Aller au contenu principal

Soudan : la répression fait plus de 100 morts en trois jours

Par Khansaa Bahra, Publié le 07/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Des centaines de personnes ont été blessées lors d'un sit-in dans le centre de la capitale soudanaise, ainsi que lors d'affrontements avec les paramilitaires des forces de soutien rapides (RSF), qui se sont dispersées dans plusieurs zones de la ville.

 

Selon un bilan publié par le Comité central des médecins, une organisation soutenant le mouvement de contestation au Soudan, la répression menée depuis lundi par les militaires contre les manifestants rassemblés depuis plusieurs semaines dans la capitale a fait 60 morts et 326 blessés.

 

Des vidéos diffusés sur les médias sociaux ont montré les RSF et d'autres forces armées tirant et frappant des personnes non armées dans les rues.

 

(Cette vidéo montre un contenu violent)

 

 

 

Ces paramilitaires, qui ont tué 35 personnes après avoir attaqué des manifestants prodémocrates à Khartoum, ont également commis de multiples agressions sexuelles, battu le personnel médical et des volontaires dans des cliniques, puis pillé et détruit des biens dans des hôpitaux, déplorent plusieurs témoins.

 

Jehanne Henry, directrice associée du Human Rights Watch en Afrique, a déclaré que les informations faisant état d'agressions sexuelles étaient crédibles, mais que l'ampleur de cette violence est impossible à quantifier.

 

"Il y a des passages à tabac dans les rues. L'armée ressemble à une bande de voyous. S'il y a eu des violences sexuelles… Ce ne serait pas vraiment une grande surprise", a déclaré Henry.

 

Les pays européens membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont estimé, dans un communiqué publié ce mercredi 5 juin, que l’annonce du Conseil militaire du Soudan, qui vient d'être suspendu de l'Union africaine, "de cesser les négociations, de nommer un gouvernement et d’appeler à des élections dans le plus bref délai" était "très préoccupante".

Journée d’Al Qods : des heurts éclatent sur le site d’Al-Aqsa

Ce lundi 10 mai, la police israélienne a affronté des manifestants palestiniens dans l’enceinte de ...

Hajj 2021 : l’Arabie saoudite pourrait autoriser des pèlerins étrangers

Chaque année, plus de 2,5 millions de musulmans du monde entier effectuent le Hajj. L’année dernière, cependant, seuls 1.000 fidèles résidant en Arabie saoudite ont été autorisés à effectuer ce pèleri...

31 espèces éteintes et 3.324 menacées d’extinction

Désormais 31 espèces sont entrées dans la catégorie "éteinte" et toutes les espèces de dauphins d’eau douce sont menacées d’extinction. «La liste croissante d’espèces disparues est un rappel brutal qu...

Une affaire de droits fonciers déclenche des affrontements à Al-Qods-Est

15 Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mai à Al-Qods-Est, occupé par Israël, lors d’affrontements avec la police. Cette deuxième nuit consécutive d’émeutes dans le quart...

Al Capone : la véritable histoire de Scarface

Qui est Al Capone, chef de la mafia de Chicago ? Dans cet épisode, plongez dans l’histoire épique de l’un des plus célèbres gangsters américains du XXe siècle. Surnommé Scarface, Alfonso Capone, avait...

Le vaccin de Sinopharm homologué par l'OMS

C'est fait. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné vendredi son homologation d'urgence au vaccin anti-Covid chinois de Sinopharm fabriqué à Pékin. L'annonce a été faite par le dir...