Aller au contenu principal

Mémorial de la Shoah : demande de réparation et d’intervention royale

Par Nora Jaafar, Publié le 28/08/2019 à 14:36, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

PixelHelper, l’ONG allemande, a publié le 27 août sur sa page officielle de Facebook plusieurs photos et de vidéos de la démolition de son mémorial de la Shoah.

 

Les autorités de la région d’El Haouz (Ait Faska, Marrakech) ont entamé le processus de démolition hier, le 27 août. L’opération a fait suite aux travaux entrepris par l’ONG sans l’autorisation requise.

 

L’ONG, créée par le responsable du projet du mémorial, Oliver Bienkowski, a exprimé sa déception et son indignation face à la décision des autorités marocaines. PixelHelper a également exigé que l’État marocain lui offre une indemnisation pour les pertes matérielles « substantielles » qu’elle a subies.

 

PixelHelper « proteste contre la destruction massive du mémorial dédié aux Juifs assassinés en Europe et contre la persécution des minorités telles que les Sintis et les Roms (Europe de l’Est), les Ouïgours musulmans (Chine) et les Gays », déclare le message Facebook de l’ONG.

 

L’ONG a également dénoncé la manière dont les autorités marocaines ont détruit « toutes les œuvres d’art, notamment l’arc-en-ciel à l’entrée ».

 

« Des équipements coûteux comme un poteau de caméra de 15 mètres ont été détruits par des bulldozers, des conduites d’eau et d’électricité ont été coupées et les conserves européennes de pain de secours détruites », ajoute l’ONG.

 

 

L’organisation disposait d’une petite boulangerie au sein de ses locaux et avait l’habitude de préparer du pain et de le distribuer comme aide humanitaire dans les zones sinistrées en Afrique.

 

PixelHelper a également réaffirmé que « les autorités marocaines et les ambassades ont toujours été informées de nos projets ». « Malheureusement, depuis le début, toute collaboration a été refusée par les autorités et la première année, toutes les affectations ont été rejetées par le Kaid ».

 

Dans un article plus récent, PixelHelper déclare que « l’art n’est pas un crime » ! L’organisation espère que le roi Mohammed VI va intervenir pour arrêter le processus de démolition avant que la tour du mémorial ne s’écroule.

 

« Nous apprécions la gentillesse infinie de Sa Majesté le roi Mohammed VI et espérons que la démolition de la Tour commémorative de l’Holocauste à Marrakech, prévue le 29 août, sera annulée ».

 

PixelHelper a également exprimé son estime pour la société marocaine en disant : « nous sommes actifs au Maroc depuis 2014 ; nous aimons la chaleur des gens et les possibilités infinies d’idées et de projets que nous pouvons réaliser dans ce pays ».

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...