L’Union européenne rouvre ses frontières à 15 pays, dont le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes


Voyageurs de pays tiers : l’UE actualise sa recommandation

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Monde , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Le monde tel que nous l’avions connu avant décembre 2019 serait-il de retour ? Les assouplissements des restrictions à travers le monde continuent, y compris ceux transfrontaliers. Dernière nouvelle en date, le Conseil de l’Europe met à jour sa recommandation sur les déplacements non essentiels en provenance de pays tiers.

Temps de lecture : 5 minutes

«Les modifications introduites donnent suite à l’évolution de la pandémie, à la hausse du taux de vaccination et à l’administration accrue de doses de rappel, ainsi qu’à la reconnaissance d’un nombre croissant de certificats délivrés par des pays tiers comme équivalents au certificat Covid numérique de l’UE», a publié mardi 22 février le Conseil dans un communiqué. La nouvelle recommandation va entrer en vigueur le mardi 1er mars 2022.



Selon la même source, «les restrictions liées à la Covid-19 devraient être appliquées en tenant compte à la fois de la situation dans le pays tiers et du statut de chaque personne.»



 



Pour les personnes vaccinées et rétablies



La restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l’Union européenne (UE) pour les personnes vaccinées avec un vaccin approuvé par l’Union ou l’OMS doit être levée, pourvu que ces personnes aient reçu la dernière dose du schéma de primovaccination au moins 14 jours et au maximum 270 jours avant leur arrivée ou qu’elles aient reçu une dose de rappel, précise le communiqué.



Les États membres devraient également lever la restriction temporaire des déplacements non essentiels pour les personnes qui se sont rétablies après avoir contracté la Covid‑19 dans les 180 jours précédant leur voyage vers l’UE.




Lire aussi :  Frontières françaises : le Maroc passe sur la liste verte




Pour les personnes vaccinées avec un vaccin approuvé par l’OMS, les États membres pourraient également exiger un test PCR négatif effectué au plus tôt 72 heures avant le départ et appliquer des mesures supplémentaires telles que la quarantaine ou l’isolement. Un test PCR négatif effectué avant le départ pourrait également être exigé pour les personnes qui se sont rétablies après avoir contracté la Covid‑19, ainsi que pour les personnes qui ont été vaccinées avec un vaccin approuvé par l’UE, mais qui ne détiennent pas de certificat de l’UE ou équivalent.



 



Quid des enfants ?



Les enfants âgés de plus de 6 ans et de moins de 18 ans qui remplissent les conditions fixées pour les adultes devraient être autorisés à voyager. En outre, tous les autres enfants âgés de plus de 6 ans et de moins de 18 ans devraient être autorisés à voyager avec un test PCR négatif effectué au plus tôt 72 heures avant le départ. Les États membres pourraient exiger des tests supplémentaires après l’arrivée, ainsi qu’une quarantaine ou un isolement. Aucun test ni aucune exigence supplémentaire ne devraient être appliqués aux enfants âgés de moins de 6 ans.



 



Une approche purement fondée sur la personne



Pour que les restrictions soient levées pour tous les voyageurs en provenance d’un pays tiers donné, en vertu des nouvelles règles, le nombre de cas de Covid‑19 pour 100.000 habitants au cours des 14 derniers jours est porté de 75 à 100. Le taux de dépistage hebdomadaire pour 100.000 habitants est également porté de 300 à 600. D’autres critères existants continuent de s’appliquer, y compris une tendance stable ou à la baisse des nouveaux cas, un taux de positivité de 4% parmi l’ensemble des tests effectués, l’état d’avancement de la vaccination, la présence de variants à suivre ou préoccupants et la réaction globale face à la pandémie de Covid‑19 dans le pays, ajoute le Conseil.




Lire aussi : Covid-19 : une levée des restrictions est-elle envisageable ?




Toutefois, la recommandation actualisée indique également qu’il y a lieu de commencer à envisager de passer à une approche purement fondée sur la personne. «Afin de laisser le temps aux pays tiers d’accroître leurs taux de vaccination, la Commission devrait réexaminer la recommandation d’ici au 30 avril 2022 en vue d’envisager la suppression de la liste de pays. La Commission devrait communiquer un rapport au Conseil et pourrait lui présenter, le cas échéant, une proposition visant à supprimer la liste.»



Pour rappel, le 30 juin 2020, le Conseil a adopté une recommandation concernant la levée progressive de la restriction temporaire des déplacements non essentiels vers l’UE. La recommandation comportait une première liste de pays à l’égard desquels les États membres devraient commencer à lever les restrictions de déplacement aux frontières extérieures, cette liste est réexaminée régulièrement.



Recommandé pour vous

OMS : comment éviter de nouvelles pandémies ?

Temps de lecture : 5 minutes L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué, lundi 21 novembre, avoir réuni plusieurs experts pour dresser une nouvelle liste d’ag…

COP27 : et la montagne accoucha d’une souris

Temps de lecture : 4 minutes La 27ᵉ Conférence des parties à la convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP27) s’est achevée sur un accord historique. …

COP27 : la grand-messe des promesses !

Temps de lecture : 6 minutes Le dérèglement climatique se fait de plus en plus sentir. Sauver la planète n’est plus un choix, mais une responsabilité partagée. Après six ans et qu…

COP27 : la Conférence de la dernière chance

Temps de lecture : 5 minutes L’Égypte accueille des délégations de haut niveau représentant tous les pays. Chefs d’états et de gouvernements, dirigeants d’organi…

ONU : la situation de l’emploi à l’échelle mondiale est inquiétante

Temps de lecture : 5 minutes Au quatrième trimestre 2022, la croissance mondiale de l’emploi se dégradera de manière significative, et ce, selon les tendances actuelles, ave…

Climat : il est temps d’agir pour éviter le pire

Temps de lecture : 4 minutes Seule une transformation urgente à l’échelle du système permettrait d’éviter une catastrophe climatique, a prévenu, jeudi 27 octobre, le P…

L’ONU : appel à basculer vers des sources d’énergie propres

Temps de lecture : 5 minutes Dans un nouveau rapport rendu public, mardi 11 octobre, l’Organisation météorologique mondiale (OMM) souligne que le secteur de l’énergie …

Hassan Iquouissem : quel sort lui est réservé ?

Temps de lecture : 4 minutes Visé par un mandat d’arrêt européen délivré par la justice française depuis le 1ᵉʳ septembre dernier, l’imam marocain, Hassan Iquioussen, a été …

Maroc-Royaume-Uni : décès d’Elizabeth II, sa visite au Royaume et les relations bilatérales

Temps de lecture : 6 minutes Le décès d’Elizabeth II, reine d’Angleterre dans sa résidence d’été de Balmoral en Écosse, a été annoncé par Buckingham Palace dans la soirée de jeudi…

Pollution de l’air et santé : il est temps d’agir !

Temps de lecture : 3 minutes Depuis novembre 2019, l’Organisation des Nations unies (ONU) a décidé que le 7 septembre de chaque année sera consacré à la “Journée internationale de…

Le réchauffement climatique menace l’énergie mondiale

Temps de lecture : 4 minutes La qualité de vie des habitants de la Terre dépend de l’énergie. Cette dernière contribue au développement économique, social, éducatif, ainsi qu’à l’…

Protection des eaux internationales : des actions urgentes s’imposent

Temps de lecture : 5 minutes Depuis le 15 août, les États membres de l’Organisation des Nations unies (ONU) ont entamé les négociations concernant la mise en place d’un traité, re…