Aller au contenu principal

De nouvelles protestations prévues en Russie malgré les arrestations

Par Nora Jaafar, Publié le 05/08/2019 à 15:26, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L’opposition russe anti-Kremlin a déclaré qu’elle prévoyait une manifestation nationale le week-end prochain malgré l’arrestation par la police de plus de 1 000 personnes samedi dernier, qui ont participé à une marche illégale à Moscou pour réclamer des élections libres.

 

La manifestation pacifique du samedi dernier à Moscou, organisée par des militants de l’opposition pour protester contre l’exclusion de leurs candidats des élections prévues le mois prochain, a été violemment dispersée par la police.

 

OVD-Info, un groupe de surveillance indépendant, a déclaré dimanche que la police avait arrêté 1 001 personnes samedi, contre un peu plus les 800 estimées précédemment. La plupart des détenues ont par la suite été libérées par la police, mais OVD-Info a indiqué que 19 ont été placées en garde à vue pour la nuit.

 

Il a indiqué que certains des prisonniers s’étaient vu confisquer leur téléphone et s’étaient vu refuser le droit de consulter un avocat. Les enquêteurs russes ont engagé une procédure pénale contre un homme, l’accusant d’avoir blessé un policier, selon l’agence de presse TASS.

 

Face à cette vague de protestations, les autorités ont ouvert des poursuites pénales pour ce qu’elles appellent des troubles civils de masse, un délit passible de 15 ans de prison.

 

Bien qu’ils aient rejeté les plaintes des manifestants, ils ont déclaré qu’ils autoriseraient les manifestations à Moscou le samedi et le dimanche prochains, mais dans un lieu éloigné du centre-ville, ce que l’opposition a rejeté par le passé.

 

Toutefois, Leonid Volkov, un allié du militant de l’opposition anti-Kremlin Alexei Navalny, a déclaré samedi soir que son mouvement politique prévoyait d’organiser le 10 août, a-t-il ajouté, une manifestation nationale.

 

Il a déclaré que les manifestants exigeraient que les militants emprisonnés soient libérés, que les candidats de l’opposition soient autorisés à se présenter aux élections de Moscou et que le maire de Moscou et d’autres hauts fonctionnaires démissionnent.

G7 : un front uni pour vacciner plus contre la Covid-19 et protéger le climat

Ce dimanche 13 juin, après trois jours d’intenses discussions, le sommet de Carbis Bay, en Cornouailles, des sept pays les plus industrialisés (G7), s’est achevé. À l’issue de cet évènement, les dirig...

Mexique : les violences meurtrières envers les journalistes

25 ans après, les médias internationaux, coordonnés par Forbidden Stories ont décidé d’enquêter sur les violences meurtrières dont sont victimes les journalistes au Mexique. Le lancement de cette inve...

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...