Temps de lecture : 4 minutes

Accueil / Société / Ramadan 1445 : cachez ces prix que je ne saurais voir !

Ramadan 1445 : cachez ces prix que je ne saurais voir !

Temps de lecture : 4 minutes

Gros plan

Temps de lecture : 4 minutes

Oui, oui, on essaye d’apaiser le moral des foyers, en annonçant une certaine stabilité, voire, une légère baisse dans les prix des fruits, légumes, poissons, volailles et viandes. Mais cette allégresse sera de très courte durée. Il suffit de se rendre au marché le plus proche, ou dans une moyenne ou grande surface, pour constater qu’il ne s’agit que de petites sardines et autres crevettes. Rien de bien nourrissant dans ces baisses.

Temps de lecture : 4 minutes

La folie furieuse de ce début de Ramadan s’est légèrement calmée. Il faut dire que les ftours ne sont plus forcément aussi chargés que la première semaine. Et que la demande se fait moins pressante de la part des Marocains. Toutefois, ce n’est pas pour autant que la baisse est notable… c’est une baisse de prix, oui, mais quand on parle de moins de 20 centimes de baisse, pouvons-nous réellement nous emballer ?

La Commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle, qui s’est réunie mercredi 20 mars, a assuré que les prix sont stables durant les neuf premiers jours du mois de Ramadan 1445. Oui, stable est un meilleur mot que baisse.

«En ce qui concerne les prix, ils sont restés globalement stables, avec une tendance à la baisse pour certains produits, en particulier ceux connaissant une demande accrue pendant ce mois sacré tels que les légumes, les fruits, la viande et les poissons», explique la même source.

Les poissons parlons-en !

Le filet de 150 grammes de loup bar est à 162 dirhams (presque 1 dirham le gramme). La daurade royale est à 145 dirhams. Et 150 g de pavé de saumon simple sont vendus à 75 dirhams. Alors oui, on est sur du très bon poisson de choix là. Mais pour les baisses, on repassera ! Certains poissons pourraient, toutefois, nous rendre le sourire. Il s’agit des plus petits, à savoir la crevette et la sardine, qui ont respectivement connu une baisse de 8,7% et de 2,5%.

Pour contrer cette envolée qui laisse nos portefeuilles sans voix, comme chaque année, des poissons congelés ont été mis à la disposition des citoyens à des prix préférentiels dans plusieurs points de vente à travers 23 villes à l’échelle nationale.

A nous la volaille

Du côté boucherie, le foie de bœuf garde toujours son prix terriblement inchangé de 200 dirhams chez les bouchers, contre une baisse d’environ 5 dirhams dans les moyennes surfaces. La viande hachée de bœuf avec graisse, quant à elle, connaît une toute petite baisse par rapport à la semaine dernière, se hissant à 48 dirhams les 500 g dans les plus grandes surfaces, et à 42,50 dans les moyennes surfaces de proximité. La commission déclare justement que les prix de la viande rouge ont connu une légère baisse, en particulier pour la viande bovine. Pour rappel, le gouvernement continue de suspendre les droits de douane sur les importations des bovins destinés à l’abattage afin de renforcer l’offre nationale.

Lire aussi : Ramadan 1445 : quoi qu’il en coûte !

Par ailleurs, les prix de la volaille dépendent réellement du lieu d’achat, un marché, une grande ou moyenne surface, ou encore un boucher. A titre d’exemple, le poulet complet enregistre une petite hausse à hauteur de 43 dirhams le kilo dans une grande surface. Parallèlement, la volaille a enregistré des baisses significatives dépassant 5 %, avec un prix moyen de vente de la volaille vivante de 20,50 dirhams par kilogramme contre 22 dirhams par kilo au début du mois de Ramadan, au niveau des marchés.

«Des baisses de prix ont été enregistrées pour certains légumes, variant entre 2,5 % et 8 %, avec un prix moyen des légumes de base oscillant entre 4 et 7 dirhams par kilogramme», précise le communiqué, notant que pour certains fruits, les baisses varient entre 2% et 3 %.

En effet, 500 g d’avocats, simples, se vendent à 11,50 dirhams. La tomate est, quant à elle, remontée à 4,50 dans les grandes surfaces, 6 dirhams dans un marché de proximité, et à 7 dirhams dans les moyennes surfaces. La tomate ne nous fera plus rougir de bonheur !

Laissez-nous vos commentaires

Temps de lecture : 4 minutes

La newsletter qui vous briefe en 5 min

Chaque jour, recevez l’essentiel de l’information pour ne rien rater de l’actualité


Et sur nos réseaux sociaux :

prix ramadan

Aïd Al-Fitr : un engagement envers les traditions familiales et culturelles

Pour Aïd Al-Fitr de cette année, le gouvernement a décrété un congé exceptionnel le vendredi 12 avril 2024, conformément à l'article 3 du dé…
prix ramadan

Réforme de la Moudawana : comment satisfaire tout le monde?

LeBrief : Avant de commencer notre interview, en accord ou en désaccord avec notre précédent article, pensez-vous qu’il faille censurer cert…
prix ramadan

Réforme de la Moudawana : vers un déclin démographique ?

Les maisons de retraite ne désemplissent pas à l’étranger. Et à nouveau, c’est vers l’Afrique, ce continent plein de jeunes, que l’Europe et…
prix ramadan

Administrateurs : marche nationale pour mettre fin à 20 ans de souffrance

Le bureau exécutif de l'Union nationale des administrateurs marocains (UNAM) a organisé, le mardi 2 avril, une conférence de presse sous le …
prix ramadan

Fécondité au Maroc : entre reprise légère et influences socio-économiques

Une étude récente menée par le Policy Center For The New South (PCNS) a mis en lumière l'évolution des tendances de fécondité au Maroc au co…
prix ramadan

Permis de conduire : le bras de fer entre les auto-écoles et la NARSA s’intensifie

Le secteur des auto-écoles est en ébullition. Les professionnels de la conduite expriment leur mécontentement face aux récentes modification…
prix ramadan

Ipad Kids : pourquoi cette génération est-elle si agressive ?

Ces derniers mois sur les réseaux sociaux, de nombreuses vidéos font froid dans le dos. On peut y voir des enfants de moins de 5 ans passer …
prix ramadan

Santé : la CDT dénonce l’inaction gouvernementale et poursuit son combat

Dans un mouvement de défiance contre les manquements du gouvernement, la Confédération démocratique du travail (CDT) a annoncé la tenue d'un…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire