Aller au contenu principal

Maroc-Algérie : divisés par la politique, unis par le football

Par Nora Jaafar, Publié le 18/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Après l’élimination de l’équipe nationale en huitièmes de finale, les Marocains ont trouvé du réconfort en voyant l’Algérie décrocher son deuxième titre continental.

 

Les supporters marocains qui ont applaudi l’équipe des Verts ravivent la relation fraternelle qui existe entre les deux pays. Les responsables du foot marocains devraient travailler plus dur pour réaliser l’objectif qu’ils se sont fixé de voir les Lions de l’Atlas réussir ce que leurs homologues algériens ont accompli.

 

Regarder les supporters marocains et algériens, le long des frontières fermées entre les deux pays, unis pour célébrer la victoire des Verts lors de la finale de la CAN est l’une des plus belles scènes du tournoi.

 

Les gens se sont partagé leur joie à travers les frontières, montrant à quel point le jeu les a rapprochés malgré les tensions entre leursr gouvernements.

 

Les deux autres équipes arabes, l’Égypte et la Tunisie n’ont pas été encouragées par les supporters marocains avec le même enthousiasme qu’ils ont montré pour l’Algérie.

 

Les célébrations à la frontière algéro-marocaine ont été différentes, plus vives et plus effervescentes. Le message était aussi indubitable que la signification de l’effusion de joie partagée entre deux personnes divisées par la politique, mais unies à tous les niveaux.

 

Ces réjouissances signifiaient, comme l’a dit la foule des supporters maroco-algériens dans leurs chants extatiques, la nécessité de rappeler aux politiciens des deux pays de tenir compte des liens profondément enracinés de fraternité et de culture partagée entre les deux peuples au-delà des frontières.


Ce message d’« ouverture des frontières » n’était pas simplement un appel dans les chants enthousiastes que les Marocains et les Algériens lançaient à la frontière, près de Oujda. Plus qu’un chant ou un message, c’était un sentiment palpable, une réalité vécue que les politiciens n’ont pas encore assimilée.

 

« Vive l’Algérie. » « Nous sommes tous frères. » « Qu’ils ouvrent les frontières. » Les slogans ont changé tout au long des célébrations.


Les deux peuples ont exprimé un bonheur sincère et spontané que seul le football peut procurer (du moins en Afrique) pour se hisser au-dessus des divisions et des animosités politiques .

 

La foule s’est élevée au-dessus de la fracture politique et des décennies d’hostilité, elle a pu prouver que la politique de fermeture des frontières, actuellement en vigueur n’est pas seulement anachronique, mais qu’elle n’a en réalité jamais bouleversé les relations entre les deux peuples.

Athlétisme : nouveau record pour Soufiane El Bakkali

L’athlète marocain Soufiane El Bakkali a réalisé la meilleure performance mondiale de l’année sur 3000 m steeple, jeudi lors du meeting de Florence en Italie, comptant pour la ligue de Diamant. L’a...

Equipe de France : une déclaration d'Olivier Giroud crée la polémique

Auteur d’un doublé face à la Bulgarie mardi dernier, Olivier Giroud est au centre du débat actuellement en France. La raison ? Un commentaire fait après la fin du match. Interrogé au sujet de son entr...

Carlo Ancelotti va t-il réussir au Real Madrid ?

Entraîneur du club de 2013 à 2015, l'Italien Carlo Ancelotti retrouve le banc du Real Madrid en 2021. Avec les merengues, Carlo a gagné quatre titres : une Ligue des Champions, une Coupe du Roi, une S...

Histoire : qui était Roland-Garros ?

Son nom est attribué à l'un des quatre grands chelems de Tennis. Pourtant, Roland Garros n'a jamais tapé dans la balle jaune. Il était lieutenant pilote lors de la Première guerre mondiale (1914-1918)...

Pourquoi Zinedine Zidane a quitté le Real Madrid ?

L'ex-entraîneur du Real Madrid Zinedine Zidane a expliqué dans une lettre adressée aux supporters du club de la capitale les raisons de son départ. Il dit n'avoir pas eu la confiance ni le soutien néc...

Le Maroc et le Ghana discutent des Jeux africains de 2023

La semaine dernière, Imane Ouaadil, l’ambassadrice du Maroc au Ghana, et Ben Nunoo Mensah, le président du Comité olympique ghanéen (COG), se sont entretenus sur une possible coopération dans le domai...