Aller au contenu principal

La guerre des Hashtags des étudiants en médecine

Par H.L.B, Publié le 18/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Les étudiants en médecine ont lancé le hashtag #DoctorsUnderOppression suite à leur vaste boycott des examens finaux.

 

Un étudiant a confié au Huffpost Maroc : "Les étudiants ont volontairement décidé de lancer ce hashtag pour faire entendre leur voix dans le monde entier".

 

Les protestations en ligne s'appuient sur des exemples de "menaces contre les étudiants en grève, dont la visite du Moqadem à leur domicile".

 

"Les étudiants ont été invités à se rendre au gouvernorat (Wilaya) avec leur famille, mais leurs parents ont simplement répondu que leurs enfants sont adultes et qu'ils ont le droit de passer les examens ou non".

 

Alors que la lutte du hashtag est toujours en croissance, le conflit entre les étudiants en médecine en grève et le gouvernement est loin d'être terminé.

 

Le 13 juin dernier, dans un communiqué de presse, le gouvernement a annoncé que les établissements de médecine resteraient ouverts jusqu'au 25 juin pour les étudiants souhaitant mettre fin à la grève et passer leurs examens finaux.

 

Le gouvernement a également réaffirmé sa "volonté de mettre en œuvre les actions légales et réglementaires requises dans de telles circonstances, notamment l'échec de l'année scolaire ou le renvoi des étudiants qui ont déjà achevé les années autorisées de redoublement ".

 

Le gouvernement, qui accuse notamment le mouvement "Al Adl Wal Ihsane" de "profiter de cette situation", menace également de "poursuivre en justice quiconque tente de perturber le déroulement normal de ces examens".

 

La réalisation du nouveau hashtag semble avoir inspiré les étudiants en médecine privée également. Ces derniers ont lancé leur propre appel de détresse en mettant #ResidencyForAll, qui est devenu viral le samedi dernier.

 

"Ces étudiants doivent protester pour avoir des conditions favorables, mais seulement dans leurs propres hôpitaux pour faire leur résidence", a déclaré l'étudiant en grève interrogé le Huffpost.

Bourita s’entretient avec son homologue espagnole

Ce mardi 23 février, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, s’est entretenu par visioconférence avec son homologue espagn...

Du cannabis au Conseil du gouvernement

Le cannabis sera-t-il dépénalisé au Maroc ? Tout porte à croire que l'exécutif abonde dans le sens d'une légalisation de l'utilisation thérapeutique de cette plante. Un Conseil de gouvernement se r...

Sahara : les États-Unis réitèrent leur soutien aux efforts du Maroc

La nouvelle administration américaine a enfin fait une déclaration claire sur sa position concernant le Sahara, confirmant qu’elle n’a pas l’intention de revenir sur la décision de l’ancien président ...

Lois électorales : le débat débute ce mardi au parlement

Ce mardi 23 février, les discussions sur les lois électorales devraient commencer à la Commission de l’Intérieur, des collectivités territoriales, de l’habitat et de la politique de la ville, et de la...

M20F : le printemps marocain ?

Fin janvier 2011. Les rédactions des médias nationaux s’activent pour traiter ce qui se passe dans ...

Lois électorales : le point sur les derniers amendements

Le Conseil du gouvernement examinera ce jeudi deux projets de lois. Le premier modifiant et complét...