Pass vaccinal, immunité collective, réforme de la Santé... les précisions d’Aït Taleb

Temps de lecture : 5 minutes


Pass vaccinal, immunité collective, réforme de la Santé… les précisions d’Aït Taleb

Temps de lecture : 5 minutes

Catégorie Société , Gros plan

Temps de lecture : 5 minutes

Lors de la séance plénière de ce lundi 25 octobre consacrée aux questions orales à la Chambre des représentants, Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, a répondu aux observations des députés au sujet de la gestion de la pandémie de la Covid-19 et des décisions adoptées pour l’endiguer. Le ministre a expliqué les motifs de l’adoption du pass vaccinal et a annoncé le versement de la deuxième tranche des primes Covid-19 en faveur du corps médical et du personnel soignant.

Temps de lecture : 5 minutes

Khalid Aït Taleb, ministre de la Santé et de la Protection sociale, a répondu ce lundi aux interrogations des députés au sujet des décisions prises par l’exécutif pour contrer la Covid-19 ainsi que l’état d’avancement de la campagne de vaccination. L’obligation du pass vaccinal a été sans surprise au cœur de la séance. Le ministre a précisé que cette mesure a été prise dans le cadre du Décret-loi n° 2-20-292 du 23 mars 2020, qui permet au gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires (décrets, décisions réglementaires et administratives ou par des circulaires et avis…) pour endiguer la pandémie.




Lire aussi : Pass vaccinal : deux députées interdites d’accès au Parlement




Les observations du groupe istiqlalien



Pour le groupe istiqlalien, l’instauration du pass vaccinal est importante. Cependant, il estime que le gouvernement aurait dû donner plus de temps aux citoyens avant de décréter officiellement son adoption. Selon le député istiqlalien Abdelilah Amehdi, il aurait fallu laisser du temps aux Marocains pour s’adapter à cette mesure, «ceci est d’autant plus important que le nouveau gouvernement est venu rétablir la confiance entre le citoyen et les institutions». Ce dernier a ainsi appelé le département d’Aït Taleb à améliorer et à renforcer sa communication avec les citoyens concernant la gestion de la pandémie et les décisions qui pourraient perturber leur quotidien.




Lire aussi : Pass vaccinal : les entreprises toujours dans l’expectative




Par ailleurs, Amehdi a indiqué qu’alors que la pass vaccinal vise à atteindre rapidement l’immunité collective, il est tout aussi urgent de réformer le système de santé. Il a noté que l’augmentation du budget alloué à ce secteur porte, certes, à l’optimisme, mais que beaucoup de dysfonctionnements persistent. Il s’agit notamment du manque d’infrastructures hospitalières, de dispositifs d’accueil et d’équipements ainsi que de la pénurie du personnel soignant, le pays ayant besoin de plus de 97.566 professionnels de Santé. Le député a ainsi plaidé pour une refonte du système de santé afin d’assurer l’accès des citoyens aux services de soin, et ce, par le biais d’une généralisation efficace de la couverture sociale.




Lire aussi : Refonte du système sanitaire : besoin urgent de médecins




Les précisions d’Aït Taleb



En réponse aux observations des députés, le ministre de la Santé a expliqué que l’introduction du pass vaccinal vise à éviter l’apparition de foyers épidémiques et à imposer de nouvelles restrictions préventives. Selon lui, cette mesure a été principalement mise en place afin de prévenir la propagation du nouveau variant de la Covid-19, qui risque de compromettre le succès de la lutte du pays contre cette pandémie. Aït Taleb a également indiqué que toutes les précautions ont été prises pour faire face à une éventuelle vague, dont l’approvisionnement du pays en oxygène et en médicament. 




Lire aussi : Covid-19 : le Maroc passe au vert, mais le pari n’est toujours pas gagné




Concernant le personnel hospitalier (médecins, infirmiers et d’autres catégories du personnel soignant), le ministre a annoncé que la deuxième tranche de la prime Covid-19 sera versée à l’ensemble de ces catégories dans les plus brefs délais. Cette rétribution financière vient récompenser les efforts du personnel soignant qui a contribué massivement à la lutte contre le nouveau coronavirus et ses variants, notamment dans les 3.047 centres médicaux fixes du Royaume et ses 10.000 unités mobiles. 




Lire aussi : Covid-19 : plus de 6 milliards de DH dépensés pour les vaccins




Enfin, Khalid Aït Taleb a affirmé que la situation épidémiologique du pays s’améliore de jour en jour. Pour la treizième semaine consécutive, la moyenne de mortalité affiche une nette baisse et les cas critiques ont atteint un seul cas pour 100.000 habitants. Le ministre a souligné que 327 patients sont encore en réanimation, mais que seulement 6% des 5.250 lits disponibles sont occupés, rappelant que ce taux avait atteint 60% lors du pic épidémique des mois d’août et de septembre 2021. En termes de vaccination, il a précisé que près de 77,5% de la population cible a été vaccinée (63% de l’ensemble de la population totale), dont 70% ont été complètement immunisées (deux doses). Désormais, a-t-il conclu, l’atteinte de l’immunité collective est tributaire de la vaccination de six millions de personnes supplémentaires.



Recommandé pour vous

Tramway/Busway/pont Mohammed VI : où en sont les travaux ?

Temps de lecture : 5 minutes

Les embouteillages sont maintenant le quotidien des automobilistes casablancais. En effet, la …

Sepsis : une maladie mortelle, mais peu connue !

Temps de lecture : 4 minutes

Le sepsis est une maladie mortelle. Considérée comme une menace sanitaire à l’échelle internat…

Cancer du sein : une étude prouve un risque lié à certains polluants de l’air

Temps de lecture : 5 minutes

Le cancer du sein est une des pathologies qui affaiblit non seulement la santé des personnes q…

Qualité de vie numérique : le Maroc classé 71e au monde et 3e en Afrique

Temps de lecture : 3 minutes

La quatrième édition annuelle de l’indice de qualité numérique « Digital Quality of Life Index…

L’Boulevard : des festivités qui tournent au drame

Temps de lecture : 4 minutes

Après deux années d’absence, la première soirée de la 2ᵉ partie du festival L’Boulevard a viré…

CESE : présentation d’un avis sur l’aménagement durable du littoral

Temps de lecture : 4 minutes

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a organisé, jeudi 29 septembre à Tange…

Stress hydrique : une problématique qui guette toujours le Maroc

Temps de lecture : 5 minutes

Le Maroc a connu cette année l’une des pires sécheresses de ces trois dernières décennies. Le …

La santé mentale au travail : un sujet oublié !

Temps de lecture : 4 minutes

Nul ne peut nier que la santé mentale au travail n’est pas sérieusement prise en considération…

Quelle gestion pour les chiens errants au Maroc ?

Temps de lecture : 4 minutes

La situation est alarmante. La rage tue environ 60.000 personnes chaque année, selon les derni…

Covid-19 au Maroc : le calme avant la tempête ?

Temps de lecture : 5 minutes

Depuis son apparition en 2019, le coronavirus s’est propagé à une vitesse vertigineuse dans le…

Taxis Vs VTC : une guerre sans fin ?

Temps de lecture : 4 minutes

Le conflit entre les taxis et les VTC s’est intensifié depuis que les applications de transpor…

Décès de Aïcha Ech-Chenna : le Maroc perd une grande militante

Temps de lecture : 6 minutes

Aïcha Ech-Chenna, icône de l’action sociale, est décédée ce dimanche. La présidente fondatrice…