Aller au contenu principal

Aziz Akhannouch se penche sur la dynamisation de l’investissement

Par Mohamed Amine Hafidi, Publié le 27/10/2021 à 17:36, mis à jour le 27/10/2021 à 18:33
         Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Réunion gouvernement investissement

Stimuler l’investissement et consolider les bases de la relance économique. Tel a été l’objectif de la réunion tenue par le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, ce mercredi à Rabat, avec la participation de plusieurs ministres.

La réunion fait suite au Conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI, le 17 octobre à Fès et dont les travaux ont été principalement consacrés à l’examen des orientations générales du Projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2022 et au cours duquel a été évoquée la nécessité de la consolidation des bases de la relance de l’économie nationale.

«La réunion a eu pour objectif de réfléchir aux moyens de stimuler l’investissement et consolider les bases de la relance économique, en cohérence avec les hautes orientations royales et à la lumière du référentiel commun du Nouveau modèle de développement ainsi que du programme du gouvernement notamment dans son volet relatif à l’emploi. Et ce à travers un ensemble de mesures transverses fortes à même d’amorcer une croissance économique vigoureuse, pérenne, inclusive et créatrice d’emplois», lit-on dans un communiqué publié par le département du chef du gouvernement à l’issue de cette réunion.

Différents sujets relatifs à l’acte d’investir ont été abordés lors de cette réunion, notamment les moyens de l’encourager et d’accompagner ses acteurs via plusieurs leviers, l’état d’avancement de la charte de l’investissement et l’importance et le rôle des Centres régionaux d’investissement (CRI). Le chef du gouvernement et les ministres ont également discuté des mesures à mettre à contribution dans le cadre de la consécration de la régionalisation avancée et la déconcentration administrative au service de la dynamisation de l’investissement.

L’opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l’investissement a été également discutée. Ce Fonds, pour lequel une dotation de 15 milliards de DH (MMDH) avait déjà été allouée dans le cadre de la loi de Finances précédente, fera l’objet d’un renforcement dans le cadre du PLF 2022 à travers une levée de fonds auprès de partenaires externes ayant pour objectif de renforcer ses ressources de 30 MMDH supplémentaires.

«Intervenant dans des projets d’investissement, en recourant aux mécanismes de partenariat public-privé et en donnant la priorité, en particulier, aux secteurs industriels orientés vers l’export, l’agriculture, l’immobilier, le tourisme, ainsi qu’aux projets d’investissement dans les projets stratégiques prometteurs pour le développement humain (éducation, santé, eau, numérique, économie verte…), ce Fonds stratégique est un levier important de la croissance à laquelle le gouvernement ambitionne de donner une nouvelle impulsion», souligne le département du chef du gouvernement. Et de préciser que la dynamisation de l’investissement «est au cœur de l’action du gouvernement qui entend en faire un vrai levier de développement et de consolidation des bases de relance économique et de création d’emploi».

Outre le chef du gouvernement, ont assisté à cette réunion Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’Economie et des Finances, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du Commerce, Fatim Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du Territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat  et de la Politique de la Ville, Youness Sekkouri, ministre de l’Inclusion Economique, de la Petite Entreprise, du Travail et des Compétences, Mohcine Jazouli, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Evaluation des Politiques publiques.

Sahara : Guterres appelle toutes les parties à reprendre le processus politique

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a appelé toutes les parties au conflit autour du Sahara à reprendre le processus politique en vue de parvenir à une solution à ce différend régional. ...

Sahara : De Mistura a rencontré vendredi le ministre espagnol des Affaires étrangères

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a rencontré, vendredi 21 janvier, l'envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara, Staffan de Mistura. Ce d...

Gouvernement Akhannouch : 103 jours au pouvoir

Samedi 22 janvier 2022. Cela fait 103 jours que Aziz Akhannouch s’est installé à la Chefferie du go...

Pourquoi le sommet arabe ne se tiendra pas en mars ?

Le sommet arabe, qui devait se dérouler au mois de mars prochain, a été une nouvelle fois reporté. ...

Maroc-Mali : entretien de Nasser Bourita avec le chef de la diplomatie malienne

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, a échangé, jeudi par téléphone, avec le ministre des Affaires étrangères et de la ...

Awrach : attention à l'effet cocotte-minute !

Lancement officiel ce vendredi du programme gouvernemental Awrach pour la création de 250.000 emplo...