Aller au contenu principal

Le gouvernement menace les étudiants en médecine

Par Khansaa B., Publié le 13/06/2019, mis à jour le 30/12/2019
Teaser Media

Depuis le 10 juin, les étudiants en médecine boycottent leurs examens du 2e semestre. Cette grève a été respectée à 100% dans toutes les facultés au niveau national.

 

Le gouvernement ne s'était pas exprimé publiquement sur la problématique, jusqu'à maintenant.

 

Dans un communiqué présenté par le porte-parole Mustapha El Khalfi, le gouvernement refuse de déclarer une année blanche pour les étudiants des facultés de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie et les menace de redoublement ou d'expulsion.

 

"Les examens restent ouverts aux étudiants jusqu'au 25 juin, selon la programmation annoncée", a insisté El Khalfi.

 

Les étudiants ayant dépassé le nombre d'années autorisées redoubleront ou seront exclus, appliquant ainsi les mesures légales conformes à ce genre de situations.

 

Le gouvernement menace également "de prendre toutes les mesures légales contre toute partie qui s’implique dans la perturbation de l’année universitaire".  Il pointe du doigt l'intervention d'Al Adl Wa L'Ihsane dans le mouvement de boycott des étudiants.

 

Le ministère de l'Éducation a également annoncé la suspension de trois professeurs pour avoir soutenu le boycott de l'examen final des étudiants en médecine.

 

Le ministère a publié trois déclarations pour suspendre des professeurs dans trois régions différentes : Agadir, Casablanca et Marrakech.

 

L'énoncé de la suspension se lit comme suit : "en raison de votre manquement à votre engagement professionnel... vous avez été suspendu du travail avec le blocage de vos salaires."

 

La déclaration annonce également que le ministère enverra leurs dossiers au bureau disciplinaire pour qu'il entame les démarches nécessaires contre les professeurs suspendus.

Sécurité routière : NARSA sur tous les fronts

Le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara a présidé le mercredi 24 février 2021 à Rabat, les travaux de la troisième session du Conseil d’Administration...

Covid-19 et vaccination : état des lieux

Plus de 88.000 personnes ont reçu la première dose du vaccin contre la Covid-19 au mardi 2 mars à 1...

Lois électorales : deux textes adoptés par les députés

Mardi, la Chambre des représentants a approuvé trois projets de loi à l’ouverture de sa session ext...

Inondations à Tétouan : l’ONDH pointe du doigt les responsables locaux

En raison des récentes précipitations, Tétouan a connu d’importantes inondations, qui à leur tour ont provoqué plusieurs dégâts matériels. Alors que les autorités de cette province ont assuré que...

Turbulences dans la maison du PJD avant les élections

Quelques mois après la polémique autour de Saad Dine El Otmani et de sa signature de la déclaration...

Vaccination anti-Covid-19 : le chemin est encore long

Le Maroc a dépassé lundi la barre de 3,5 millions de citoyens vaccinés contre la Covid-19, ce qui r...