Aller au contenu principal

Le scrutin israélien donne au parti de Gantz une légère avance

Par Nora Jaafar, Publié le 20/09/2019 à 13:02, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Les résultats officiels de ce vendredi ont confirmé l’impasse des élections législatives israéliennes, donnant au parti dirigé par Benny Gantz une mince avance sur le Likoud de Benjamin Netanyahou.

 

Le sondage de la commission électorale israélienne a montré que le parti de gauche le Blue and White de Gantz détient 33 sièges sur 120 et que le parti de droite du Premier ministre Netanyahou le Likoud en compte 31.

 

Les résultats définitifs seront publiés le mercredi 25 septembre, et des changements pourraient être enregistrés d’ici là. Le comité a également indiqué que ce suffrage ne couvrait pas 14 bureaux de vote où les vérifications sont encore en cours. Selon les médias israéliens, cela signifie que 99,8 % des votes ont été comptés.

 

Le troisième total le plus important est celui de l’alliance de la Liste commune, principalement arabe, qui a remporté 13 sièges, suivie par le parti juif orthodoxe Shas avec 9 sièges. Un autre parti orthodoxe, le judaïsme de la Torah unie, a remporté 8 sièges, tout comme l’ancien ministre de la Défense Avigdor Lieberman du parti nationaliste Yisrael Beitenu.

 

Ces résultats menacent le mandat du roi « Bibi ». En effet, hier (19 septembre), Netanyahou a reconnu que ce scrutin ne lui permettrait pas de former une coalition de droite comme il l’espérait et a demandé à Gantz de former avec lui un gouvernement d’unité. Toutefois, Gantz a répondu que même dans un gouvernement d’unité, c’est lui qui devrait être Premier ministre puisque son parti Blue and White est majoritaire.

 

Le président israélien Reuven Rivlin prévoit d’entamer, le dimanche 22 septembre, des consultations avec tous les partis élus au parlement pour déterminer qui va former la nouvelle coalition du gouvernement.

Maroc-Espagne : des migrants clandestins marocains encore à Sebta

3.000 migrants clandestins marocains, dont 830 mineurs, sont encore sur le "territoire espagnol", et ce un mois après la crise migratoire de Sebta. C’est ce qu’a affirmé Juan Vivas, chef du gouverneme...

Un dîner en l'honneur de la délégation du Hamas

Dans son journal télévisé arabophone de 21h, la première chaine de télévision marocaine a révélé que le roi Mohammed VI a offert un dîner en l’honneur d’Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, a...

Élections 2021 : une commission de suivi créée

Sur instructions royales, la commission centrale chargée du suivi des élections a été créée ce mard...

Résolution du conflit israélo-palestinien : le rôle significatif du Maroc

Convié par le Parti de la justice et du développement (PJD), Ismail Haniyeh, chef du mouvement pale...

Le Conseil de coopération du Golfe exprime son soutien au Maroc

Ce mercredi 16 juin à Riyad, le conseil ministériel du Conseil de coopération du Golfe (CCG) a tenu sa 148e session. À l’issue de cette réunion, le CCG a publié un communiqué dans lequel il souligne l...

Arrivée du chef du mouvement Hamas au Maroc

Une première. Ce mercredi 16 juin à Rabat, Saad Dine El Otmani, chef du gouvernement, ainsi que d’autres politiciens marocains ont reçu Ismail Haniyeh, le chef du Hamas. Ce dernier, accompagné par une...