Aller au contenu principal

Allégement des restrictions : il va falloir patienter encore

Alors que l’on s’attendait à une annonce ce jeudi concernant l’assouplissement des restrictions sanitaires liées à la pandémie de la Covid-19, le Conseil de gouvernement a préféré garder le silence et n’a toujours pas rendu son verdict à ce sujet.

Par Mohamed Laabi, Publié le 20/05/2021 à 17:07, mis à jour le 20/05/2021 à 18:00          Temps de lecture 3 min.
Teaser Media
Saad Dine El Otmani ne s'est pas toujours pas prononcé concernant l'allégement des restrictions © DR

La dernière communication officielle date de la semaine dernière à l’occasion de Aïd Al Fitr. Le gouvernement avait décidé de prolonger le couvre-feu nocturne de 20h à 6h aux deux jours de l’Aïd, soit jusqu’au samedi 15 mai 2021. Depuis, plus rien.

Plusieurs sources évoquaient une possible annonce ce jeudi après le Conseil du gouvernement, mais l'exécutif a décidé une nouvelle fois de garder le silence malgré le feu vert du Comité national scientifique et technique. Cependant, selon nos confrères de le360, qui citent une source au sein de l’exécutif, l’allègement sera annoncé dans les prochains jours. La même source indique que le couvre-feu fixé actuellement à 20h00 sera établi à 23h00. Idem pour les cafés et restaurants qui seront autorisés à ouvrir jusqu’à cette heure. Cependant, aucune ouverture des liaisons aériennes n’aurait été décidée pour le moment, rappelle le360.

 

Les doléances de la Confédération marocaine des TPE-PME

Ce maintien des restrictions plonge un nombre importants d’entreprises dans la crise. La Confédération marocaine des TPE-PME a publié un communiqué le mercredi 19 mai dans lequel elle demande au gouvernement d’alléger “d’urgence” les restrictions au risque de voir mourir plusieurs entreprises: «Nous demandons au gouvernement d’alléger en urgence les restrictions imposées pour éviter les faillites des TPE-PME qui ont résisté pendant plus de 15 mois et commencer à préparer ensemble une vraie relance», peut-on lire sur le communiqué.

La Confédération indique avoir saisi le Chef du Gouvernement, Saad Dine El Otmani, et Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Économie verte et numérique, afin de les sensibiliser sur la gravité de la situation des TPE-PME dans tous les secteurs. Cependant elle souligne n’avoir reçu aucune réponse pour le moment.

Lire aussi : De nombreuses attentes autour de l’allégement des restrictions

La Confédération précise que ça risque d’enfoncer davantage la situation catastrophique des TPE-PME dans les prochaines semaines. «Nous tenons à signaler que des cas de suicide ont été enregistrés dans les rangs des chefs des TPE à cause des difficultés financières. À cela s’ajoute les difficultés rencontrées par cette frange pour accéder aux financements ainsi qu’à la commande publique», peut-on lire sur le communiqué.

 

Les traiteurs appellent le gouvernement à l'interactivité

Le cri de la Confédération est également partagé par les traiteurs. Ces derniers demandent la fixation d’une date précise pour la reprise de leurs activités. La fédération marocaine des traiteurs qui a tenu sa réunion mensuelle cette semaine a également invité le gouvernement à interagir avec ses demandes notamment celles qui concernent les exonérations fiscales (la taxe professionnelle et celle de services communaux).

La Fédération a profité de l’occasion pour saluer le prolongement fait par le comité de veille économique (CVE), du soutien au personnel ayant perdu leur emploi à cause de la pandémie. Elle appelle désormais l’exécutif à accélérer l’application de ces mesures pour les mois de janvier, février, mars et avril 2021.

Avec la Confédération marocaine des TPE-PME et la Fédération des traiteurs, les propriétaires des cafés et restaurants souffrent également de ces restrictions gouvernementales. Noureddine El Harrak, président de l’Association nationale des cafés et restaurants du Maroc espère que le gouvernement leur permettra de rester ouverts jusqu’à 23 heures et prolonger les livraisons à domicile jusqu’à minuit. Reste à savoir maintenant si El Otmani l’entendra de cette oreille...

22e anniversaire de la mort de feu le roi Hassan II

Ce vendredi 23 juillet marque le 22e anniversaire de la mort de feu roi Hassan II. Bien que ce jour soit commémoré avec une grande tristesse, il a aussi été porteur d’espoir pour un nouveau départ ave...

Pegasus : les dessous d’une affaire de grande envergure

Conçu en 2013 et vendu officiellement à des organisations étatiques pour la surveillance des person...

Covid-19 : un nouveau rappel à l'ordre du ministère de la Santé

La progression vertigineuse de la Covid-19 au Maroc a poussé le ministère de la Santé à hausser le ...

Vaccin de Sinopharm : le Maroc réceptionne deux millions de doses

Ce vendredi 23 juillet, le Maroc a reçu une nouvelle cargaison de vaccins en provenance de la Chine. Il s’agit de deux millions de doses du vaccin chinois Sinopharm. Ainsi, suite à cette livraison, le...

Comment s'organise l'Aïd Al-Adha au Maroc ?

La célébration de l’Aïd Al-Adha, Aïd El-Kébir, qui est la plus grande fête de l’année pour les musu...

Covid-19 : grave détérioration des indicateurs de la pandémie

Le bilan épidémiologique bimensuel du ministre de la Santé souligne que le nombre d’infections à la Covid-19 a connu une importante hausse durant les deux dernières semaines. Selon Abdelkrim Meziane B...