Aller au contenu principal

Soudan : partage de pouvoir entre les militaires et l'opposition

Par Nora Jaafar, Publié le 05/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les dirigeants militaires du Soudan sont parvenus à un accord avec l’alliance de l’opposition afin de partager le pouvoir jusqu’à ce que des élections puissent avoir lieu, affirment les médiateurs.

 

Les deux parties ont convenu de procéder à une rotation du contrôle du conseil souverain — l’échelon supérieur du pouvoir — pendant au moins trois ans.

 

Ils se sont également engagés à former un gouvernement technocratique indépendant et à enquêter sur les violences de ces dernières semaines, a déclaré l’Union africaine (UA).

 

La nouvelle de l’accord aurait déclenché des célébrations frénétiques dans les rues.

 

Le Soudan est en proie à des soulèvements depuis le renversement du président Omar Al-Bachir par l’armée en avril dernier.


Les violences ont fait suite à une insurrection populaire contre Al-Bachir, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en juin 1989.

 

Quelques jours à peine avant l’annonce de l’accord transitoire de trois ans, de vastes foules sont descendues dans la rue pour exiger que le conseil militaire cède le pouvoir à une administration dirigée par des civils.


La dernière série de pourparlers s’est déroulée dans la capitale, Khartoum, au début de cette semaine, et a été largement relayée par le Premier ministre éthiopien et des membres de l’UA panafricaine.


Le mois dernier, les représentants des militants négociaient avec l’armée pour savoir qui allait prendre le contrôle.

 

Mais les pourparlers ont échoué lorsque la répression militaire du 3 juin a fait des dizaines de morts parmi les manifestants. Les médecins ont signalé que 40 corps ont été retirés du Nil.

 

L’armée a déclaré que les élections auraient lieu dans les neuf mois à venir. Mais le mouvement de protestation a insisté sur une période de transition d’au moins trois ans.

 

Après des jours de débats, l’envoyé spécial Mahmoud Dirir a annoncé que les dirigeants protestataires avaient accepté de suspendre les manifestations généralisées et de retourner à la table des négociations.

La Chine annonce une croissance économique record

Ce vendredi 16 avril, la Chine a annoncé que sa reprise économique s’est accélérée au premier trimestre. En effet, le pays a annoncé une hausse record de sa croissance économique (+18,3% sur un an). C...

Pfizer : une troisième dose «probablement» nécessaire

Dans des déclarations faites à la chaîne de télévision américaine CNBC, Albert Bourla, président directeur général de Pfizer, a indiqué que les personnes ayant reçu le vaccin de Pfizer contre la ...

L’ONU condamne l’islamophobie en France

Ce jeudi 15 avril, Miguel Angel Moratinos, le haut représentant de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), a fermement condamné les actes islamophobes dont les musulmans ont été récemm...

Covid-19 : comme partout dans le monde, les soignants de France sont dépassés

Comme partout dans le monde, les personnels soignants, ces soldats mobilisés depuis plus d’un an pour conduire la guerre contre la Covid-19, commencent à atteindre leurs limites. France info s’es...

Renseignement américain : les menaces mondiales qui guettent les USA

Ce mercredi 14 avril, Avril Haines, la directrice du renseignement national américain, a avancé que l’Iran contribue à l’instabilité au Moyen-Orient, lors d’une audition publique du Congrès sur les «m...

Décès de Bernie Madoff, grand escroc américain

Bernie Madoff, auteur de la plus grande escroquerie financière de l’histoire, 65 milliards de dollars, est mort ce mercredi à l’âge de 82 ans dans la prison de la Caroline du Nord, où il purgeait une ...