Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Société / Taxes communales : les pharmaciens demandent leur suppression

Taxes communales : les pharmaciens demandent leur suppression

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

La Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM) a envoyé une missive au ministre de l’Intérieur, au wali de Casablanca et à la maire de la ville, demandant leur intervention pour mettre fin à une collecte de taxes jugée «illégale» auprès des pharmacies de Casablanca. La CSPM critique une «campagne non justifiée» orchestrée par les agents communaux, violant les dispositions légales.

La CSPM précise que les enseignes des pharmacies ne peuvent pas être considérées comme de la publicité. Les pharmacies, en tant que services de santé de proximité, doivent afficher clairement leur identité pour permettre aux citoyens de les identifier facilement, conformément à la loi. La CSPM se réfère au Code du médicament et de la pharmacie, ainsi qu’à une décision de 2008 du ministre de la Santé, pour appuyer sa requête.

Lire aussi : Grèves : les professionnels de la santé annoncent des actions massives

La loi n° 17-04, constituant le code du médicament et de la pharmacie, stipule dans son article 66 que «les noms du pharmacien ou des pharmaciens associés ainsi que les diplômes universitaires obtenus dans le domaine de la pharmacie doivent être inscrits de manière apparente sur la devanture de l’officine, sous peine de sanctions disciplinaires». De plus, l’arrêté du ministre de la Santé n° 902-08, publié en 2008, indique dans son article 8 que «toute officine de pharmacie doit pouvoir être identifiée par une signalisation adéquate, limitée à la façade de l’immeuble qui l’abrite et conforme à la législation et à la réglementation en vigueur».

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

pharmaciens taxes

Mecque : la délégation du Hajj examine les conditions des pèlerins marocains

La délégation officielle marocaine du Hajj, menée par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a visité les établissements d…
pharmaciens taxes

Fès : prison et amendes pour les trafiquants de bébés

Dans l’affaire du trafic de nouveau-nés qui avait frappé la ville de Fès en janvier dernier, le verdict est tombé. La chambre criminelle pré…
pharmaciens taxes

Chambre des conseillers : quelle évolution pour la fonction publique?

Lors d'une rencontre organisée par l'Union nationale du travail au Maroc (UNTM) et le Forum des cadres et experts, l'évolution de la fonctio…
pharmaciens taxes

Tétouan : une autre lycéenne met fin à ses jours

Deux jours, à peine, après la triste histoire de la lycéenne qui s'est donnée la mort à Safi, le même sort touche la ville de Tétouan. Une l…
pharmaciens taxes

Promotion des droits des personnes handicapées : Hayar souligne à l’ONU l’engagement du Maroc

La ministre de la Solidarité, de l'Insertion sociale et de la Famille, Aawatif Hayar, a souligné à New York l'engagement du Maroc dans la pr…
pharmaciens taxes

Le gouvernement prépare une régulation stricte des trottinettes électriques

L'ère des controverses et des dérives liées à l'utilisation des trottinettes et autres engins électriques semble toucher à sa fin. Le gouver…
pharmaciens taxes

Aïd Al-Adha 2024 : Casablanca prépare un service d’abattage exemplaire

À l'approche de l'Aïd Al-Adha 2024, la commune de Casablanca, via la Société de développement local Casablanca prestations, se prépare à off…
pharmaciens taxes

Le Maroc réélu au Comité des droits des personnes handicapées

Représenté par Abdelmajid Makni, le Maroc a été réélu au Comité des droits des personnes handicapées pour un second mandat, indique un commu…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire