Aller au contenu principal

Nicolas Sarkozy : de nouveau devant la justice pour corruption

Par Nora Jaafar, Publié le 19/06/2019 à 17:13, mis à jour le 30/12/2019 à 20:25
Teaser Media

L'ancien président français Nicolas Sarkozy a perdu sa dernière chance d'arrêter les poursuites engagées contre lui pour corruption et abus de pouvoir.

 

Sarkozy est accusé de tentative de corruption d'un magistrat à qui il a offert un poste prestigieux à Monaco en échange d'informations concernant une enquête criminelle sur son parti politique.

 

Le plus haut tribunal de France a rejeté l'appel de Sarkozy et a décidé qu'il devait comparaître devant le tribunal dans les mois à venir.

 

L'ancien président dément toutes ces allégations.

 

Le magistrat qu'il aurait tenté de corrompre, Gilbert Azibert, et son avocat Thierry Herzog, sont également poursuivis en justice.

 

L'affaire est basée sur des conversations entre Azibert et Herzog, qui ont été enregistrées par des enquêteurs chargés de vérifier si Sarkozy avait accepté des paiements illicites de l'héritière Liliane Bettencourt (héritière de L'Oréal) pour sa campagne présidentielle en 2007.

 

Sarkozy aurait offert à Azibert un poste à Monaco en échange d'informations sur cette affaire. L'enquête a également révélé que l'ancien président et son avocat ont utilisé des téléphones portables et de faux noms pour communiquer, dont Paul Bismuth.

 

L'ex-président a été poursuivi pour des allégations d'irrégularités financières.

 

L'année dernière, il a nié avoir reçu des fonds de campagne du défunt dictateur libyen Muammar Kadhafi. Il a été arrêté et interrogé à ce sujet par des enquêteurs spécialisés.

 

Il a également été sommé séparément de comparaître devant un tribunal pour des allégations selon lesquelles sa campagne présidentielle de 2012 aurait émis de fausses factures à une société événementielle appelée Bygmalion, afin de dissimuler 18,5 millions € de dépenses excessives.

 

Sarkozy a contesté ces accusations, affirmant que la fraude avait été commise par des dirigeants de Bygmalion - dont certains sont également inculpés - et qu'il n'en était pas conscient.

Cinq ans de plus pour Antonio Guterres à la tête de l’ONU

Ce vendredi 18 juin, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies (ONU) depuis le 1ᵉʳ janvier 2017 a été nommé pour un second mandat à la tête de l’institution. Cette nomination a été confir...

Marvel : que vaut la nouvelle série de Disney ?

Ce mercredi 9 juin 2021, Disney+ a mis en ligne le premier épisode de Loki, sa troisième série se déroulant dans le Marvel Cinematic Universe. En effet, après WandaVision et Falcon et le soldat de l’h...

Vaccins : un député franco-marocain interpelle l’exécutif français

En France, seuls les personnes ayant reçu les vaccins contre la Covid-19 de Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca et Janssen (Johson&Johson) ont le droit d’accéder au pays. Cependant, plusieurs re...

Nouvelles frappes aériennes israéliennes à Gaza

Ce jeudi soir, peu avant minuit, l’armée de défense d’Israël (Tsahal) a mené des frappes aériennes contre des positions du Hamas à Gaza, en représailles à des tirs de ballons incendiaires vers l’État ...

Le calvaire des Algériens bloqués en France

Bien qu’Air Algérie ait annoncé fin mai 2021 la reprise des vols et les conditions pour rentrer dans le pays nord-africain, les deux agences de la compagnie en France gardent encore leurs portes close...

Hong Kong : une descente de 500 agents au Apple Daily

Ce jeudi 17 juin, 500 policiers ont fouillé les ordinateurs et les carnets de notes des journalistes du tabloïd pro-démocratique Apple Daily à Hong Kong. La police a arrêté cinq cadres du journal aprè...