Aller au contenu principal

Une série de démissions accable la CGEM

Après Ahmed Rahhou, Hammad Kassal, Fadel Agoumi... c’est au tour de Faïçal Mekouar, vice-président général de la CGEM, de jeter l’éponge en tournant la page CGEM.

Par Nora Jaafar, Publié le 18/07/2019 à 16:15, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

Après le départ de son vice-président Ahmed Rahhou en début d’année, la Confédération patronale (CGEM) fait face à une série de démissions, toutes survenues en moins d’un mois.

 

Hammad Kassal, président de la Commission des délais de paiement et membre de l’institution depuis 24 ans, a déposé sa démission le 20 juin dernier à cause d’une divergence d’opinions avec le président. Il a quitté son poste en signe de riposte contre « le mode de gouvernance de la CGEM ». Il explique que l’institution manque de « courage pour aller percer les réelles priorités et être source de proposition pour de vraies réformes de fond qui bénéficieraient et à l’entreprise marocaine et à l’économie nationale, notamment dans le contexte actuel ». 

 

Ce mardi 16 juillet, le directeur général délégué, Fadel Agoumi, a annoncé qui'il quitte à son tour la CGEM. Il a informé ses contacts ainsi que les personnes concernées de sa décision par e-mail. Après 7 années au sein de la confédération, depuis le début du mandat de Miriem Bensalah, il a démissionné de son poste sans donner davantage d’explications. Il s’est néanmoins dit satisfait de « quitter l’institution avec le sentiment du devoir accompli ».

 

Faïçal Mekouar, vice-président général depuis 2015, a surpris tout le monde, notamment Mezouar, en présentant sa démission hier mercredi 17 juillet. Selon certains médias, Mezouar n’aurait toujours pas validé le départ de son vice-président, et qu’il est peu probable que ce dernier reste.

Ce qu’il faut retenir de l’African Lion 2021

L’African Lion 2021 touche à sa fin. La 17e édition de cet exercice combiné maroco-américain a tenu...

Tourisme : la détresse des transporteurs touristiques

Alors que le Maroc ouvre petit à petit ses frontières pour accueillir (sous conditions) les Marocai...

Marhaba 2021 : la CNT se mobilise

Dès le lundi 14 juin, la Confédération nationale du Tourisme (CNT) s’est réunie afin de mettre en place la politique d’accueil destinée aux Marocains résidents à l’étranger (MRE), en visite au Maroc a...

Sage présente les résultats de son baromètre TVA

Le leader du marché des solutions de comptabilité, de paie et de gestion commerciale dans le cloud, Sage a organisé une table-ronde sous le thème "Comment la dématérialisation fiscale peut-elle contri...

Augmentation importante de la charge de compensation à fin mai

Dans une note récemment publiée, la Trésorerie générale du royaume (TGR) a indiqué, qu’à fin mai 2020, le montant de la charge de compensation s’élève à 6,3 milliards de DH (MMDH) au lieu de 3,07 MMDH...

Risques en finance : une histoire de casino ?

Les marchés financiers sont souvent comparés à des casinos. Ce parallèle a été fait pour la première fois par John Maynard Keynes et est encore aujourd’hui repris dans les médias. L’effet casino a une...