf"

Alors que le monde fait face à la crise sanitaire, le besoin impérieux d’aller voir ailleurs après une année compliquée s’accentue. Dans ce sens, Orangina a lancé une nouvelle campagne. À l’heure où i...