Aller au contenu principal

Iran-USA: la reprise des négociations dépend de la levée des sanctions

Par Nora Jaafar, Publié le 04/07/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le ministre iranien du renseignement a déclaré que Téhéran et Washington ne pourraient tenir des pourparlers que si les États-Unis mettaient fin à leurs sanctions et après l'approbation de la plus haute autorité iranienne, l’ayatollah Ali Khamenei, a rapporté jeudi l’agence de presse nationale IRNA.

 

Trump a déclaré le mois dernier qu’il avait avorté une frappe militaire contre l’Iran, qui avait abattu un drone américain sans pilote au-dessus du détroit d’Ormuz le 20 juin dernier, car il aurait pu tuer 150 personnes, et il a indiqué être disposé à s’entretenir avec Téhéran.

 

Téhéran a déclaré que le drone de surveillance avait été abattu par un missile sol-air iranien au-dessus du sol iranien, tandis que Washington affirme qu’il était dans l’espace aérien international.

 

La tension s’est intensifiée entre Téhéran et Washington depuis l’année dernière, lorsque Trump a mis fin à un accord nucléaire conclu en 2015 entre l’Iran et six puissances, et a réimposé les sanctions qui avaient été annulées par le Pacte, en échange du contrôle des activités nucléaires sensibles de Téhéran.

 

Aux termes de l’accord, l’Iran peut enrichir de l’uranium jusqu’à 3,67 % de matières fissiles, soit bien en dessous des 20 % qu’elle avait atteints avant l’accord et loin des 90 % nécessaires à la production d’une arme nucléaire.

 

En réaction aux sanctions américaines, qui ont ciblé sa principale source de revenus étrangers notamment les exportations de pétrole brut, l’Iran a déclaré en mai qu’elle ne respecterait plus certains aspects de l’accord.

 

La première violation majeure de Téhéran du pacte nucléaire a été l’accumulation, ce lundi, d’uranium faiblement enrichi.

G7 : un sommet pour reconstruire le monde

Le Royaume-Uni accueille à partir d'aujourd'hui le sommet du G7. Les dirigeants des grandes puissances mondiales ont donné vendredi le coup d'envoi de leur conclave ambitionnant de remettre le monde s...

Covid-19 : les USA promettent 500 millions de doses à Covax

Le gouvernement américain compte acheter 500 millions de doses du vaccin contre la Covid-19 de Pfizer pour en faire don au programme Covax, chargé d’assurer l’accès des pays pauvres aux vaccins et aux...

Dieselgate : Peugeot poursuivi par la justice française

Après Renault en mai et Volkswagen mardi 8 juin, c’est au tour de Peugeot d’être rattrapé par le scandale du Dieselgate. Accusé d’avoir trompé plusieurs clients sur les taux de produits polluants émis...

Comprendre l'histoire du génocide culturel des Ouïghours

Depuis le début des années 2010, la Chine mène une politique répressive contre les Ouïghours, une minorité musulmane vivant en grande majorité dans le Xinjiang, région autonome du Nord-Ouest du pays. ...

Biden s'envole pour l'Europe et réhabilite TikTok

Joe Biden s’est envolé mercredi pour le Royaume-Uni, première étape d’une tournée européenne, la première depuis son arrivée à la Maison-Blanche. Juste avant de quitter les USA, le président améric...

ONU : le Conseil de sécurité octroie à Guterres un deuxième mandat

Ce mardi 8 juin, lors d’une brève session à huis clos, le Conseil de sécurité, qui joue un rôle clé dans le processus de nomination du secrétaire général des Nations Unies (ONU), a unanimement recomma...