Aller au contenu principal

Découverte de deux nouvelles planètes habitables

Les astronomes ont repéré deux planètes en orbite autour d'une étoile proche qui répondent à peu près à toutes les exigences en matière d'habitation.

Par Khansaa Bahra, Publié le 24/06/2019 à 09:52, mis à jour le 06/01/2021 à 10:39          Temps de lecture 2 min.
Teaser Media

Les astronomes ont repéré deux planètes qui ont presque exactement la même masse que la Terre.

 

Elles ont des milliards d’années, ce qui signifie qu’elles auraient eu assez de temps pour évoluer. Elles tournent autour de leur étoile à une distance qui pourrait supporter le débit d’eau et les températures habitables.

 

Les deux planètes gravitent autour de l’étoile de Teegarden, une ancienne étoile située à 12 années-lumière de la Terre (équivalentes à 113 523 125 760 000 km).

 

L’étoile de Teegarden est la 24e plus proche de notre système solaire et la quatrième disposant de planètes potentiellement habitables.

 

Les scientifiques disent que l’une des deux planètes, Teegarden B, a 60 % de chances d’avoir un environnement de surface avec une température comprise entre 0 et 50 °C.

 

La température de surface devrait être proche de 28 °C, mais pourrait être supérieure ou inférieure en fonction de sa composition. Elle est également la planète avec l’indice de similarité terrestre (ESI) le plus élevé découverte jusqu’à présent.

 

Ces recherches, publiées dans la revue « Astronomy and Astrophysics », révèlent que l’étoile de Teegarden semble être stable, sans grandes éruptions solaires ni autre activité susceptible de menacer le potentiel de vie des deux candidats prometteurs.

 

Si les vitesses d’orbite et de rotation estimées sont précises, et si aucun facteur inattendu dans le système solaire ne perturbe les calculs des astronomes, les deux planètes de Teegarden pourraient héberger des environnements rocheux et des flaques d’eau.

 

Cependant, pour le moment, toutes ces hypothèses sont des estimations et non des observations.

 

Ces découvertes font partie des efforts des astronomes visant à localiser des planètes potentiellement vitales afin de perfectionner les technologies d’observation et de recherche, telles que les télescopes à haute puissance, pour en apprendre davantage sur elles.

Meknès : une personne vaccinée meurt de la Covid-19

Ce dimanche 13 juin à Meknès, une personne complètement vaccinée (qui a bénéficié de deux doses du vaccin) est décédée en raison de complications de son infection par la Covid-19. Cette information a ...

Zoom sur la vie de Fatna Bent L'houcine et Omar Hayat

Dans ce podcast, Radio Maarif rend hommage à l'une des plus célèbres chanteuses de chaâbi de l'histoire du Maroc, Fatna Bent Lhoucine. Cette dernière a eu une riche carrière en chant, qui a duré un de...

Les changements prévus pour le pass vaccinal marocain

Selon plusieurs sources médiatiques, le pass vaccinal marocain connaîtrait des changements. Ce document devrait intégrer de nouvelles informations afin de s’aligner sur le certificat Covid-19 numériqu...

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis adopté

Le projet de loi sur l’usage légal du cannabis a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des ...

Être une femme, ça coûte cher

C’est une triste réalité qu’on ne peut pas contester : les femmes sont moins bien payées que les hommes. «Ce qui coûte le plus cher, c’est l’argent qui n’est pas gagné, c’est-à-dire tout le travail no...

Comment se rendre au Portugal depuis le Maroc ?

Contrairement aux autres pays européens, le Portugal veut accueillir un nombre limité de vacanciers. En effet, seuls les voyageurs en provenance des pays de l’Union européenne (UE), de pays de l’espac...