Aller au contenu principal

Une série de démissions accable la CGEM

Après Ahmed Rahhou, Hammad Kassal, Fadel Agoumi... c’est au tour de Faïçal Mekouar, vice-président général de la CGEM, de jeter l’éponge en tournant la page CGEM.

Par H.L.B, Publié le 18/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Après le départ de son vice-président Ahmed Rahhou en début d’année, la Confédération patronale (CGEM) fait face à une série de démissions, toutes survenues en moins d’un mois.

 

Hammad Kassal, président de la Commission des délais de paiement et membre de l’institution depuis 24 ans, a déposé sa démission le 20 juin dernier à cause d’une divergence d’opinions avec le président. Il a quitté son poste en signe de riposte contre « le mode de gouvernance de la CGEM ». Il explique que l’institution manque de « courage pour aller percer les réelles priorités et être source de proposition pour de vraies réformes de fond qui bénéficieraient et à l’entreprise marocaine et à l’économie nationale, notamment dans le contexte actuel ». 

 

Ce mardi 16 juillet, le directeur général délégué, Fadel Agoumi, a annoncé qui'il quitte à son tour la CGEM. Il a informé ses contacts ainsi que les personnes concernées de sa décision par e-mail. Après 7 années au sein de la confédération, depuis le début du mandat de Miriem Bensalah, il a démissionné de son poste sans donner davantage d’explications. Il s’est néanmoins dit satisfait de « quitter l’institution avec le sentiment du devoir accompli ».

 

Faïçal Mekouar, vice-président général depuis 2015, a surpris tout le monde, notamment Mezouar, en présentant sa démission hier mercredi 17 juillet. Selon certains médias, Mezouar n’aurait toujours pas validé le départ de son vice-président, et qu’il est peu probable que ce dernier reste.

Légalisation du cannabis : une démarche qui rapporterait gros

Un projet de loi portant usage légal du cannabis sera discuté ce jeudi au Conseil du gouvernement. ...

M’diq-Fnideq : lutte contre le chômage et dynamisation de l’entrepreneuriat

Dans le cadre de la mise en œuvre du programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M’diq-Fnideq et de la province de Tétouan, les autorités provinciales et l’Agence ...

Sortie de la liste grise des paradis fiscaux : un grand atout pour le Maroc

Le Royaume ne figure plus dans la liste des paradis fiscaux selon la récente actualisation établie ...

Relance industrielle : 52 conventions d’investissement signées

Ce lundi 22 février à Rabat, dans le cadre de la banque de projets lancée par le ministère de l’Industrie, 52 conventions d’investissement pour un montant global de 4,2 milliards de DH (MMDH) ont été ...

Le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec ces pays

Le Maroc a décidé de suspendre ses vols en provenance et à destination de la Turquie et de la Suisse pour une durée de 15 jours à partir de ce lundi 22 février à minuit. Cette annonce interv...

African Supercomputing Center : le Maroc s’ouvre davantage sur l’économie du futur

Depuis le 19 février, l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) abrite le plus grand et le plus...