Le Salvador : le bitcoin est désormais une monnaie légale

Temps de lecture : 3 minutes


Le Salvador : le bitcoin est désormais une monnaie légale

Temps de lecture : 3 minutes

Catégorie Économie , En Bref

Temps de lecture : 3 minutes

Étant décentralisées, les cryptomonnaies ne dépendent pas des banques. En raison des fluctuations rapides de leur valeur, elles ont été largement rejetées par l’économie traditionnelle et généralement reléguées au second plan comme une sorte de nouvelle méthode de paiement. Pourtant, il est possible de les utiliser comme paiement, surtout que de plus en plus d’entreprises commencent à les adopter et à les accepter comme moyen de règlement.



Ainsi, le président du Salvador, Nayib Bukele, a compris que faire du Bitcoin une monnaie légale serait bénéfique pour son peuple, même si cela comporte certains risques. En juin dernier, il a présenté un projet de loi dans ce sens. Il a expliqué que près de 70% des Salvadoriens ne possèdent pas de compte bancaire et dépendent de l’argent reçu de leurs proches vivant à l’étranger. En fait, a-t-il indiqué, l’année dernière, 23% du produit intérieur brut (PIB) du pays provenait de quelque 2,5 millions de Salvadoriens vivant et travaillant à l’étranger, ce qui représente environ six milliards de dollars. 



De ce fait, en optant pour les cryptomonnaies, les utilisateurs effectuant des transactions de ce type peuvent éviter les frais élevés des autres méthodes de transfert en dollars américains (USD). «À court terme, cela va générer des emplois et aider à inclure des milliers de personnes qui sont en dehors de l’économie formelle», a plaidé Bukele lors d’une conférence sur le bitcoin à Miami, une semaine avant que le projet de loi ne soit présenté au Congrès. La législation étant désormais adoptée, le Bitcoin deviendra la monnaie officielle du Salvador dès ce mardi 7 septembre. En outre, des portefeuilles électroniques Chivo seront mis à la disposition des utilisateurs, ainsi que 200 guichets automatiques numériques qui permettront aux Salvadoriens d’échanger leurs dollars contre des Bitcoins, à leur guise.



Par ailleurs, vu que le Bitcoin ne dépend pas des banques, l’anonymat sera de mise. Cela signifie que les criminels pourront envoyer et recevoir de l’argent sans être repérés. Les activités illicites sont donc très préoccupantes, et le resteront jusqu’à ce que le Salvador mette en place un dispositif similaire à celui que l’Union européenne (UE) propose pour réglementer les cryptomonnaies. La Banque mondiale et le Fonds monétaire international ont émis pour leur part des avertissements à cet effet, prévenant qu’il est temps que des réglementations plus strictes soient mises en place.



Recommandé pour vous

Artisanat : croissance des exportations de 21% à fin juillet 2022

Temps de lecture : 1 minute

Avec la reprise de l’activité touristique, le secteur de l’artisanat s’est redressé, enregistrant une augmentation de 21% des expor…

Prix des carburants : la baisse se poursuit à la pompe

Temps de lecture : 1 minute

Les prix des carburants ont de nouveau reculé. Depuis ce lundi 15 août, le diesel a perdu près d’un dirham, s’affichant actuellement à 13,90 DH…

Visa : les Marocains veulent savoir comment protéger leurs données personnelles

Temps de lecture : 1 minute

HPS Switch et Visa ont publié les résultats d’une enquête sur les données personnelles et le paiement en ligne. Elle indique…

TGR : le déficit budgétaire à 16,6 MMDH à fin juillet

Temps de lecture : 2 minutes

La situation des charges et ressources du Trésor sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises dégage un déficit budgétaire de 16…

BAM : hausse des dépôts auprès des banques de 3,9% à fin juin 2022

Temps de lecture : 1 minute

Au cours du premier semestre de 2022, les dépôts auprès des banques ont enregistré une hausse de 3,9%, pour s’établir à 1.085,2 milliards de DH…

Fonds d’équipement communal : réalisation d’un PNB de 323 MDH

Temps de lecture : 1 minute

Le Fonds d’équipement communal (FEC) a réalisé un Produit net bancaire (PNB) de 323 millions de DH (MDH) au premier semestre 2022. Il s’a…

HCP : l’espérance de vie au Maroc varie selon les groupes sociaux

Temps de lecture : 1 minute

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a rendu publique une étude intitulée « Tendances et inégalités face au décès au Maroc ». Elle indique que le…

Tanger-Tétouan-Al Hoceima : 206 projets approuvés au 1er semestre 2022

Temps de lecture : 1 minute

La Commission régionale unifiée d’investissement (CRUI) de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima a approuvé un total de 206 projets, au cours du …

AGR : les comptes publics « confortables » au S1-2022

Temps de lecture : 3 minutes

Les comptes publics de l’État demeurent «confortables» au titre du premier semestre de l’année 2022, indique Attijari Global Research (AGR) da…

Campagne céréalière 2021/2022 : la production définitive en baisse de 67%

Temps de lecture : 3 minutes

La production définitive des céréales principales au titre de la campagne agricole 2021/2022 est de 34 millions de q…

Marhaba 2022 : plus de 530.000 passagers entrés par Tanger Med

Temps de lecture : 2 minutes

Quelque 530.436 passagers sont entrés au Maroc par le port Tanger Med Passagers depuis le début de l’opération Marhaba 2022 l…

Le projet gazoduc Nigeria-Maroc, une aubaine pour l’UE

Temps de lecture : 2 minutes

En raison du conflit russo-ukrainien, l’Union européenne (UE) a de plus en plus de mal à s’approvisionner en gaz. Par conséquent, le Gazoduc N…