Aller au contenu principal

Maroc : le réseau d’immigration illégale asiatique devant le juge

Par Arnaud B., Publié le 17/04/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Ce lundi 15 avril, le réseau asiatique démantelé le mois dernier par la police marocaine a comparu devant le juge d’instruction à Rabat, a indiqué l’agence de presse espagnole EFE en citant une source sécuritaire. A l'époque, les 23 responsables s’apprêtaient à introduire 168 Bangladais et Birmans.

 

Le réseau est composé de marocains, de subsahariens et un bangladais. Ils ont tous été appréhendés lors de plusieurs opérations de police initiées dès le 11 mars, principalement dans la ville de Témara, près de Rabat. 

 

Les candidats à l’immigration illégale, originaires du continent asiatique, demeurent libres mais seront probablement expulsés prochainement vers leurs pays respectifs, rapporte yabiladi.com.

 

Le maintien de l’heure d’été toute l’année est-il bon pour la santé ?

Il y a de cela plus de deux ans, le gouvernement de Saad Dine El Otmani a instauré et maintenu l’he...

Campagne agricole 2020-2021 : rien n'est encore joué

Grâce aux précipitations qu’a connues l’ensemble du Royaume la semaine dernière, l’année agricole 2...

L’immunité collective, est-ce vraiment le moment d'en parler ?

Alors que le Maroc n’a toujours pas reçu de vaccins et enregistre un retard conséquent dans le déma...

Les Galaxy S21 5G et S21+ 5G disponibles au Maroc

Samsung se met à l'heure de la 5G. Le constructeur coréen vient de lancer ses derniers modèles phares : les Galaxy S21 5G et Galaxy S21+ 5G. Le Galaxy S21 5G est spécialement conçu pour celles...

Sidi Kacem : deux interpellations pour falsification des résultats de tests de la Covid-19

Ce jeudi 14 janvier, les autorités relevant de la province de Sidi Kacem ont interpellé un technicien et le mari de la propriétaire d’un laboratoire d’analyses médicales. Les deux mis en cause, âgés d...

Visas Schengen : toujours pas de visibilité à l’horizon

Voilà aujourd’hui près de 10 mois que les consulats européens ne délivrent plus de visas touristiqu...