Temps de lecture : 5 minutes


PLF 2022 : les amendements des conseillers

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

La Commission des finances, de la planification et du développement économique à la Chambre des conseillers a adopté, ce mardi soir, la première partie du projet de la loi de Finances (PLF) 2022. Des amendements ont été apportés par les conseillers, en voici quelques un des plus importants.

Temps de lecture : 5 minutes

L’adoption du Projet de loi de Finances (PLF) 2022 va bon train. La première partie a été adoptée à la majorité en commission à la deuxième Chambre, dans la nuit de mardi à mercredi. Cette première partie du PLF 2022 a reçu l’aval de 11 conseillers, alors que trois autres s’y sont opposés et un s’est abstenu. Des amendements ont été retenus par la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des conseillers. Voici les plus importants :



Code des douanes et impôts indirects : l’exonération des droits de douane et autres droits et taxes sur les marchandises ainsi que les biens d’équipement et outillages importés par ou pour le compte des entreprises s’engageant à mettre en place un programme d’investissement dont le montant est supérieur ou égal à 50 millions de DH (MDH).



Tarifs douaniers : baisse des droits de douane à 2,5% pour les matières plastiques et réduction des droits de douane de 40% à 2,5% pour les sulfates colorés. Application d’un droit d’importation à un taux unifié de 2,5% pour les matières premières utilisées dans le traitement du diabète et ajouter la matière « Acarbose » à cette liste de matières.




Lire aussi : PLF 2022 : les recommandations de l’Alliance des économistes istiqlaliens




Taxes intérieures de consommation : inclure tous les dispositifs de taxes intérieures de consommation, tel qu’il a été mentionné dans le Dahir en tant que loi publiée le 9 octobre 1977 dans le Code des douanes. Il a aussi été décidé d’exonérer les téléphones basiques et les téléviseurs 32 pouces de la taxe intérieure de consommation, et ce pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens, notamment ceux aux revenus limités.




Lire aussi : PLF : le diable se cache-t-il dans les détails ?




Code général des impôts : baisse de l’impôt sur le transport des personnes et des marchandises à 10%, notamment dans un contexte de hausse des cours du pétrole au niveau mondial. Les métaux de récupération bénéficieront d’une exonération de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sans droit à déduction. Les services fournis dans le cadre des opérations d’assurance de solidarité et de réassurance de solidarité seront également exonérés de la TVA sans droit à déduction.



En outre, les membres de la Commission ont retenu un amendement relatif à l’exonération de la TVA sans droit à déduction des intérêts des prêts accordés par les établissements de crédit aux étudiants de l’enseignement privé ou public ou de la formation professionnelle dédiés au financement de leurs études à l’intérieur ou à l’extérieur du Maroc.




Lire aussi : PLF 2022 : des mesures en trompe-l’œil




Ils ont également introduit l’exonération de la TVA sans droit à déduction pour les entreprises qui mènent des projets d’investissement d’un montant égal ou supérieur à 50 millions de dirhams, et ce dans le cadre d’une convention conclue avec l’État.



 



Trois autres séances avant le vote final 



Trois séances publiques seront tenues ce jeudi et vendredi pour le vote du texte dans sa globalité. Ainsi, la première séance se tiendra jeudi, à partir de 15h et sera consacrée à la présentation de la Commission des finances, de la planification et du développement économique et à la discussion générale du texte. La seconde séance se tiendra, quant à elle, le vendredi à partir de 10h et sera consacrée au vote de la première partie du PLF 2022 par les conseillers.



Une autre séance est programmée le jour même et sera dédiée à l’examen de la deuxième partie du texte et au vote des budgets sectoriels. Puis, à partir de 16h, il sera procédé au vote de la deuxième partie du PLF et puis au vote du texte dans sa globalité. Une fois approuvé à la Chambre des conseillers, le PLF 2022 sera renvoyé devant les élus à la Chambre des représentants pour une deuxième lecture et un vote final.


CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…