Agriculture : Mohamed Sadiki décortique le budget prévisionnel de son département

Temps de lecture : 3 minutes


Sadiki : les ressources naturelles africaines «ne sont pas exploitées de manière efficace»

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

L’Afrique dispose de ressources naturelles inexploitées qui pourraient assurer la sécurité alimentaire sur le continent, a déclaré le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki. Ce dernier a fait part de cette observation le lundi 28 mars, lors d’une réunion à Rabat avec des représentants de 16 autres pays africains. Cette rencontre, organisée par l’Union des ingénieurs agronomes africains, a offert un espace d’échange sur la question de la pénurie alimentaire en Afrique et sur la façon dont elle est affectée par le changement climatique et la croissance démographique.



«La crise climatique n’est plus à prévoir, elle est là, et malheureusement notre continent, le moins préparé, est le plus touché», a souligné le président de l’Association des ingénieurs agronomes du Maroc, Abed Yacoubi-Soussane, lors de cet événement de deux jours. Outre le changement climatique, l’augmentation de la population accompagnée d’une faible croissance économique dans certains pays africains constituent des freins majeurs au développement durable du continent face aux enjeux environnementaux et sécuritaires, a ajouté Yacoubi-Soussane.



Ces dernières années, le changement climatique a provoqué des problèmes dans toute l’Afrique, allant de la sécheresse aux catastrophes naturelles, en passant par les conflits autour des ressources naturelles, comme l’eau. Le Maroc n’est pas en reste. Il a connu d’importantes hausses des températures et des sécheresses de plus en plus fréquentes. Au cours des premiers mois de 2022, le pays a d’ailleurs souffert d’une aggravation du stress hydrique en raison d’un manque de précipitations.



Pour pallier cette situation, le Royaume a appelé à une action collective à travers le continent pour promouvoir la coopération avec les autres pays africains par l’établissement de «relations économiques équitables, justes et équilibrées entre le Royaume du Maroc et les pays africains», a déclaré Sadiki.



Pour rappel, le Maroc a signé de nombreux accords avec les pays africains pour promouvoir et protéger les investissements mutuels, partager les connaissances et l’expertise, et renforcer la coopération pour faire face aux problèmes communs, dont les problèmes environnementaux. Le gazoduc Maroc-Nigeria en est un exemple. L’accord pour la création du gazoduc a été signé en décembre 2021. Ce dernier devrait renforcer la sécurité énergétique régionale et stimuler le développement économique et social des pays impliqués.



Notons que les pays d’Afrique ont élaboré une stratégie décennale – de 2020 à 2030 – pour aider les agriculteurs et les autres acteurs du secteur agricole à faire face au changement climatique. Le gouvernement marocain a également mis en place une série de projets visant à maintenir la sécurité alimentaire face au changement climatique, dont Génération Green 2020-2030. Ce programme vise à aider les entrepreneurs à créer des projets agricoles pour faire face et devenir résilients au changement climatique.



Recommandé pour vous

Réassurance : la SCR conclut un partenariat stratégique avec AIG

Temps de lecture : 2 minutes

La Société centrale de réassurance (SCR), filiale du groupe Caisse de dépôt et de gestion (CD…

ONEE : El Hafidi reçoit une importante délégation d’hommes d’affaires flamands

Temps de lecture : 2 minutes

Une importante délégation d’hommes d’affaires flamands, représentant de grandes entrepr…

Sécurité alimentaire : la BAD approuve un prêt de près de 200 millions d’euros pour le Maroc

Temps de lecture : 2 minutes

Pour financer le Programme d’appui au développement compétitif et résilient de la céréalicult…

TH/TSC : la gestion confiée aux trésoreries préfectorales et provinciales de certaines zones

Temps de lecture : 1 minute

La Trésorerie générale du Royaume (TGR) a annoncé, jeudi 29 septembre, que la gestion de la ta…

Projet de loi de finances 2023 : l’ASMEX réitère ses doléances

Temps de lecture : 2 minutes

Les membres de la commission fiscalité de l’Association marocaine des exportateurs, ASMEX, se…

Le Maroc et Israël concluent un accord de coopération énergétique

Temps de lecture : 2 minutes

Un nouvel accord vient d’être signé entre le Maroc et Israël et il concerne le domaine de l’é…

Carburants : voici les propositions du Front de sauvegarde de la Samir pour baisser les prix

Temps de lecture : 1 minute

Le Front national pour la sauvegarde de la raffinerie du pétrole, Samir, a adressé une lettre …

Fonds d’équipement communal : près de 174 millions de DH (MDH) au premier semestre 2022

Temps de lecture : 1 minute

Au cours du premier semestre 2022, le résultat net du Fonds d’équipement communal (FEC) …

Fouzi Lekjaa souligne l’importance de la Revue des finances publiques

Temps de lecture : 2 minutes

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fo…

Le DG de l’ONEE s’entretient avec une délégation de la BAD

Temps de lecture : 2 minutes

Le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’…

Industries manufacturières : hausse de l’indice des prix de 0,1% en août

Temps de lecture : 2 minutes

L’indice des prix à la production du secteur des « Industries manufacturières hors raffinage …

La BERD prévoit 1,1% de croissance pour le Maroc en 2022

Temps de lecture : 1 minute

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a émis un signal favora…