Aller au contenu principal

Kushner a rencontré des diplomates lors de sa 2e visite au Maroc

Par Nora Jaafar, Publié le 06/08/2019 à 15:49, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Le porte-parole de l’ambassade des États-Unis au Maroc, Joshua Wagner, a confirmé la deuxième visite au Maroc du conseiller de Donald Trump, Jared Kushner.

 

Wagner a déclaré à la chaîne de télévision marocaine 2M que Kushner et l’envoyé spécial des États-Unis pour les négociations internationales Jason Greenblatt sont arrivés au Maroc le jeudi 1er août.

 

Le porte-parole a déclaré que les responsables américains ont été « officiellement reçus par le gouvernement marocain ».

 

« Kushner a tenu une réunion officielle avec des membres du gouvernement marocain, avant de quitter le royaume le vendredi [2 août] », a ajouté Wagner.

 

Le 2 août, le Jerusalem Post a rapporté que l’ordre du jour de la visite de Kushner au Maroc comprenait également des rencontres avec le prince héritier d’Abu Dhabi, le cheikh Mohamed bin Zayed (MBZ) et le ministre des Affaires étrangères d’Oman, Yusuf bin Alazi bin Abdulah au Maroc.

 

L’agence de presse officielle marocaine Maghreb Arab Press (MAP) n’a pas publié de déclaration sur la dernière visite de Kushner au Maroc ni sur sa rencontre avec MBZ et le ministre des Affaires étrangères d’Oman.

 

La visite de Kushner s’inscrit dans le cadre de sa deuxième tournée au Moyen-Orient pour solliciter le soutien du projet économique américain, qui fait partie du plan de paix pour le Moyen-Orient, également connu sous le nom de « L’Accord du Siècle ».


Alors que Kushner cherche à obtenir un soutien pour ce plan, la Palestine refuse la médiation des États-Unis, car l’administration de Trump soutient les actions israéliennes.

 

Le 23 juin, des milliers de citoyens marocains se sont rassemblés pour rejeter « L’Accord du Siècle » en signe de protestation.

 

Les manifestants ont défilé à Rabat pour dénoncer toute manœuvre contre la cause palestinienne et les droits légitimes des Palestiniens.

 

Le gouvernement marocain soutient également la cause palestinienne, soulignant que sa position sur la Palestine est constante.

Le Malawi prévoit d’ouvrir un consulat à Laâyoune

Ce mardi 27 juillet, Eisenhower Nduwa Saxon Mkaka, ministre Malawi des Affaires étrangères, a annoncé, lors d’un point de presse avec son homologue marocain Nasser Bourita, la décision de son pays d’o...

L’UE cherche à maintenir de bonnes relations avec le Maroc

L’Union européenne (UE) considère le Maroc comme un partenaire régional essentiel, notamment au niv...

L’assistant d’Anthony Blinken attendu au Maroc

Joey Hood, secrétaire d’État adjoint américain par intérim aux Affaires du Proche-Orient, devrait arriver au Maroc dans les prochains jours. Selon un communiqué publié sur le site du Pentagone, l’assi...

Heurts en Tunisie et confinement en Algérie

Dans ce podcast, Medi1 fait un tour d’horizon sur l’actualité de ce début de semaine, notamment en Tunisie et en Algérie. La décision du Président Kais Said de renvoyer son Premier ministre et geler l...

L’affaire Pegasus vise à déstabiliser le Maroc, selon Chakib Benmoussa

L’affaire Pegasus continue de faire couler beaucoup d’encre au Maroc comme à l’étranger. Chakib Ben...

Gestion de l'eau : l’heure de vérité a sonné

En cette période estivale et avec les épisodes caniculaires successifs, le problème de la gestion d...