Aller au contenu principal

Situation Covid : l’étau se resserre autour des MRE non vaccinés

Très mauvaise nouvelle pour les voyageurs en provenance de la France, de l’Espagne et du Portugal. Ces derniers ont été placés ce week-end dans la liste B après avoir longtemps figuré dans la liste A. La procédure de voyages change donc pour un grand nombre de voyageurs non vaccinés à partir de ce mardi 13 juillet 2021. Ces derniers devront désormais respecter une quarantaine de 10 jours à leur domicile.

Par Mohamed Laabi, Publié le 12/07/2021 à 12:15, mis à jour le 12/07/2021 à 18:02
         Temps de lecture 4 min.
Teaser Media
Les MRE non vaccinées auront plus de difficultés à se rendre au Maroc © DR

Terrible nouvelle pour les Marocains résidant en France, en Espagne, au Portugal qui souhaitaient se rendre au Maroc cet été. Les trois pays ont été placés ce week-end dans la liste B et rejoignent ainsi les 78 pays qui figuraient déjà dans cette liste.

Cette mesure qui entre en vigueur ce mardi 13 juillet à partir de 23h59 impacte spécialement les personnes n’ayant pas été vaccinées ou n’ayant pas terminé leur processus de vaccination à double dose. Ces derniers, qui ont pour la plupart déjà acheté leurs billets d’avions ou de bateaux pour se rendre au Maroc dans le cadre de l’opération Marhaba, devront fournir un test PCR négatif de moins de 48 heures et observer une quarantaine de 10 jours à leur domicile. En effet, le comité national scientifique et technique a donné son accord pour que les voyageurs en provenance des pays de la liste B soient confinés à domicile au lieu des établissements hôteliers.

Lire aussi : Covid-19 : le Maroc, comme le reste du monde, craint une nouvelle vague.

L’on se demande ce qui a poussé le gouvernement marocain à prendre de telles décisions quand on sait que 45% des Espagnols, 42% des Français et 36% des Portugais ont reçu les deux doses du vaccin anti-Covid-19 et sont donc totalement vaccinés. Des interrogations persistent également quant à la capacité d’accueillir et de loger ces MRE dans les institutions hôtelières. La communauté marocaine en France et en Espagne est très dense. Les derniers chiffres font état de la présence de 1,25 million de Marocains sur les terres françaises tandis que 800.000 MRE vivraient en Espagne.

 

Découverte d’un foyer de contamination dans un hôtel à Agadir

L’information divulguée ce dimanche par nos confrères de Le360 indique que près de 80 cas de contaminations à la Covid-19 ont été enregistrés dans un hôtel de la ville d’Agadir. Ces derniers auraient tous développé des signes symptomatiques de la Covid-19 et ont été testés positifs. Une fois ces infections confirmées, l’hôtel en question a été cerné par les autorités sanitaires et sécuritaires locales avant qu’une cellule interne de suivi de la situation ait été mise en place.

Lire aussi : Voyageurs en provenance des pays de la liste B : la quarantaine n’est pas toujours respectée

La sonnette d’alarme a été tirée dans la ville d’Agadir qui connaît une recrudescence des cas de contamination. Leur nombre a augmenté ce dimanche dans la région Souss-Massa (181 cas). À elle seule, la ville d’Agadir a enregistré 133 cas de contamination. Une négligence a été remarquée dans les hôtels, magasins et cafés en matière de respect des mesures de sécurité recommandées par les autorités.

 

Le Maroc continue de recevoir des lots de vaccins anti-Covid-19

Ce lundi matin, un avion de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) s’est rendu à Pékin vers 5h57 du matin. L’avion reviendra avec à son bord un nouveau lot de vaccins anti-Covid-19 de Sinopharm. Avec l’arrivée prévue de deux millions de doses en ce début de semaine, cela porte à 14,5 millions le nombre de doses du vaccin chinois reçues. Le Maroc avait commandé un total de 40 millions de doses du laboratoire pharmaceutique chinois Sinopharm. Le personnel médical poursuit cette semaine la vaccination des personnes âgées de 35 à 40 ans. Au total, 10.358.218 de personnes ont reçu au moins une dose du vaccin Covid-19 tandis que 9.221.657 citoyens ont reçu les deux doses et sont donc totalement vaccinés.

Lire aussi : Covid-19: plusieurs incertitudes pour les mois à venir

Rappelons que les personnes totalement vaccinées peuvent toujours être contaminées notamment au nouveau variant Delta. La vaccination n’empêche pas la contamination, mais protège contre ses effets secondaires graves (intubation et mort). À ce jour, moins de quatre personnes vaccinées sur 10.000 au Maroc ont contracté le virus (0,0037%), ce qui démontre tout de même l’intérêt et l’utilité de veiller au respect des mesures préventives contre ce virus.

DGSN : suspension de quatre responsables pour manquements dans l’exercice de leurs fonctions

Ce jeudi 16 septembre, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a publié un communiqué annonçant avoir suspendu quatre responsables de leurs postes de responsabilité et provisoirement de le...

Formation du gouvernement : la semaine prochaine sera décisive

Le Chef de gouvernement désigné, Aziz Akhannouch, a conclu mercredi le premier round des consultati...

Les dépouilles des deux Marocains tués au Mali vont être rapatriées

Les proches des deux chauffeurs routiers marocains tués au Mali auront enfin la possibilité d’enterrer leurs morts. Hassan Naciri, l’ambassadeur du Maroc au Mali, a publié une déclaration sur Twitter ...

MEN : de nouvelles mesures concernant le système du contrôle continu

Ce jeudi 16 septembre, le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur a annoncé avoir publié une note relative aux nouveautés du système du contr...

Le jeûne intermittent est-il bon pour la santé ?

Le jeûne intermittent, une pratique très tendance de nos jours, consiste à se priver de nourriture pendant 12 à 16 heures maximum. De nombreuses personnes essaient ce régime afin de perdre du poids. R...

Covid-19 : une situation épidémiologique qui s’améliore

La baisse des cas de contamination à la Covid-19 se poursuit. 2.642 cas ont été enregistrés entre m...