Aller au contenu principal

Enseignement : nouveau round de dialogue entre Chakib Benmoussa et les syndicats

Par Nora Jaafar, Publié le 24/11/2021 à 16:03, mis à jour le 24/11/2021 à 17:31
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Nouveau round de dialogue entre Chakib Benmoussa et les syndicats de l’enseignement

Chakib Benmoussa, ministre de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports, s’est réuni mardi 23 novembre avec les représentants des syndicats les plus représentatifs du secteur de l’enseignement. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre du dialogue entamé entre les deux parties au sujet des cadres des Académies régionales d’éducation et de formation (AREF) et de la réforme du système éducatif.

Ainsi, ce sont des représentants de la Fédération nationale de l’enseignement (affiliée à l'UMT), du Syndicat national de l’enseignement (CDT), de la Fédération libre de l’éducation (UGTM), de la Fédération nationale de l’enseignement et du Syndicat national de l’enseignement (FDT) qui ont pris part à ce deuxième round de discussion. Selon Benmoussa, la réunion s’est déroulée dans un climat très positif «privilégiant l’aboutissement à des solutions adéquates aux dossiers sur la table». «Nous œuvrons pour trouver une issue à plusieurs dossiers, notamment celui des cadres des académies», a-t-il précisé, notant que cette question fera l’objet de plusieurs réunions en raison de l’intérêt qu’elle revêt pour le ministère.

Le ministre a également indiqué que cette rencontre a été l’occasion de discuter avec les syndicats de l’enseignement des concours d’accès à la profession d’enseignant. Il a souligné que des explications ont été données à ce sujet sur les nouvelles mesures introduites par la tutelle ainsi que leurs objectifs. Pour Benmoussa, lesdites mesures visent à promouvoir la qualité au sein de l’école publique. Et d’ajouter qu’il est nécessaire de se pencher sur les critères de sélection des nouveaux enseignants et «de travailler sur les conditions de travail, la formation continue ainsi que sur la mise en valeur, l’accompagnement et l’amélioration du rendement du corps enseignant».

De leur côté, les représentants des syndicats ont avancé que ce nouveau round de discussion a été consacré aux dossiers prioritaires, afin de «baliser le terrain pour une adhésion sérieuse et active dans les chantiers de réforme du système éducatif». Aussi, ils estiment que pour le moment le débat est dominé par le dossier des nouvelles conditions d’accès aux métiers de l’éducation, notamment la limitation de l’âge de recrutement des enseignants à 30 ans, une restriction qui, selon eux, doit être révisée.

Palestine-Israël : le roi Mohammed VI plaide pour une solution à deux Etats

À l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le roi Mohammed...

Enseignants contractuels : le gouvernement rencontre les syndicats ce mercredi

Avec toutes les polémiques actuelles qui concernent l’éducation nationale, c’est sans surprise que ...

Le registre national agricole au menu du prochain Conseil de gouvernement

Un Conseil de gouvernement se tiendra, jeudi prochain, sous la présidence du Chef de gouvernement, Aziz Akhannouch. Le Conseil examinera un projet de loi portant création du registre national agricole...

État social, enseignants, arriérés de TVA… Aziz Akhannouch dit tout 

Le Chef de gouvernement Aziz Akhannouch s’est prêté, lundi 29 novembre, à la séance des questions o...

MEN : suspension de deux circulaires portant sur les contrôles continus

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports a annoncé, ce lundi 29 novembre, la suspension de deux circulaires ministérielles publiées les 15 et 16 septembre, relatives aux con...

Maroc-Israël : coopération sécuritaire historique

C'est le premier accord sécuritaire d’un État arabe avec Israël. Rabat et Tel-Aviv ont conclu le 24 novembre 2021 une avancée historique en matière coopération militaire. Une avancée conclue lors du ...