Aller au contenu principal

Iran-États-Unis : Grace 1 pourrait quitter Gibraltar ce vendredi

Par Nora Jaafar, Publié le 16/08/2019 à 13:28, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le pétrolier iranien pris dans l’impasse entre Téhéran et l’Occident pourrait quitter le territoire britannique de Gibraltar ce vendredi, à moins qu’une dernière offensive des États-Unis ne réussisse à ramener cette saga devant un tribunal.

 

Grace 1 a été saisi par les commandos de la marine royale britannique dans l’obscurité à l’embouchure ouest de la Méditerranée le 4 juillet dernier parce qu’il était soupçonné d’avoir violé les sanctions européennes en apportant du pétrole en Syrie, un proche allié de l’Iran.

 

Gibraltar a levé l’ordre d’immobilisation jeudi après avoir déclaré que Téhéran avait donné des garanties écrites que le navire ne déchargerait pas ses hydrocarbures en Syrie. Mais les États-Unis cherchent toujours à retenir le navire sous prétexte qu’il aide le Corps des Gardiens de la révolution islamique en Iran.

 

L’intervention de dernière minute des États-Unis a été le dernier rebondissement d’une saga qui a commencé le 4 juillet aux petites heures du matin, lorsque la Marine Royale britannique s’est emparée du navire Grace 1.

 

Cette affaire a déclenché une série d’événements qui ont conduit Téhéran à saisir un pétrolier battant pavillon britannique dans le Golfe deux semaines plus tard, intensifiant la tension sur une importante artère maritime internationale du transport pétrolier. Le Stena Impero, navire-citerne appartenant au Royaume-Uni, est toujours détenu.

 

Gibraltar avait déclaré avoir trouvé des preuves confirmant que Grace 1 transportait sa cargaison — 2,1 millions de barils de pétrole — vers la raffinerie de Baniyas en Syrie. Téhéran a démenti cette allégation.

Liban : le nouveau Premier ministre vise à former au plus vite un gouvernement

Le Premier ministre libanais désigné, Najib Mikati, a déclaré ce mercredi 28 juillet qu’il espère former rapidement un gouvernement après avoir obtenu l’approbation du président Michel Aoun pour la pl...

La guerre dans l'espace a-t-elle déjà commencé ?

En 2020, quelques semaines après l’annonce par l’ancien président américain Donald Trump de la création d’une Space Force, deux satellites russes auraient pris en chasse un satellite-espion américain....

FMI : l’accès inégal aux vaccins creuse les inégalités économiques

Ce mardi 27 juillet, le Fonds monétaire international (FMI) a publié ses prévisions économiques mondiales actualisées. Dans ce rapport, l’institution internationale, qui maintient sa prévision de croi...

Démarrage du plus grand procès pénal de l’histoire moderne du Vatican

Un cardinal catholique romain, autrefois proche allié du pape François, va être jugé au Vatican, pour avoir détourné des fonds de l’Église dans un projet immobilier ruineux à Londres. Le cardinal en q...

Biden met fin à la mission de combat des troupes américaines en Irak

Ce lundi 26 juillet, le président américain Joe Biden et le Premier ministre irakien Moustafa al Kadhimi ont signé un accord mettant formellement fin à la mission de combat de l’armée américaine en Ir...

Les projets transhumanistes financés par des milliardaires

Plusieurs idées révolutionneront le monde de demain : aller sur Mars, ne plus vieillir, survivre aux maladies, guérir d’un handicap ou conserver son esprit à tout jamais... Ces idées sont souvent port...