Aller au contenu principal

Maroc : le réseau d’immigration illégale asiatique devant le juge

Par Arnaud B., Publié le 17/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Ce lundi 15 avril, le réseau asiatique démantelé le mois dernier par la police marocaine a comparu devant le juge d’instruction à Rabat, a indiqué l’agence de presse espagnole EFE en citant une source sécuritaire. A l'époque, les 23 responsables s’apprêtaient à introduire 168 Bangladais et Birmans.

 

Le réseau est composé de marocains, de subsahariens et un bangladais. Ils ont tous été appréhendés lors de plusieurs opérations de police initiées dès le 11 mars, principalement dans la ville de Témara, près de Rabat. 

 

Les candidats à l’immigration illégale, originaires du continent asiatique, demeurent libres mais seront probablement expulsés prochainement vers leurs pays respectifs, rapporte yabiladi.com.

 


  • Partagez

Covid-19 : le virus touche les comptes de la CNSS

La pandémie de la Covid-19 a eu un impact négatif sur les comptes de la Caisse nationale de sécurit...

Covid-19 : on ne badine pas avec le virus

Alors que Casablanca dépasse une nouvelle fois les 1000 contaminations quotidiennes au nouveau coro...

Enseignement : où en est la loi-cadre ?

L’avancement du chantier de mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre relative au système d’éd...

Terrorisme : cinq prévenus devant le juge d’instruction

Ce mardi 22 septembre, le Procureur général du roi près la Cour d’appel de Rabat a dévoilé que cinq suspects, arrêtés le 10 septembre dernier par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) ...

Libérez «Votre Meilleure Version» : OPPO lance le Reno4

OPPO, la première marque mondiale d’appareils intelligents, annonce le lancement du Reno4 au Maroc. Grâce à la technologie d’imagerie innovante d’OPPO, cet appareil permet à ses utilisateurs d’exprime...

La Omra va reprendre

Les fidèles pourront de nouveau s'envoler pour les Lieux saints de l'Islam pour effectuer la Omra. Les autorités saoudiennes ont annoncé une reprise progressive de la Omra, suspendue depuis la mi-mars...