Aller au contenu principal

L’Iran met les États-Unis en garde contre sa violation des frontières

Par Khansaa Bahra, Publié le 27/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Le président du parlement iranien a mis en garde les États-Unis contre toute violation ses frontières, estimant qu’une telle démarche susciterait une réaction « plus forte » que l’attaque du drone américain d’il y a une semaine.

 

Dans un communiqué publié ce jeudi par l’agence de presse iranienne Tasnim, le président du Parlement, Ali Larijani, a déclaré que l’offensive ciblant le drone aérien sans pilote était « la solution qu’ils ont trouvée pour éviter toute nouvelle agression ».

 

« La réaction de l’Iran sera plus forte s’ils envahissent nos frontières une nouvelle fois », a déclaré Larijani.

 

Téhéran a déclaré que le drone de surveillance Global Hawk était sur son territoire quand il a été abattu le 20 juin dernier. Washington a rejeté cette allégation, et a déclaré que l’avion se trouvait dans l’espace aérien international au-dessus du détroit d’Hormuz quand il avait été attaqué.

 

Le président des États-Unis, Donald Trump, a ordonné des frappes de représailles contre des installations iraniennes après cet incident, avant de les annuler à la dernière minute. Il s’agissait de la première attaque revendiquée par l’Iran dans le contexte d’une crise croissante entre les deux puissances.

 

Trump a déclaré plus tard que trop de personnes seraient mortes si les attaques avaient eu lieu.

 

Jeudi également, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a averti que Trump se trompait en pensant qu’une guerre entre leurs pays ne durerait pas longtemps.

 

 

Journée d’Al Qods : des heurts éclatent sur le site d’Al-Aqsa

Ce lundi 10 mai, la police israélienne a affronté des manifestants palestiniens dans l’enceinte de ...

Hajj 2021 : l’Arabie saoudite pourrait autoriser des pèlerins étrangers

Chaque année, plus de 2,5 millions de musulmans du monde entier effectuent le Hajj. L’année dernière, cependant, seuls 1.000 fidèles résidant en Arabie saoudite ont été autorisés à effectuer ce pèleri...

31 espèces éteintes et 3.324 menacées d’extinction

Désormais 31 espèces sont entrées dans la catégorie "éteinte" et toutes les espèces de dauphins d’eau douce sont menacées d’extinction. «La liste croissante d’espèces disparues est un rappel brutal qu...

Al Capone : la véritable histoire de Scarface

Qui est Al Capone, chef de la mafia de Chicago ? Dans cet épisode, plongez dans l’histoire épique de l’un des plus célèbres gangsters américains du XXe siècle. Surnommé Scarface, Alfonso Capone, avait...

Une affaire de droits fonciers déclenche des affrontements à Al-Qods-Est

15 Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit du jeudi 6 au vendredi 7 mai à Al-Qods-Est, occupé par Israël, lors d’affrontements avec la police. Cette deuxième nuit consécutive d’émeutes dans le quart...

Le vaccin de Sinopharm homologué par l'OMS

C'est fait. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné vendredi son homologation d'urgence au vaccin anti-Covid chinois de Sinopharm fabriqué à Pékin. L'annonce a été faite par le dir...