Haut commissariat au plan (HCP) © DR

Temps de lecture : 4 minutes


Secteur tertiaire : stagnation de l’activité et hausse des prix

Temps de lecture : 4 minutes

Catégorie Économie , Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Le Haut-Commissariat au plan (HCP) a dévoilé ce mardi les résultats de ses enquêtes de conjoncture réalisées au titre du 1er trimestre 2022 auprès des entreprises opérant dans les secteurs des services marchands non financiers et du commerce de gros. Si dans les différentes branches d’activité, les patrons estiment que le 1er trimestre a été plutôt satisfaisant et anticipent une stabilité de l’activité au 2ᵉ trimestre, dans le commerce, 65% des opérateurs tablent sur un fort ralentissement des ventes.

Temps de lecture : 4 minutes

Comme à l’accoutumée, les équipes du Haut-Commissariat au plan (HCP) ont sondé les patrons du secteur tertiaire. En parcourant les principales appréciations des chefs d’entreprises dans les branches des services marchands non financiers et du commerce de gros pour 1er trimestre 2022, on remarque globalement une stagnation de l’activité et une hausse générale des prix. Les patrons sondés ont donné leurs appréciations sur l’évolution de l’activité au cours du 1er trimestre 2022 et les anticipations pour le 2ᵉ trimestre 2022.

Lire aussi : Industrie manufacturière : une augmentation de la production prévue pour le deuxième trimestre

 

Hausse de l’activité pour les services marchands non financiers

Les anticipations des chefs d’entreprises du secteur des services marchands non financiers, pour le 2ᵉ trimestre 2022, révèlent une hausse de l’activité globale, selon 40% d’entre eux et une stabilité selon 55%, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Les branches des « Transports aériens », de l’ »Hébergement » et de la « Restauration » vont tirer l’activité vers le haut. Aussi, les patrons prévoient une hausse de la demande et une augmentation des effectifs employés. Par contre, 41% des chefs d’entreprises jugent le niveau de trésorerie difficile. Il faut savoir que les délais de paiement en moyenne pour les toutes petites entreprises (TPE) se sont allongés, passant à presque 280 jours. Pour les petites et moyennes entreprises (PME), leur délai moyen est quant à lui passé à près de 129 jours, contre 95 jours pour les grandes entreprises (GE).

Lire aussi : HCP : l’indicateur d’inflation sous-jacente en hausse de 5,6% sur une année

 

Les carnets de commandes du secteur sont jugés normaux par 66% des patrons et inférieurs à la normale selon 25%. Enfin, l’emploi aurait connu une stabilité selon 64% et une diminution selon 20% des chefs d’entreprises.

 

Commerce de gros : fort ralentissement des ventes

Les anticipations de 65% des grossistes affichent une stagnation du volume global des ventes pour le 2ᵉ trimestre 2022 et une hausse selon 19% d’entre eux. Cette évolution serait principalement attribuable, d’une part, à la hausse prévue des ventes dans le « Commerce de gros d’équipements de l’information et de la communication » et le « Commerce de gros de produits agricoles bruts et d’animaux vivants » et, d’autre part, à la baisse des ventes dans le « Commerce de gros d’autres équipements industriels », explique le HCP dans une récente note sur les résultats de ses enquêtes trimestrielles de conjoncture dans le commerce de gros et les services marchands non financiers.

Lire aussi : HCP : l’indice de production des industries manufacturières régresse de 2,3%

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commandes prévues pour 2ᵉ trimestre seraient d’un niveau inférieur à la normale selon 38% des chefs d’entreprises, précise le HCP. L’emploi connaîtrait une stabilité des effectifs selon 85% des grossistes. Comme pour le secteur des services marchands non financiers, la trésorerie est jugée difficile selon 32% des grossistes.

Lire aussi : 2021 : le HCP publie l’arrêté des comptes provisoires

 

Enfin, même si la note du HCP n’évoque pas ce point, comme le secteur du commerce de gros est lié à l’industrie qui fournit ses marchandises, il est normal qu’il subisse aussi les difficultés rencontrées par les industriels dans l’approvisionnement en matières premières.

Lire aussi : Échanges extérieurs : les exportations et importations toujours en hausse


Recommandé pour vous

Économie nationale : un redressement de 7,9% de la croissance en 2021

Temps de lecture : 4 minutes

Après une récession sans précédent provoquée par la crise sanitaire, l’économie mondiale a enregistré une forte reprise en 2021. Au Maroc, la c…

10 août : le Maroc célèbre la Journée nationale du migrant

Temps de lecture : 4 minutes

Le 10 août marque la Journée nationale du migrant. Cette année, le thème de cette célébration concerne la contribution des Marocains résidant à…

Les orientations du NMD au cœur de la Stratégie nationale de développement durable

Temps de lecture : 4 minutes

Le développement durable est devenu un réel projet de société au Maroc. Le Royaume s’est engagé à mettre en place divers chantiers liés à ce do…

Made in Morocco : pour la valorisation du savoir-faire marocain

Temps de lecture : 5 minutes

Faire du Made In Morocco une véritable marque de fabrique, sur les plans national et international, ainsi qu’un véritable moteur de développeme…

PLF 2023 : ce qu’il faut retenir de la note de cadrage de Aziz Akhannouch

Temps de lecture : 5 minutes

Dans sa note de cadrage du projet de loi de Finances (PLF), Aziz Akhannouch réitère la détermination du gouvernement à continuer de mener en 20…

Forbes : le Maroc, un modèle de transition énergétique

Temps de lecture : 3 minutes

Le magazine économique Forbes vante le grand potentiel du Maroc à produire de l’énergie propre grâce à la richesse de ses ressources naturelles…

DTFE : la dette publique s’est établie à 388,1 MMDH à fin mars 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Selon le bulletin de la direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), la dette publique s’établit à 388,1 milliards de DH (MMDH) en m…

Emploi : le taux de chômage au Maroc est passé de 12,8% à 11,2%

Temps de lecture : 4 minutes

Depuis le début de la crise économique liée à la pandémie de la Covid-19, l’accès à l’emploi est devenu de plus en plus compliqué. Au Maroc, ce…

Balance commerciale : le tourisme et l’OCP en tête de liste

Temps de lecture : 3 minutes

«La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits», révèle le dernier rapport de l’Office des changes. On…

Étude : 75% des Marocains n’utilisent pas les applications de livraison de repas

Temps de lecture : 4 minutes

La crise sanitaire a entraîné des changements considérables dans la façon de consommer les repas hors domicile. La fermeture des restaurants a …

Ce qu’il faut retenir du rapport annuel de Bank Al-Maghrib

Temps de lecture : 6 minutes

Durant l’année 2021, l’économie marocaine a connu une croissance exceptionnelle de 7,9%, soit la plus forte depuis 1997. Plusieurs facteurs exp…

DGI : les recettes fiscales en 2021 ont atteint 153 MMDH

Temps de lecture : 4 minutes

Au Maroc, l’activité économique en 2021 a connu une nette reprise après le ralentissement économique enregistré en 2020 en raison de la pandémi…