ce qu'il faut retenir ce 8 juillet

Temps de lecture : 3 minutes


Covid-19 : le sous variant BA.2 est-il plus dangereux ?

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Société , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Le sous variant d’Omicron BA.2 nécessite plus de vigilance que d’inquiétude, a indiqué samedi 22 janvier, le médecin et chercheur en systèmes et politiques de santé, Tayeb Hamdi. Ce constat est tiré des dernières connaissances et données scientifiques disponibles en la matière.



Toutefois, dans une analyse intitulée «Le sous variant BA.2 : la pandémie n’est pas derrière nous», Dr Hamdi a fait observer que le sous variant BA.2 d’Omicron n’est pas un nouveau variant proprement dit, mais «un sous variant de la même lignée d’Omicron».



Le sous variant BA.1 dominant depuis quelques semaines et ce sous variant appelé BA.2 qui appartient à la même lignée mais comporte une trentaine de mutations de plus que l’omicron «original», dont presque une dizaine sur la protéine Spike qui permet l’entrée du virus dans la cellule humaine et qui est aussi la cible des vaccins, a-t-il expliqué.

 



Des origines à la propagation



Selon Hamdi, la communauté scientifique soupçonne ce sous variant d’être plus transmissible que l’Omicron «original», qui lui-même est déjà hautement contagieux et responsable de ces grandes vagues qui frappent plusieurs pays.



BA.2 a été détecté pour la première fois en Chine le 31 décembre dernier sur un homme qui revenait de l’Inde, est déjà présent aujourd’hui dans plus de 40 pays dont Israël, les USA, le Canada, le Danemark, l’Australie, l’Afrique du Sud, la Grande Bretagne, la France, a-t-il fait savoir. Et d’ajouter, cette propagation planétaire est un premier indicateur de forte transmissibilité.




Covid-19 : la fin de la 3e vague est prévue en février




S’agissant de la propagation de ce sous variant, il a souligné qu’au Danemark, ce sous variant a plus que doublé son taux en l’espace de moins de trois semaines en passant de 20% à 45% des variants détectés. «Au moment où le Danemark devrait connaitre une décélération de la vague Omicron, celle-ci a subitement repris, certainement sous l’effet de BA.2», a-t-il fait remarquer.



Les scientifiques pensent aussi que la persistance de la vague en France au-delà des prévisions serait peut-être en liaison avec ce sous variant, ajoute-t-il. 



Le sous variant indétectable par le test PCR



Les premières observations de la l’évolution de la situation épidémique en Inde, d’où BA.2 est soupçonné être originaire et au Danemark, où il est devenu majoritaire, laissent supposer que la virulence serait la même qu’Omicron, a-t-il précisé, notant que même si rien n’est encore certain, la résistance aux vaccins et à l’immunité acquise par une infection antérieure, ne serait pas différente de celle d’Omicron.



En ce qui concerne les tests de dépistage, Dr Hamdi a souligné leurs efficacité face aux infections par ce sous variant, ce denier échappe malheureusement au criblage par PCR, qui est une méthode intermédiaire entre un PCR normal qui ne reconnait pas les variants et le séquençage long et couteux qui donne une cartographie exacte de la structure du virus avec toutes ses mutations.



Encore une nouvelle vague…



Pour Dr Hamdi, si les données de contagiosité de BA.2 beaucoup supérieure à Omicron se confirment, il se propagera vite à l’échelle planétaire en quelques semaines. «Avec une virulence et un échappement immunitaire qui seraient similaires à Omicron ce sous variant ne risquerait pas dramatiser l’évolution de la pandémie, sauf rendre les vagues actuelles plus hautes et plus longues que prévues», a-t-il estimé.



Devant cette incertitude, le médecin-chercheur a appelé à la vigilance, au respect des mesures barrières individuelles et collectives et à une vaccination selon un schéma complet. L’émergence de ce sous variant rappelle une vérité, celle d’une pandémie qui est toujours là, et on ne peut admettre qu’elle est derrière nous qu’une fois le virus ne circule plus d’une manière épidémique, a-t-il conclu.



Recommandé pour vous

Variole du singe : le Maroc hausse le niveau de surveillance aux frontières

Temps de lecture : 1 minute

Malgré le fait que le Maroc n’a enregistré jusqu’à présent aucun cas de variole du singe, le Royaume a décidé tout de même d’augmenter le nivea…

« CasaChikaya », une application pour recueillir les réclamations des Casablancais

Temps de lecture : 1 minute

Pour faire une réclamation, la procédure devient plus simple pour les habitants de Casablanca. La commune de la ville mettra en place l’applica…

Benmoussa : la nouvelle feuille de route de la réforme du système éducatif

Temps de lecture : 1 minute

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, a présenté jeudi devant le Conseil économique, social et env…

Éducation : vers une amélioration des relations entre familles et écoles privées

Temps de lecture : 1 minute

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, est intervenu, jeudi à Rabat, lors d…

Tindouf : les graves violations des droits des enfants

Temps de lecture : 1 minute

Le président de l’Observatoire Sahara pour les richesses et les droits de l’Homme, Hafdi Mohamed El Bachir, a mis l’accent sur les graves viola…

Nouvelle alliance entre les ministères Public et de l’Équipement et de l’Eau

Temps de lecture : 2 minutes

La présidence du ministère public et le ministère de l’Équipement et de l’eau ont signé, mercredi à Rabat, une convention. Celle-ci vise à ren…

CESE : élaboration d’une stratégie nationale pour la transition vers une économie circulaire

Temps de lecture : 1 minute

Afin de mettre en place une stratégie nationale pour la transition vers une économie circulaire, le président du Conseil économique, social et …

Le SNESUP de Casablanca prévoit une grève de 72 heures

Temps de lecture : 1 minute

La branche régionale du Syndicat national de l’enseignement supérieur (SNESUP), relevant de la ville de Casablanca, prévoit un…

Berrechid : arrestation d’un individu présumé impliqué dans l’agression d’une dame

Temps de lecture : 1 minute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a indiqué, mercredi 25 mai, que «les services de sécurité ont réagi, avec sérieux et céléri…

CSPJ : réunion autour de l’administration judiciaire

Temps de lecture : 2 minutes

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a tenu, mardi à Rabat, une réunion dédiée à plusieurs questions liées à l’administration jud…

Des drones pour lutter contre les feux de forêts

Temps de lecture : 1 minute

C’est une première au Maroc. L’Agence nationale des eaux et forêts (ANEF) a décidé de miser sur des drones pour lutter contre les feux de forêt…

Moussem des Regraga à Essaouira : don royal au profit de personnes démunies

Temps de lecture : 1 minute

Un don du roi Mohammed VI a été remis, mardi 24 mai, au profit des personnes démunies, à l’occasion du Moussem annuel des Regraga qui se tient …