Aller au contenu principal

Clash Salvini Vs Macron après la proposition d’un mécanisme migratoire

Par Nora Jaafar, Publié le 23/07/2019 à 12:15, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Quatorze membres de l’Union européenne se sont mis d’accord sur un nouveau plan de « mécanisme de solidarité » pour la réinstallation des migrants secourus, a déclaré lundi le président français Emmanuel Macron.

 

Les ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur des pays de l’UE se sont réunis à Paris pour discuter du sort des migrants qui se retrouvent bloqués en Méditerranée.

 

Les ministres ont travaillé sur l’élaboration d’une stratégie visant à « aider les migrants en Libye » et à « organiser les transferts humanitaires ainsi que les retours volontaires », a déclaré Dimitris Avramopoulos, commissaire européen chargé des migrations, des affaires intérieures et de la citoyenneté.

 

Le plan franco-allemand n’avait pas été rendu public au moment de sa publication, mais Macron a tweeté avant sa communication que les personnes traversant la Méditerranée ont deux choix : soit elles se heurtent à des attentats en Libye, soit elles se noient dans la Méditerranée.

 

Macron a déclaré que l’UE doit « permettre aux femmes et aux enfants qui ont droit à l’asile d’être mis sous protection sans prendre tous les risques et de traverser la Méditerranée ».

 

Le président français a déclaré que l’UE devait s’assurer que lorsque les migrants arrivent en Europe, une meilleure stratégie doit être mise en place pour les accueillir, notamment un amarrage rapide dans le port le plus proche, mais il a précisé que les pays où ils accostent ne doivent pas à eux seuls assumer toute cette responsabilité.

 

Toutefois, cette décision a ravivé un vieux conflit avec l’Italie. Le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini, dont le pays est le plus touché par l’afflux de migrants en Europe, s’est déclaré opposé à la proposition d’appliquer les politiques migratoires énoncées par la France et l’Allemagne, « ignorant ainsi les demandes des pays les plus exposés ».

 

L’Italie a accueilli presque tous les migrants secourus par des groupes humanitaires en mer jusqu’à ce que le gouvernement populiste ferme tous les ports du pays aux navires de charité.

 

Après la rencontre, Salvini a réitéré que l’Italie ne devait pas continuer à être le « camp de réfugiés de Bruxelles, Paris et Berlin ».

#FreeBritney : la saga judiciaire de Britney Spears ravive la campagne

Sous tutelle depuis plus de douze ans à la suite de troubles psychologiques, la chanteuse Britney Spears s’exprimera ce mercredi 23 juin devant le tribunal de Los Angeles. Lors de cette audience, la c...

Espagne : grâce pour neuf indépendantistes catalans

Ce lundi 21 juin, Pedro Sánchez, président du gouvernement d’Espagne, a annoncé qu’il allait proposer au Conseil des ministres d’accorder une grâce à neuf dirigeants indépendantistes catalans incarcér...

Décryptage de la situation politique en Libye

Dans ce podcast, Medi1 revient sur la situation politique actuelle en Libye notamment avec la réouverture de la route côtière entre l'est et l'ouest du pays. Un événement qui se produit quelques jours...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères bientôt aux EAU

Pour sa première visite aux pays du Golfe, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, se rendra aux Émirats arabes unis (EAU) la semaine prochaine. Cette visite intervient aprè...

Régionales 2021 : abstention record en France

Ce dimanche 20 juin, la France a tenu le premier tour des élections régionales et départementales. Plus de deux Français sur trois ont choisi de ne pas se rendre aux urnes. En effet, à la fermeture de...

Iran : une centrale nucléaire à l'arrêt après une défaillance technique

Depuis ce lundi 21 juin, l’unique centrale nucléaire d’Iran, située à Bouchehr, dans le sud du pays, est à l’arrêt. Selon l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), elle le sera pour «quel...