Temps de lecture : 2 minutes

Accueil / Monde / Réquisition de 19 ans de réclusion pour le « violeur de Tinder »

Réquisition de 19 ans de réclusion pour le « violeur de Tinder »

Temps de lecture : 2 minutes

En Bref

Temps de lecture : 2 minutes

Jeudi, devant la cour criminelle de Paris, une réquisition de 19 ans de réclusion criminelle a été prononcée à l’encontre de Salim Berrada, médiatisé sous le nom du « violeur de Tinder ». Berrada est accusé d’avoir commis des viols et agressions sexuelles sur 17 femmes entre 2014 et 2016. Cette peine, proche du maximum prévu de vingt ans, a été motivée par la gravité des actes reprochés à cet homme de 38 ans, décrit comme un prédateur utilisant les sites de rencontres pour attirer ses victimes.

L’avocat général Philippe Courroye a souligné la «dangerosité» de Berrada, qualifié d’«insatiable chasseur égocentrique», qui a nié l’ensemble des accusations portées contre lui. Lors de son intervention, Courroye a fait face à un accusé impassible, enfermé dans ses dénégations, malgré les témoignages poignants des victimes venus exposer leurs souffrances à la barre.

Lire aussi : Paris : ouverture du procès de Salim Berrada, un Marocain surnommé le « violeur de Tinder »

Le procès, qui a vu la participation active des plaignantes, majoritairement dans la vingtaine au moment des faits, a été l’occasion de détailler le « modus operandi » de l’accusé, caractérisé par une approche «sournoise et compulsive» selon le magistrat. Ce dernier a également relevé la «dangerosité extrême» de Berrada, son addiction à la prédation sexuelle et son absence de remise en question, soulignant qu’il est également sous le coup d’une mise en examen pour des faits similaires.

Salim Berrada aura l’opportunité de s’exprimer une dernière fois vendredi, suite aux plaidoiries de sa défense. Le verdict est attendu en fin de journée.

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 2 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

Violeur de Tinder

Libye : Abdoulaye Bathily démissionne de son poste d’émissaire de l’ONU

Abdoulaye Bathily, l'émissaire des Nations unies pour la Libye, a annoncé sa démission mardi, exprimant son désarroi face à l'impossibilité …
Violeur de Tinder

Banque mondiale : prévisions de croissance positive pour la région MENA

Le rapport de la Banque mondiale, intitulé «Le conflit et la dette au Moyen-Orient», évalue la croissance globale de la région du Moyen-Orie…
Violeur de Tinder

Farid Alilat, journaliste algérien, refoulé à l’aéroport international d’Alger

Un journaliste algérien, de l’hebdomadaire Jeune Afrique, a récemment été confronté à une situation délicate. Ça s’est passé au niveau de l’…
Violeur de Tinder

Attaque de l’Iran contre Israël : réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU ce dimanche

Dans une escalade des tensions au Proche-Orient, l'Iran a lancé une attaque d'envergure contre Israël dans la nuit de samedi à dimanche, uti…
Violeur de Tinder

Record mondial : mars 2024, le 10e mois consécutif le plus chaud

Le mois de mars dernier a marqué le dixième mois consécutif à établir un nouveau record mondial de chaleur, avec une augmentation des tempér…
Violeur de Tinder

Spéculation immobilière : l’Espagne met fin aux visas dorés

L'Espagne a pris une décision qui ne fera pas que des heureux. Le pays du torero a décidé de mettre fin aux «visas dorés» dans le but de con…
Violeur de Tinder

La Turquie limite les exportations vers Israël

La Turquie a choisi son camp et l’exprime clairement en limitant les exportations vers Israël de diverses marchandises. L’on compte parmi ce…
Violeur de Tinder

Conseil de sécurité : examen de la demande d’adhésion de la Palestine

Ce sera pour fin avril. Le Conseil de sécurité de l'ONU discutera à la fin de ce mois du statut de la Palestine, déclenchant ainsi un proces…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire