Aller au contenu principal

Ce qu'il faut retenir du conseil de BAM

Par Khansaa Bahra, Publié le 13/10/2021 à 16:36, mis à jour le 13/10/2021 à 17:30
         Temps de lecture 2 min.
Teaser Media
Bank Al Maghrib

Ce mercredi 13 octobre, le conseil de Bank Al-Maghrib (BAM) a tenu sa troisième session de l’année 2021. Lors de cette réunion, il a été décidé de maintenir le taux directeur à 1,5%. «Le Conseil a estimé que l’orientation de la politique monétaire reste largement accommodante, assurant des conditions de financement adéquates. Il a jugé en particulier que le niveau actuel du taux directeur demeure approprié et a décidé ainsi de le maintenir inchangé à 1,5%», indique BAM dans un communiqué.

À l’issue de cette réunion, consacrée à l’analyse de l’évolution de la conjoncture économique nationale, le conseil de la banque centrale a souligné qu’après une relative accélération à 1,6% en moyenne au deuxième trimestre de 2021 et à 2,2% en juillet, l’inflation est revenue à 0,8% en août en raison de la baisse des prix des produits alimentaires à prix volatils. Selon les prévisions de BAM, cet indice devrait ressortir à 1,2% sur l’ensemble de l’année 2021 et s’établir à 1,6% en 2022.

BAM prévoit un rebond de croissance de 6,2%, soutenu notamment «par les progrès notables de la campagne de vaccination, la très bonne campagne agricole, le stimulus budgétaire ainsi que l’orientation accommodante de la politique monétaire». Selon les projections de la banque, le PIB terminera l’année avec un rebond de 6,2% et la croissance se consoliderait à 3% en 2022.

S’agissant des conditions monétaires, le taux de change effectif réel devrait terminer l’année avec une augmentation de 0,4%. Ceci est dû à l’appréciation nominale du dirham et d’un niveau d’inflation nationale inférieur à celui des partenaires et concurrents. La progression du crédit bancaire au secteur non financier a connu un léger ralentissement à 3,3% au deuxième trimestre et devrait terminer cette année avec une hausse de 3,7% puis augmenter de 3,8% en 2022. Enfin, l’exécution budgétaire au terme des huit premiers mois de l’année fait ressortir un déficit de 48,8 milliards de DH (MMDH), en creusement de 2,2 milliards d’une année à l’autre.

Affaire "réseau Bitcoin" : saisie de plus de 2 milliards de centimes à Safi et Marrakech

L’enquête judiciaire concernant l’affaire du "réseau Bitcoin" a conduit à la saisie de plus de deux milliards de centimes dans deux villes du Royaume. En effet, les agents du Bureau national de lut...

Lydec : dépôt imminent d’un projet d’offre publique d’achat

Le dépôt d’un projet d’Offre publique d’achat (OPA) sur Lydec est prévu dans les jours qui viennent, a annoncé mercredi 19 janvier l’entreprise dans un communiqué. «Conformément aux termes de l’art...

HCP : Hausse de 1,4% de l’IPC annuel moyen en 2021

Au terme de l’année 2021, l’indice des prix à la consommation (IPC) du mois de décembre a connu une hausse de 0,1% par rapport au mois précédent. L’IPC annuel moyen aura progressé de 1,4% et l’indicat...

Monétique : hausse de 17,9% du nombre des opérations en 2021

Durant l’année 2021, l’activité monétique a connu une bonne reprise. Son volume global est en progression significative par rapport à l’année écoulée, avec une progression de 17,9% du nombre d’opérati...

De nouvelles nominations à l'issue du Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement du jeudi 20 janvier a approuvé des propositions de nomination à de hautes fonctions. Au niveau du ministère du Transport et de la logistique, Noureddine Dib a été nommé à...

Plan d’urgence pour le tourisme : une lueur d’espoir pour les opérateurs

Le ministère du Tourisme a annoncé ce mardi un plan d’urgence de deux milliards de DH pour le secte...