Aller au contenu principal

Benmoussa explique les nouvelles conditions d’accès à l’enseignement

Par Khansaa Bahra, Publié le 02/12/2021 à 11:45, mis à jour le 02/12/2021 à 12:04
         Temps de lecture 1 min.
Teaser Media
Benmoussa explique les nouvelles conditions d’accès à l’enseignement

Lors d’une séance de questions orales des membres de la Commission de l’enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, s’est exprimé à propos des nouvelles conditions d’accès aux concours des cadres des académies. Selon le responsable, «ces conditions, notamment la fixation de l’âge d’accès à la profession enseignante à 30 ans, visent à accroître l’attractivité de cette profession et à attirer les meilleurs cadres».

Inspirées du rapport du Nouveau modèle de développement (NMD), les nouvelles conditions d’accès aux Academies régionales d’éducation et de formation (AREF) visent à mettre en place des conditions de présélection qui permettront le développement des compétences des enseignants et la garantie d’une formation de base et continue de qualité. Le ministre a ajouté qu’elles s’alignent également sur la philosophie de la loi-cadre n°51.17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, qui accorde une place centrale aux ressources humaines et à la révision des programmes de formation réservés aux cadres.

Notons qu’afin de mener à bien la réforme du système éducatif, le ministre de l’Éducation nationale multiplie les concertations avec les syndicats du secteur. Dans le cadre de ce dialogue social, une rencontre a eu lieu, ce mercredi, entre les syndicats de l’éducation et le gouvernement. L’objectif de cette réunion est d’élaborer «une feuille de route commune» sur les questions prioritaires. Selon Benmoussa, cette démarche «va aider à dégager des réponses communes» aux problématiques posées et «contribuer à instaurer un climat de quiétude et sain afin d’atteindre les objectifs des réformes».

Pourquoi le sommet arabe ne se tiendra pas en mars ?

Le sommet arabe, qui devait se dérouler au mois de mars prochain, a été une nouvelle fois reporté. ...

Maroc-Mali : entretien de Nasser Bourita avec le chef de la diplomatie malienne

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a échangé, jeudi par téléphone, avec le ministre des Affaires étrangères et de la ...

Awrach : attention à l'effet cocotte-minute !

Lancement officiel ce vendredi du programme gouvernemental Awrach pour la création de 250.000 emplo...

Les projets de décret adoptés jeudi par le Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement a adopté deux projets de décret. Le premier est relatif à la composition de la commission nationale chargée de l’application des sanctions prises par le Conseil de sécurité ...

100 premiers jours du gouvernement : les précisions de Aziz Akhannouch

Lors d’une émission spéciale retransmise en différé par Al Aoula et 2M, Aziz Akhannouch, chef de l’...

Sahara : la tournée régionale de De Mistura prend fin, l'Espagne veut intervenir

La tournée régionale de Staffan De Mistura, envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unie...