Temps de lecture : 4 minutes


SIAM : les détails d’une 15ᵉ édition attendue

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Après trois ans d’absence, le Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM) sera de retour, pariant pour sa 15ᵉ édition sur la souveraineté alimentaire durable. Ce sera d’ailleurs l’occasion de présenter les évolutions du secteur, notamment celles relatives au volet recherche et développement et technologies, ainsi que la stratégie «Géneration Green 2020-2030». Détails.

Temps de lecture : 4 minutes

Le SIAM, plus grand salon du secteur agricole en Afrique, rouvrira ses portes du 2 au 7 mai prochain à Meknès, sous le thème « Génération Green: pour une souveraineté alimentaire durable ».

Une conférence de presse dédiée à la présentation de la 15ᵉ édition s’est tenue, mardi 10 janvier, au siège du ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts. Elle a vu la présence du ministre Mohammed Sadiki, du commissaire général du SIAM, Jaouad Chami, du président du directoire du Crédit Agricole, Noureddine Boutayeb, de la présidente de l’Association des régions du Maroc, Mbarka Bouaida, et de l’ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc, Simon Martin.

Lire aussi : SIAM : l’édition 2023 se tiendra du 2 au 7 mai à Meknès

 

Une 15ᵉ édition attendue

C’est l’évènement agricole de référence, non seulement au Maroc, mais aussi à l’étranger. Le SIAM revient en force après une longue absence, due à la pandémie mondiale. Une période aux profondes mutations, où les modes de vies et les habitudes de consommation ont changé.

«Il s’agit d’une rencontre internationale qui compte parmi les événements les plus importants qui rythme l’agenda agricole. Ce sera l’occasion de rencontres entre les opérateurs professionnels, les scientifiques et les experts dans le domaine. C’est aussi un lieu d’exposition de produits et de vente, surtout pour les produits territoriaux», a déclaré Mohammed Sadiki.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que le Salon retrouvera son public, pour présenter les différentes facettes du secteur agricole et agroalimentaire, de ses métiers, de ses évolutions et de ses perspectives.

Près d’un million de visiteurs sont attendus pour découvrir les différents espaces d’exposition, qui s’étalent sur une superficie de 18 hectares. 1.400 exposants représentant 65 pays seront aussi présents.

Lire aussi : Le SIAM 2019 en chiffre 

 

Focus sur la souveraineté alimentaire durable

 La crise de la Covid-19 et la guerre en Ukraine ont révélé les limites et les dépendances des systèmes alimentaires mondiaux. Étant donné l’urgence climatique à laquelle le monde est confronté, la souveraineté alimentaire prend un rôle stratégique et c’est bien la thématique de cette édition.

Selon les organisateurs, l’idée repose sur une logique de développement durable, associée au respect des cultures autochtones, des savoir-faire socio-écologiques et des ressources agricoles.

«Une série d’activités sera organisée, notamment les assises de l’agriculture marocaine autour de la souveraineté alimentaire et de ce qu’apporte la Génération green pour rassurer sa pérennisation. Le Salon sera aussi l’occasion de prendre connaissance des nouveautés dans le secteur et dans l’utilisation des énergies vertes, sans oublier toute la dimension de l’eau qui sera abordée sous différents angles scientifiques et technologiques», a souligné le ministre.

Et pour relever le défi, une coordination stratégique et opérationnelle est essentielle, d’abord pour accroître la valorisation de la production locale agricole et pour renforcer l’inclusion sociale des agriculteurs exploitants et travailleurs.

Elle implique également la facilitation d’accès à la protection sociale généralisée, à des infrastructures rurales améliorées et à de meilleures conditions de travail.

 

Le Royaume-Uni à l’honneur

Pour cette nouvelle édition, c’est le Royaume-Uni qui sera à l’honneur. Un choix qui reflète l’excellence des relations historiques qui lient les deux pays, que ce soit au niveau diplomatique ou commercial, qui se sont, rappelons-le, consolidées par la ratification d’un accord de partenariat signé en décembre 2021 et qui porte sur plusieurs acteurs stratégiques, l’instar de l’agriculture.

Pour Simon Martin, l’ambassadeur britannique au Maroc, la présence du Royaume-Uni en tant qu’invité d’honneur au Salon sera l’occasion de présenter l’expérience britannique dans ce secteur clé, dans l’optique d’amplifier les potentialités de coopération agricole entre les deux pays.

Notons que le Royaume-Uni est un des dix premiers investisseurs étrangers au Maroc. C’est aussi le 9e client et 12e fournisseur du pays. De l’autre côté, le Maroc est le premier partenaire commercial du Royaume-Uni dans le Maghreb, sachant que près de 10% des exportations marocaines à destination du Royaume-Uni sont des produits alimentaires.

CRI

Charte de l’investissement : le soutien étatique fixé

Encourager l'acte d'investir. C'est le but ultime de la nouvelle Charte de l'investissement dont l'exécutif a amorcé la mise en œuvre à travers un premier décret d'application adop…
Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Viandes rouges : des mesures pour contrer la flambée des prix

Ces deux dernières semaines, les prix de la viande rouge sont montés en flèche au Maroc. Dans les abattoirs, le prix de la viande ovine varie entre 90 et 100 DH le kilogramme (kg) …
Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

Crise économique : le FMI évalue la performance du Maroc

La sécheresse et les conséquences économiques de l'invasion russe en Ukraine ont affecté l'économie marocaine en 2022. Malgré les efforts déployés par le gouvernement pour remédier…
SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

SCRT : amélioration des recettes fiscales et non fiscales à fin décembre

Le ministère de l'Economie et des Finances vient de publier un document sur la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du mois de décembre 2022. Le document f…
Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Maroc-Espagne : un forum économique aux attentes majeures

Ayant presque le statut d’un sommet, la réunion de haut niveau (RHN) entre le Maroc et l’Espagne se tiendra les 1ᵉʳ et 2 février 2023 à Rabat, avec une représentation importante de…
Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Économie nationale en 2023 : quelles perspectives de reprise ?

Les perspectives économiques nationales pour 2023 tiennent compte d'un environnement international fortement contraignant. Cet environnement est notamment marqué par la poursuite d…
Tourisme : le Maroc rayonne !

Tourisme : le Maroc rayonne !

Les objectifs du Maroc en matière de tourisme durable se concrétisent. Le prestigieux magazine espagnol, Viajar, a désigné le Royaume comme "meilleure destination durable émergente…
Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

Entreprises au Maroc : quels enjeux économiques ?

La loi de Finances pour l’année 2023 (LF 2023) prévoit plusieurs changements fiscaux. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a tenu, le 18 janvier, son Conseil n…