Aller au contenu principal

Le gouvernement menace les étudiants en médecine

Par Khansaa Bahra, Publié le 13/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Depuis le 10 juin, les étudiants en médecine boycottent leurs examens du 2e semestre. Cette grève a été respectée à 100% dans toutes les facultés au niveau national.

 

Le gouvernement ne s'était pas exprimé publiquement sur la problématique, jusqu'à maintenant.

 

Dans un communiqué présenté par le porte-parole Mustapha El Khalfi, le gouvernement refuse de déclarer une année blanche pour les étudiants des facultés de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie et les menace de redoublement ou d'expulsion.

 

"Les examens restent ouverts aux étudiants jusqu'au 25 juin, selon la programmation annoncée", a insisté El Khalfi.

 

Les étudiants ayant dépassé le nombre d'années autorisées redoubleront ou seront exclus, appliquant ainsi les mesures légales conformes à ce genre de situations.

 

Le gouvernement menace également "de prendre toutes les mesures légales contre toute partie qui s’implique dans la perturbation de l’année universitaire".  Il pointe du doigt l'intervention d'Al Adl Wa L'Ihsane dans le mouvement de boycott des étudiants.

 

Le ministère de l'Éducation a également annoncé la suspension de trois professeurs pour avoir soutenu le boycott de l'examen final des étudiants en médecine.

 

Le ministère a publié trois déclarations pour suspendre des professeurs dans trois régions différentes : Agadir, Casablanca et Marrakech.

 

L'énoncé de la suspension se lit comme suit : "en raison de votre manquement à votre engagement professionnel... vous avez été suspendu du travail avec le blocage de vos salaires."

 

La déclaration annonce également que le ministère enverra leurs dossiers au bureau disciplinaire pour qu'il entame les démarches nécessaires contre les professeurs suspendus.

Sûreté nationale : haro sur les dérives policières

Les Marocains peuvent s’enorgueillir de l’efficacité de leurs services sécuritaires. Le professionn...

Le test PCR n'est plus obligatoire pour les voyageurs en provenance de la liste A

Les conditions d'accès au Maroc à partir du 15 juin ont connu une légère modification. Pour les voyageurs arrivant de la liste A, le test PCR n'est plus exigé si la personne est vaccinée. Les voyageur...

Nos téléphones écoutent-t-ils nos conversations ?

Tout le monde a déjà été surpris de voir apparaître une publicité sur internet pour un produit dont il venait de parler. Ce constat laisse aussi place aux théories de complot, poussant ainsi la majori...

Enseignement préscolaire : les recommandations des députés

La Commission chargée de l’évaluation des politiques publiques à la Chambre des représentants a liv...

Sous quelles conditions peut-on voyager en Espagne ?

Depuis le dernier déconfinement en Europe, plusieurs pays retrouvent une vie normale, mais également le monde du tourisme. Après l’annonce de la réouverture du ciel du Maroc, c’est à l’Espagne de rouv...

Marhaba 2021 : les MRE pris en tenaille

La flambée des prix des billets d'avion et de ferry pour rentrer au Maroc fait réagir les Marocains du monde. Sur les réseaux sociaux, des associations de Marocains résidant à l'étranger (MRE) dénonce...